GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: août 2007

Smallville ou la trahison envers le dernier fils de Krypton

Ce qui va suivre ne va pas parlé de la génèse de Superman , de son environnement et de ces diverses adaptations dans les médias hors geek ( comprenez hors comics ) tous cela est déjà traité dans le documentaire produit par Bryan Singer ‘’ Look up at the sky : l ‘ histoire de Superman ‘’. Trouvable dans le coffret collector Superman ultimate  . mais nous allons parlé ici des trahisons que doit subir Kal – El au sein même d’ une des séries qui lui est dédié : Smallville . Lex Luthor  ; Jor El ; Supergirl et le DCverse ; Lois Lane et la continuité ( auquel n ‘importe quel lecteur , quelque soit sa ou ses séries fétiches est attaché ) les responsabilités de Tom Welling  son soit incompris soit défiguré voir les deux dans l ‘invention d ‘ Alfred Gough et Miles Milar .

Au départ une attention louable

    Nous les geeks , nous sommes en général un public fidèle . Ont peux dépensé des fortunes pour suivre en intégrales des arcs  ( cf house of M – son of M– Civil war ;  Identity Crisis – Countdown to Infinite Crisis  – Infinite Crisis prélude –  Infinite Crisis – 52 ) et bien sur Countdown et le futur Final Crisis . mais nous avons la peau dure ; et l ‘ âme endurcie .

Mais bien que nous soyons des fans , nous ne sommes pas le public visé par Smallville .le public visé est le djeun’s .

Lex Luthor

     Lex Luthor est l ‘ un des personnages 100 % comic book style les moins risibles hors bande dessinée ; ex magnat  de l ‘ industrie ; ex président des USA ; n ‘ as qu un seul désir : envoyé Kal El ad patres . Certes dans  Smallville ; il est présenté comme un ami de Clark Kent ,( j ‘estime qu en ce qui me concerne il ne mérite pas son vrai nom car il en est plus qu ‘ indigne a la fois par rapport a la continuité DC et aux films et demi de Richard Donner Superman / Superman II ) . Lex a dans la série un papa  : Lionel Luthor qui est telle quelle le prototype du Lex Luthor classique ; pas celui des films ou de Smallville même ; la version grand publique qui s ‘ en rapproche est celle de John Shea dans Lois &

Clark . C ‘ est le seul interprète ( au moins pour la saison 1 ) qui est  comprit l ‘ ambiguïté de celui ci . Et Michael Rosenbaum en est son parfait successeur , c ‘est de toute façon le seul avec John Glover ( Lionel Luthor ) a sauvé de la Bessonnerie .

Le problème Jor – El

     Le vrai père de Clark Kent est montré de façon ambivalente dans Smallville . A la fois comme un père aimant ( quand il permet a Clark de remonté dans le temps pour sauvé la vie de Lana Lang au dépend de son père adoptif Kent ) ou bien le tyran domestique quand il essaye de faire de sa quart de  portion un combattant ( quand Jor – El utilise une fausse Kara pour faire germé en Clark, le héros qu ‘il se doit d ‘ être au lieu de pleuré car il a cassé un ongle ).  Jor – El reste peux décrit quelque soit les origines de Kal – El ; aussi bien dans Man of steel que dans Birthright  alors que dans les  Superman / Superman II ou il est exposé suffisamment longue pour que le personnage soit un tant soit peu intéressant . Car il quand même sauvé sa chair de sa chair du destin funeste de Krypton .

Supergirl et une certaine vision très étriqué du DCverse

     Il y a un certain nombres de préjugés qui colle a la peau du DCverse : les super héros sont parfaits , les villes sont archi clean …que nenni , au cours de cette dernière année nous avons découvert que :

une sous partie de la JLA lavait le cerveau des super méchants et que celle ci avait fait de même envers Batman qui a découvert ce fait et s’ y étais opposé .

Checkmate , organisme de contrôle des méta – humains et son service action l ‘ OMAC (mélange de téchnologie Lexcorp – et de Brainiac ) et de l ‘oeil ( téchnologie Wayne Tech) avait   pour mission  de tué tous les méta – humains , super héros et super vilains inclut . Un conflit intergalactique entre les planètes Rann et Thanagar  ; la fin de la neuvième ère de la magie et le début de la dixième … pour le reste je vous invite sur wikipédia pour les détails sur le crossover . Ce qui différencie les univers Marvel de DC est dans la psychologie des héros et méchants : hors Joker qui lui n ‘ as pas besoin motivation profonde pour en vouloir a Batman .. c ‘est un sociopathe tous comme l ‘est Superboy Prime ( qui lui veut être intégré au seins de la famille Kent car il ‘ s estime le vrai Superboy

) . certes Marvel a développé un personnage quasi similaire pour ses pauvres petits XMEN pleurnichard : le sus nommé Vulcain un énième frère Summers , mais qui contrairement a Scott lui il c ‘est ce qu ‘il veut , en se sens je l ‘estime  . Toujours chez DC , les anti héros sont aussi intéressant que les héros

 

 Si ont s ‘ en tient a la strict continuité DC , la vie de Kara – El est au minimum autant un capharnaüm qu ‘ Hawkman ; donc se qui est valide a son sujet : Elle est la cousine de Kal – El , viens de la même dimension que Superman ( ce qui n ‘est pas le cas de PowerGirl ) ; n ‘ hésite pas a utilisé la manière forte(cf Supergirl – Tour de force par Loeb /Churchill ) . Pourquoi utilisé ce membre a part entière de la Justice League of America ? Après tout autant utilisé  Wonder Girl , puisque la continuité du comic est annihilé  . Donc selon le temps humain / réel Kara a quarante sept printemps , dans le comic environ dix sept ans . Une certaine rumeur veux que les deux terreurs qui ont lancé Smallville enchaîne sur un spin off Supergirl ; d ‘ ailleurs  Laura Vandervoot  n ‘ pas franchement l ‘ air très éveillée et en plus ce n ‘est pas une vrai blonde … a moins bien sur que celle ci est le talent de Tricia Helfer ; mais des actrices de ce talent , ont en une tout les cent ans  .  Mais la seule actrice qui aurait pu prendre le rôle et en plus en ayant l ‘ age est dans Heroes . Et d ‘ ailleurs comment vont ils caractérisé la cousine de Kal El ? Ont encore une fois craindre une trahison ce qui serait dommage  car la ‘’ fausse ‘’ Kara avait elle ( en ce qui me concerne ) l ‘ attitude qui faut  .

 Lois Lane ou une façon bizarre de la gestion du temps

     L’ une des grosse bêtise, sans excuse concerne un personnage mythique : Lois LaneLois Lane est brune et charmante indépendante et épatante . Erica Durance est blonde et aussi sexy qu ‘une catcheuse ( Smallville n ‘ étant pas reconnu pour le talent des gens qui joues dans le show ) autant Kristin Kreuk aurais put correspondre au rôle ( car brune ) ;mais qui na strictement aucun talent d ‘ actrice , sachant en plus que Lana Lang est rousse ! ( ou brune version All star Superman , mais cela est situé hors continuité )

Sachant de surcroît que Smallville était sensé narré les jeunes années de Clark Kent ; que viens faire ce personnage a ce moment de l ‘ histoire . Autant la fausse Kara El / Supergirl a sa place ( dans une optique de l ‘ acceptation de la mission de super héros et par cela recollé au film de Donner et donc a la mythologie pré – Crisis on infinity earth  ) , sans compté l ‘ apparition de Flash IV ; d ‘ Aquaman et de Cyborg ( ex Teen Titans et membre a part entière de la Justice League of America période post Infinite Crisis ) . Mais aussi une citation de Brainiac et de Zod plus que hors de propos de fait de leurs très mauvaise utilisations . Paradoxalement ; les scénaristes pourrait faire rencontré Kent et John Henry Irons futur Steel dans leur période adolescente mais sans son armure cela va de soit. Ou la jeune Renée Montoya bien avant son entré a la police de Gotham au lieu d ‘ inventé une sidekick comme Chloé que  l ‘ on fait couché avec Jimmy Olsen … itou concernant Pa Kent ; mort dans le film Superman et le version ‘’   All star Superman ‘’ mais belle et bien vivant dans la continuité .

Tom Welling a t ‘ il tué la crédibilité de Clark Kent a la télévision ?

      Christopher Reeves reste l ‘ absolu pour l ‘ interprétation de Kal El au cinéma ,il  avait le charisme et la carrure ; Brandon Rought ne supporte même pas la comparaison . Quand au comics books ; mes goûts me porte du coté des Alex Ross ; Mike Turner ; Jim Lee ; Frank Quitely et autre Georges Pérez qui eut savent représenté l ‘ homme de demain . A coté Tom Welling , sensé  incarné le fils de Jor El est a coté de la plaque ; pas expressif pour un sou , simulant la douleur comme moi dansant la valse . Welling n ‘ as ni la carrure physique ni le charisme pour le rôle , Superman fait je le rappelle 1 m 92 pour 112 kg ; il est vrai aussi que si on devait s ‘ en tenir a la ‘’ réalité ‘’ il ressemblerai davantage au Kal – El version Alex Ross qu ‘ a une figure de poster pour adolescentes en mal de boys band  . On ne peux pas dire qu ‘ il soit franchement investi par son rôle ; mythe en soit  a ce demandé si il sait qui est Superman

 Une proto Justice League of América …

Qui est hors de propos dans le cadre de la jeunesse de Clark Kent .

Alfred Gough et Miles Milar

      Autant Welling est ‘’ responsable mais pas coupable ‘’ de l ‘ écriture de Kal El mais ne comprend absolument pas le dernier fils de Krypton , autant Alfred Gough et Miles Milar le sont eux de plein droit . Déjà qu ‘ils sont en parti responsables du scénario de ‘’ Spiderman 2 ‘’ non il n ‘ y a pas de quoi se vanté  car transposé le coté soap des diverses séries du tisseur au dernier Kryptonnien  est du plus mauvais goût . Ces deux la non rien compris au personnage de Clark Kent ..certes ont va dire que les deux premières saisons était a la limite excusable … mais l ‘ apparition de Flash IV ; l ‘invocation de la Forteresse de la solitude ( la série aurait du et put s ‘ arrêté la ) signalait dans le film de Donner la fin de l ‘ adolescence pour Kal El et le début des choses sérieuses pour Superman . Mais la saison quatre avec Bart Allen … Lois Lane , ‘’ Tigre et dragon ‘’  ‘’ Charmed ‘’ en font un laxatif télévisuel très puissant qui une fois pratiqué a bonne dose ( un épisode par jour durant une semaine a renouvelé six fois ) permet d ‘attendre le coffret DVD Heroes et de profité de celle – ci …

 plaidoirie de la défense

1.   public visé

        comme dit plus haut c ‘est le djeun’ s qui est visé , est – ce humain ? A t ‘il bon goût ou bien acculturé ? Le  djeun est un public a capté car la publicité placé entre les deux coupures des épisodes lui est essentiellement destiné ; il ne fait pas attention a un scénario car il ignore et se fiche des protagonistes . Sinon il ferait des pétitions pour que ce machin s ‘ arrête . Si encore le djeun était une résultante sociologique et / ou démographique et / ou technologique ( rayez la mention inutile ) ; mais non , le djeun bouffeur de DIVX ; aspirateur de MP3 n ‘est que le fruit des marqueteurs … une sorte de sous produits indésirable causé par un certain affaiblissement du a un manque certain et désormais vérifié de culture dite académique . Mais cela est un débat bien au-delà de cette discutions en qui intéresse la Société .

