GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

La violence et les médias

 

revoila la démagogie à l ‘ oeuvre

Très chère geeks et autre nerds ; le texte qui va suivre n ‘ est pas la livraison mensuelle , celle ci paraitera courant du mois , mais je tenait a écrire ce qui suis a cause de la tuerie Finlandaise auquel le premier ministre m ‘ etais en cause le cinéma ; les programmes télévisés et Internet comme vecteur de violence .

Distinguo entre violence sublimée et  » vrai violence  »

Il eut une époque sans PG 13 , une époque ou un esprit plein de veangeance rendit justice sa bien aimée en trucidant ces violeurs , une époque ou un extratérrestre qui pouvait se rendre invicible tué des trafiquants de drogues en aspergeant les murs avec leurs sangs et leurs vicères . J ‘ ai vu ces films à l ‘ age de seize ans ; a la même époque le  » Club Dorothée  » diffusais ces  »Dragon Balls » et autre » Saint Seyia  » ; manga non fleurs bleu . Maintenant faisons le distinguo avec la vrai violence : téléréalité ; soap francais ; personnes crevant la gueule ouverte en pleine hiver … d ‘ un coté nous avons les ligues  » bien pensantes  » qui hurle pour des films comme  » Martyrs  » ,  » John Rambo  » ou  » Ken le survivant  » auquel une personne a vomit dessus pour ce faire une réputation de  » mère la morale  » et qui a perdue des élections majeurs car elle n ‘ as pas voulue faire joué son instinct de conservation ; mais cela n ‘est en aucun cas le sujet de ce blog . Autre exemple de  » vrai violence  » :  »Full métal Jacket  »de monsieur Stanley Kubrick mais on va me retorqué qu ‘ il met en scène la guerre et que c ‘est vilain – pas beau la guerre , sa c ‘est clairement de la faute des Bobos qui sont contre la téléréalité mais qui ne font rien de concret pour empéché l ‘ aculturalisme .

De l ‘ aculturalisme

Les différences majeurs entre la jeunesse de 2008 et celle de 1992 ? l ‘ éducation familale ; les programmes scolaires et l ‘ environnement culturel .

  1. L ‘ éducation familiale

donc dans ma  » jeunesse  » je ne connais aucun cas ou l ‘ ont se serais permit de mal parlé a ces géniteurs ; cet individu quel qu ‘ il soit se serais vu déclassé vis à vis de ces camarades et amis sur l ‘heure . Le respect était naturel .

  1. Les programmes scolaires

Variable qui comptent , si on connait son passé , on appréhende mieux l ‘ avenir ; il ne s ‘ agit d ‘ ètre plus  » intelligent  » ; mais d ‘ avoir des connaissances , les vrais ; orthographe ( je ne suis pas du tout un exemple je le reconnaît ) et autre maitrises de langue ; histoire ( j ‘ ai entendu un jeune confondre la haute antiquité et le moyen age …) la géographie … mathématique etc … a quoi servent les écoles de nos jours ? De garderie ? Les connaissances en sus de l ‘ éducation familiale permettent de ne pas prendre frontalement une scène gore purement graphique .

  1. L ‘ environnement culturel

En 1992 , pas de DVD ; le Laserdisc était trop chère et limite ésotérique . Internet n ‘ excistait que dans  » Neuromancien  » , Tolkien n ‘ était pas connut du vulgum pécum etc … Je ne dit pas que c ‘ était mieux avant mais hors cercles non parisiens ; impossible de connaitres des choses qui sont devenues a tord ou raison faciles a avoir …encore une fois ce n ‘est pas le sujet de ce débat .

Je comprend tout a fais que l ‘ adolescent fasse son crétin , s ‘ habille comme un épouvantail , ce mette du gel dans les cheveux , écoute du boucans qu ‘ il crois musique et enfin qu ‘il pense que le concept de  » libre antenne  » soit récent , mais quand un gamin de quinze ans en viens a flingué ses congénaires car il détestait les  » hommes  » . Mais le cinéma ; les programmes télévisés et Internet comme vecteur de violence ne sont que les méssagers ; pas le méssage

Advertisements

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :