GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: juin 2007

Spectacle historique de Meaux : le syndome Georges Lucas ? MaJ

Ma passion pour l ‘ histoire se doit a deux événements : tout petit , le spectacle historique de Meaux ( SHM) et ‘’ les rois maudits ‘’ version 1972 sous la réalisation de Claude Barma . Le SHM se déroule dans le centre ville ; situé entre le vieux chapitre ; la cathédrale ; le palais épiscopale , qui accueillit Bossuet ; Louis XVI et sa famille qui y dormit après leurs captures a Varennes avant leurs retour funeste et bien sur Napoléon 1er lors de ces multiples allez retour . La ville accueillit en son sein Guillaume Farel Évêque de Meaux ; humaniste déclaré , qui permit au protestantisme de démarré dans le bassin parisien , et cette expérience ce termina par un autodafé que n’ aurais pas renié Ridley Scott dans ‘’1492 ‘’ .

Je vous passe les invasions viking ; les massacres de Septembre , les jacqueries et les guerres de religions . Le créateur de ce spectacle estivale qui a plus de vingt cinq années au compteur est monsieur Charles Beauchart , en tant qu ‘ individu ; tout a fais sympathique et respectable , tous comme peux l ‘ être dans une autre catégorie Georges Lucas …jusqu ‘ a la prélogie Star Wars . Alors que le metteur en scène avait réussit a esquivé certaine facilité et autre cliché artistique qui n ‘ ont pas lieu d ‘ être dans un récit historique .

Les figurants soldats et munitions du spectacle historique de Meaux .

Ces personnes ; souvent la depuis le début ; sont l ‘ âme du SHM . Ils forment les nouveaux figurants ; leurs enseignes les règles de bases : allez cherché les costumes ( cousu et entretenu bénévolement cela va de soit ) , ne pas trop bavassé a quinze minutes de la représentation ; arrivé silencieusement sur scène… des règles de vie de société formatrice pour la rigueur que cela entraîne , car la première des règles est : le figurant ne vient pas gagné de l ‘ argent mais ce faire plaisir , donc si tu viens cherché de l’ argent , somme aussi minime qu elle soit , passez votre chemin . Comme je l ‘est dit plus haut le figurant est la cheville ouvrière de l ‘ événement , ils jouent par tout temps durant l ‘ été et la mi septembre . Fais de la publicité pour l ‘ événement durant la période des représentations et recrute de nouveau candidats durant l ‘hiver car le turn over est très grand quand même , cela s ‘ explique par les adolescents qu changent de lubie d ‘ une année sur l ‘ autre .

Anachronisme musical

Pour l ‘ autodafé ; l ‘ouverture de ‘’ Tannhauser ‘’ de Richard Wagner ( ce qui est un joli contre sens quand on connaît le thème de l ‘ opéra de celui ci) ; pour symbolisé la fin de la guerre de cent ans : une valse , alors que le Carmina Burana de Carl Orff qui était jusque la utilisé était parfait . La musique ‘’temporaire’’ comme l ‘ utilise le metteur en scène peut joué des tours pendable si cela ne correspond pas a l ‘ atmosphère ou a l ‘ intention de l ‘ auteur pour telle ou telle scène ; la ou le film ‘’ Excalibur ‘’ dont la musique de était composé d ‘ extrait de la marche de mort de Siegfried ( le crépuscule des dieux – Richard Wagner ); le ‘’ O fortuna ‘’ tiré du Carmina Burana ; Parsifal toujours de Wagner , ces extraits bien qu ‘anachronique serve le film . Ce qui n ‘est plus le cas des ‘’flèches du temps ‘’ ou l ‘on met une espèce de french cancan quand le spectacle aborde Henry IV . Pourtant les œuvres de Claude Lejeune ( contemporain du béarnais ) sont désormais enregistré ou au pire une suite de Lully ou Delalande ne m ‘ aurais pas sauté a l ‘ oreille . La symphonie pour orgue de Saint – Saens utilisé pour l ‘ éclairage de la cathédrale – basilique , seul scène qui n ‘ as pas bougé malgré les multiples itérations du SHM et cela est fort heureux .

Le syndrome Georges Lucas

La trilogie de la guerre des étoiles est l ‘ un des meilleurs tryptique au cinéma , avec ‘’Lord of the ring ‘’ cela va de soit , mais le piédestal fut ébréché par un film qui allait porté a terme des conséquences heureuse et malheureuse : ‘’ Jurassik Park ‘’ il profita des vingt ans de l ‘ épisode quatre pour rajouté des x – wings lors de l ‘attaque contre l ‘ étoile noir , modifié le spatio port etc , il modifia dans la foulé l ‘ empire et le retour . Puis vint la prélogie qui casse de façon irrémédiable la structure des classiques sus cité par des bricolages scénaristiques qui fait passé Dark Vador , méchant ultime de l ‘histoire du cinéma a Dark Vador , jedi stupide et immature .

Mais revenons au SHM ; je ne conteste pas une certaine ‘’ évolution ‘’ au niveau du déroulement du scénario , ce qui me gêne est le traitement de quatre scènes : la saint Barthélémy , qui est un recyclage avec le même thème de la scène des massacres de Septembre crée a l’ occasion du spectacle de 1990 . Le retour des canons médiévaux , recyclage d ‘ une séquence du même acabit lors de la version 1984 et le retour du tombereau pour la séquence de l ‘ autodafé ( 1984 toujours )et enfin le final oubliant le choeur conclusif de la 9 eme symphonie de Beethoven ; qui laissait un petit message d ‘ espoir a la fin de la représentation . Encore une fois je ne conteste pas les recherches historiques mené pour ce spectacle et les itérations ultérieurs , moi qui trouvais jadis que certaines séquences était peux être un peux mièvre ; il y a soudain un très léger excès de sombritude , si on me permet ce néologisme .

Conclusion

Et bien les ‘’ flèches du temps ‘’ est peux être un tantinait couturé mais bizarrement est bien plus digeste que terrible version de 2001 avec son hommage ridicule a la belle époque et à l ‘ expressionnisme . En espérant que des modifications advienne pour cette version 6 et passe désormais en 6.x sinon le créateur de ce divertissement connaîtra les même désagrément que Lucas avec la décrebilisation artistique de la ‘’guerre des clones’’ auprès des geeks .

Monsieur Charles Beauchart nous à quitté

Malgré toutes les réserves exprimé au dessus ; un petit bout de mon adolescence rejoindra la poussière en la Cathédrale , ce Vendredi 24 Février 2012  , on va dire que je dois à cette homme mon appétit pour Wagner et une certaine exigence .

Mes respect envers sa famille et ses proches

Publicités

Mes trois boutiques préférés

Pour les geeks ; il y a pleins de boutiques , le plus souvent des comics – shop ayant plus ou moins bonne réputation ( ce qui est plus ou moins justifié ) mais comme je suis de nature fidèle mes coups de coeurs se portent sur trois magasins ; un français et deux américains . Je déteste l ‘ improvisation ( sauf dans le jazz ) une collection doit être planifié

et organisé ; ce que me permet Astrocity et Bigbadtoys justement ; cela concerne aussi bien que les sorties des mensuels en kiosque que les TPB , les figurines ou les posters .

 

Astrocity

J ‘ ai découvert ces magasins via Comic Box ; ils fonctionnent de la manière suivante : vous les contactés pour leur demandé leur catalogue ( noir et blanc mais très riche … ) et si vous ne trouvé pas votre bonheur au cours des trois envois ; Astrocity ne vous les envois plus . Ce même magasin , via leur catalogue permet de réservé les figurines etc , comme cela lorsque elles sortent vous les recevez quelque jour après leurs sortie … mais ce qui est remarquable est quand même la disponibilité des vendeurs qui ne se prennent pas pour les rois du pétrole . Bref ; c ‘ est en train de devenir l ‘ une des institution du geek en France . En se qui me concerne ils viennent de me sauvé pour la série 1 de figurines 52 dérivé de l ‘ épilogue hebdomadaire d ‘ Infinite Crisis et bien qu ‘ ayant loupé la réservation , j ‘ ai put leurs commandé une série complète . bref chaque mois j ‘ attend fébrilement leur catalogue . Astrocity n ‘est pas comme un certain magasin qui as une très jolie publicité en quadrichromies mais qui n ‘ont pas ce qu il proposent …Ils ont un site web un peu frustre mais qui a la vertu de remplir son rôle : renseigné l ‘ acheteur .

 

http://www.wizarduniverse.com

Il arrive qu ‘ Astrocity n ‘est plus en stock le poster ou la figurine que je recherche .Je ne leur jette pas la pierre car la gestion d ‘ un stock coute bonbon . Impatient comme je suis ; j ‘ ai découvert par hasard wizarduniverse qui est le magasin du magazine Wizard . Cette échoppe est surtout intéressante a cause du prix du dollars ; mais je le répète si vous ne trouvé pas votre bonheur en France … mais vous serez quitte pour les droits de douanes . Qui peuvent être assez haute … l ‘ achat de proders online c ‘est comme l ‘ alcool , le réveille peut être un cauchemars .

 

Http : //www,bigbadtoys,com

Ce magasin , tous aussi online que wizarduniverse , n ‘ as qu ‘ un seul intérêt me concernant : complété ma collection de vaisseaux Hasbro gamme titanium de Battlestar Galactica 2003 .

 

 

Hans Zimmer , sa carrière en trois disques

Monsieur Hanz Zimmer est typique du compositeur de tradition télévisuelle , c ‘est a dire faire efficasse pour pas cher en se sens , il est un successeur du très grand Jerry Goldsmith , il a imposé , via son studio Media Venture le son 90 ‘ s c ‘est a dire synthétiseur + orchestre : le son bourrin des films Bruckheimer ; qui a depuis évolué vers le vrai symphonique et le synthétique pour les effets comme pour ‘’ Batman Begins ‘’

Crimson tide – USS Alabama : le son de la B.O des 90’s

USS Alabama est a la fois un thriller ‘’ intimiste’’ et un film de guerre ; le thème du sous marin est exposé a 4 min 57 et développé sur la plage 1 , métal frappé contre métal , choeur d ‘ hommes , violons synthétique a l’ unisson avec trompettes . Cette B.O peut être considéré comme une suite ‘’ d ‘ Octobre Rouge ‘’ du très regretté Basil Poulederis . Crimson tide a du aussi être utilisé de temp – track pour le film ‘’ Peacemaker ‘’ car celle ci

a quasiment étez copié – collé idem pour ‘’ The rock ‘’ quasi jumeau de Crimson tide .

Gladiator: quand Zimmer rencontre Gerrard

Que dire de ce disque ? Successeur de ‘’ Passion ‘’ de Peter Gabriel ? Terminaison stylistique de Zimmer ? Reconnaissance par le grand public du talent de Lisa Gerrard ? Certes Gladiator est très limité au niveau harmonie . Mais impose la sauvagerie des combats ; aussi bien en Allemagne ( the battle ) que la majesté / cruauté de Rome ( the might of Rome – slaves to Rome – barbarian horde ) . Cette B.O n ‘ aurais pas marqué , voir traumatisé si elle ne marquais de sa présence Lisa Gerrard . Que dire d ‘elle ?

Elle a apporté une caution ‘’ world music ‘’et artistique a Zimmer qui se ressent encore un peu ( la B.O du Da Vinci code ne serait sous cette forme a l ‘ heure actuelle ) ; sinon je trouve que les partie pour orchestre sonne encore un peu machine .

Gladiator

a laissé un sacré héritage : Battlestar Galactica 2003 et Rome sont ce qu ‘ils sont grâce a ce disque désormais mythique et qui a malgré tout marqué une génération de bofophile .

Batman bégins : la redéfinition du Dark knight

Comment faire pour mettre en suspension le thème musical de Danny Elfman , lui même réutilisé pour les séries animé par Shirley Walker disparue l ‘ année dernière ? En changeant de fusil d ‘ épaule . Certes cette B.O as étez écrites a quatre mains ( un grand merci a James Newton Howard ); mais son écriture ; comme le film qui l ‘ accompagne part de zéro et donc peut mêlé électronique et orchestre qui pour la première fois ne sonne pas plastique mais ‘’ gros son ‘’ .

Le duo dynamique a donné un nouveau visage au ‘’ caped crusade ’’ qui complète la vision de Nolan ; mais je serais très déçut que le successeur de ce duo ne reprenne pas le thème actuelle .

Dark knight de Christopher Nolan

Après  » Batman Bégins  » qui était une version allégé et très modifié de  » Year one  » de Franck Miller voici le chapitre deux qui s ‘ annonce :  » Dark Knight  » qui doit introduire le Joker et le procureur Harvey Dent , futur double faces . A priori ce film qui devrait être dans la continuité … du premier film un peu plus sombre encore enfin je l ‘ espère ; mais mes doutes porte sur quatre détails : le titre ; le Joker ; la réalisation ; le scénario

 

Le titre

Si le titre de  » Batman Bégins 2  » est effectivement Dark Knight ; alors pour moi cela revient a insulté le travaille de Miller . Pour celui au fond rappelons les faits :  » Dark Knight returns  » montre un Batman soixantenaire revanchard et extrémiste que seule un Superman a la solde du pouvoir peut calmé . Dark Knight returns est une date importante dans l ‘ histoire du comics book : il cassait l ‘ icône du vengeur masqué et de Superman dans leur combat situé dans la ruelle ; ce qui permettait grâce au succès commercial de l ‘ arc la création du film  » Batman  » de Tim Burton ( qui n ‘ as rien comprit aux personnages) . La seconde révolution est l ‘ introduction a posteriori d ‘ un chevalier noir capable du pire pour faire triomphé la justice ( période uber – bat ), voir le crossover  » Wargames  » et bien sur son avatar  » Projet OMAC  » . Voila le background dont hérite de facto Nolan si le monsieur valide le titre c ‘ est a ces risque et périls .

 

Joker

Ce que Joker n ‘est pas : un quidam qui devient tout méchant car il a prit une drogue qui dédouble sa personnalité ( cf Marvel ) ; un psychotique qui s ‘ attaque au super – héros car celui ci a tué son papounet ( cf Marvel toujours ) , non Joker est l ‘ un des méchant du DCverse qui ne supporte pas la demi mesure ; certes Jack Nicholson est un bon Joker ; mais pas Joker . Psychotique ; névropathe ; sociopathe … bref un méchant qui lui n ‘est pas de pacotille ou une mise en valeur du héros . Mais un personnage qui peut tué sans raison apparente ou pour ce vengé ( cf le meurtre d ‘ Alexandre Luthor dans les dernières pages d ‘ Infinite Crisis )

La réalisation

Depuis la sortie de  » Batman Begins  » deux films d ‘ action majeur sont sortis :  » Casino royale  » de Martin Campbell avec Daniel Craig qui ont redéfinit James Bond au cinéma et  »300 » de Zack Snyder ; ces deux derniers comme toute oeuvre a ses avantages et inconvénients . Le  » Casino royale  » a rajeuni la franchise James Bond une bonne fois pour toute en imposant le dynamisme et la vivacité de l ‘ agent 00 et en montrant un aspect de sa personnalité trop rarement montré a l ‘ écran : sa détermination a l ‘ élimination de l ‘ adversaire ; en ce sens Dark Knight ce doit d ‘ avoir prie en compte cette aspect des choses .  »300 » n ‘est pas révolutionnaire comme pouvait l ‘ être la 9 ème symphonies de Beethoven ; c’est a dire prendre une forme d ‘ écriture musicale , pour la broyé et en faire l ‘ absolu du genre , non  »300 » l ‘ est pour son esthétisme de la violence assumé . Certes Batman devra être PG13 et la violence des combats suggéré plus qu ‘ autre chose mais , rien n ‘ empêche Nolan d ‘ y allé très fort , il s ‘ agit du chevalier noir ; pas de cette représentation fadasse et pathétique de  » Smallville  » concernant Kal – El .

le scénario

A quoi doit t ‘ on s ‘ attendre au niveau scénaristique ? Si le metteur en scène est cohérent il faudrait que l ‘ histoire enchaîne directement , puisque Begins est un film d ‘ exposition et t ‘ intention avant tout . Les enjeux etant posé , plus la peine de s ‘ attardé sur la catharsis de Bruce Wayne , mais de montré Batman tel qu ‘il est : une légende urbaine digne du Prédator . Si cela n ‘ as pas changé ce film ce situe au milieu d ‘ un triptyque et je souhaite qu ‘ il nous fasse évolué le caped cursade vers une sorte de Dark Vador et de mettre suffisamment d ‘ enjeux pour nous poussé a voir le numéro trois . En espérant beaucoup vers une écriture scénaristique à la ‘’ Zodiac ‘’ de David Fincher

conclusion provisoire

Nolan a toute les cartes en main pour faire un Batman Bégins 2 crédible … mais mon coeur de geek l ‘ attend au tournant concernant le Joker ainsi que le scénario qui se doit être intéressant et épique : pas de  » Superman Returns 2 is back  » .

 

%d blogueurs aiment cette page :