2.    budget étriqué et limitation de la violence explicite

      Black Adam broie avec une seule main la tête d ‘ un émissaire d ‘ Intergang scène choc du début de 52 . Crise  d ‘identité commence par l ‘assassinat au fusil a pompe de Sue Dibny ; Bludhaven est rasée ou plutôt à laissé place a un énorme cratère  ; Métropolis et Gotham quasi détruites  voila l ‘ état morale et physique  ou se trouve une partie du DCverse au sortir d ‘ Infinite Crisis / début de 52 , Smallville étant une chronique adolescente sur un jeune homme ; ayant apporté malgré lui un agent mutagène dans la localité ( la kryptonite ) ; cela reste une raison de circonvenir Clark Kent a sa municipalité d ‘ adoption ; hormis quelque escapades a Métropolis . L ‘ action est inhérente a un comic book ; mais comme cela n ‘est pas gratuite … Smallville est plutôt la série de la parole ; sa parle et reparle , mais cela ne rend pas le futur Superman digne de sa mission  .

3. scénaristes coupables

     le djeun a du mal plus d ‘ une intrigue en parallèle ; il ne peut pas comprendre Xfiles car il y a trop de choses a suivre . Les responsables des networks s ‘ en sont rendu compte depuis quelque années et ont donc demandé aux scénaristes d ‘ agir en conséquence . Et ce qui est extrêmement dommageable , est qui si un djeun veux lire les aventures de Superman , il risque d ‘ être un peux surpris des très nombreuses différence entre la continuité DC et Smallville . D ‘ ailleurs même avec ‘’ All star Superman ‘’ ; il risque un choc , vu que Kal – El , ne cours pas après Lana Lang ou que Lois Lane n ‘est intéressé que par Superman . Moralité : on ne joue pas avec un mythe .

4 . Smallville : un elseworld ?

     Reprenons depuis le début : Clark Kent est ami avec Lex Luthor , travaille au journal de son lycée , est amoureux de Lana Lang ; a une amitié ‘’ ambiguë ‘’  avec sa meilleur amie Chloé Sullivan cousine d ‘ une certaine Lois Lane , voila le postula de base .

Axiome 1 : c ‘est le DCverse :

    Et on peut donc ce demandé pourquoi le CEO de DC laisse faire ce massacre .

Axiome 2 : c ’ est une terre alternative

    C ‘ est la seule excuse possible  , vous me direz qu ‘est qui différencie un elseworld , d ‘ une terre alternative ? Celle ci est ‘’ tangible ‘’ mais pas l ‘  elseworld . Après tout les séries post Infinite Crisis ( je pense a ‘’ Revenge of the green lantern part 4‘’ ) nous lâche un 52 d’effroi … mais cette solution permet d ‘ intégré Smallville dans la mythologie DC .

Axiome 3 : c ‘ est un spot publicitaire

    On présente l ‘ univers DC de telle façon au  djeun pour qu ‘ une fois appâté se précipite dans son comic shop pour lire Action comics et autre série … même si il s ‘ aperçoit que Smallville  n ‘ as rien a voir avec l ‘ ouvrage qu ‘ il vient  d ‘ acquérir . 

 

  conclusion : Superman est mort en série live  , vive Heroes

     Pour le plus grand malheur des créateurs de ‘’ Smallville ‘’ ; car bizarrement  Tim Kring partant de très loin ( on lui doit quand même ‘’ Preuve l ‘ appui / crossing Jordan’’ , version familiale de CSI ) a tout compris concernant le comic book , aussi bien au niveau scénarii ; direction d ‘ acteurs ; gestion des caméra ( cadré façon case de comics … ) car même si au niveau de la violence ( lors de la diffusion TF1 cela s ‘ entend ) cela reste clean   ; celle-ci repousse ce qui aurait put ce faire dans Smallville , idem au niveau des effets spéciaux ou cela reste pitoyable pour Clark Kent . Mais ce qui blesse a mort ‘’ Smallville ‘’ est l ‘ attachement que le public a envers les personnages , car ont stresse pour Niki ou Claire , on jubile devant Hiro alors que l ‘ on devrait tremblé pour Clark voir Lana Lang quand ils sont en danger de mort , rien du tout , ce qui est la preuve par a + b que la description de l ‘ adolescence de Kal – El est un échec artistique patent dont tous les protagonistes sont a mes yeux responsables . Et cela reste la trahison ultime du personnage de Shuster &  Siegel .

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :