GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

The dark kight de Christopher Nolan

 

la remise des pendules à l ‘heure (il est 10H15)

Monsieur Christopher Nolan doit être remercié , il a remit le caped crusader a sa vrai place , a sa vrai vocation . Batman bégins (Bb ) est certes des plus imparfait mais mis en place le schéma que chaque cinéaste se doit de suivre pour présenté un super héros et son environnement , le Iron Man de Jon Favreau en est l ‘ illustration la plus parlante . Bb était écrit pour cela , ni plus ni moins . The dark kight en est la suite , même si le Batman est encore assez loin du  » vrai  » du comics book , celui ci montre que la pointe de l ‘ iceberg est sans aucune concession .

Rachel Dawson : la fin de son humanité

Rachel Dawson ; incarné à l ‘ écran par cette actrice formidable qui est madame Maggie Gyllenhaal avait une double tâche : nous montré un Bruce Wayne amoureux ou plutot un semblant d ‘ humanité , puis nous montré un Batman motivé pour la Justice (enfin la vengeance de plein droit moral ). Rachel ne pouvait que mourir au second acte , de façon si violente pour que le spectateur crie vengeance et soutiennent la quête de Batman . Dawson n ‘ existe pas dans le BatVerse . Rachel Dawson était un frein psychologique a sa quête , il devait faire attention a son entourage , même avec son identité secrète . Désormais ; il peut y allé a fond . En souhaitant que les scénaristes et que le réalisateur est les mains libres . Le Batman et le reste de la Justice League of América utilise plus volontiers le tranchant des lames , plutôt que le bouclier … ainsi est la JLA post Infinite Crisis et les scénaristes de The dark kight l ‘ ont bien inséré les qualités psychologiques de Batman .

Two faces – Joker

Harvey Dent as toujours étez une personnalité ambiguë au sein du DCverse . Il à aidé a protégé Gotham durant la mise au vert de Batman pendant la période 52 , a plusieurs fois essayé de se soigné mais a toujours rechuté ( dois je cité The dark knight returns ? ) , le soucis est surtout son interprétation , mais monsieur Aaron Eckhart est juste … il a perdu Rachel , qui représentait sa raison et sa vie . Dent n ‘est pas un personnage passif . Il ne faut pas limité a two faces le rôle de vengeur . Mais il n ‘ est pas une victime pour autant . il a préféré passé du coté obscur de la loi , pas pour laissé l ‘ anarchie s ‘ installé , cela est le travail du Joker version film , c’ est devenu un poncif de le dire mais monsieur Heath Ledger est et restera Joker , ont ne peut que pensé a lui lorsque ont vois son incarnation d ‘ encre et de papier .

Le travail musical

La BO devient mythique , c ‘est l ‘ une des rare a être raccord vis a vis de l ‘ image ; la ou la musique de Batman bégins avait d ‘ excellente idées ( le thème de Rachel | Eptésicus ) , le couple Zimmer / Newton Howard ne se font rien de moins de que leur Empire Strike Back , oui ce disque dégage tellement de puissance et de mélancolie comme pour la piste Harvey two – faces ( elle même dérivé d’ Eptésicus de la BO de Batman bégins ) , comme pour ESB , cette BO sublime l ‘ image , elle devient la compagne de Joker , two faces et Batman . Encore une fois ce type d ‘ architecture sonore déplaît au nostalgique de l ‘ orchestre golden âge dont Williams est l ‘ un des derniers créateurs …mais le vrai BOFophile ne peut faire l ‘ impasse sur ce disque . Pour revenir à la piste Harvey two – faces nous retrouvons le même sens du tragique que sur la BOF de  » doctor zhivago  » version Jarre | Lean de 1965 ,concernant le thème de Lara en se sens ou cela va mal ce terminé .

Un phénomène pop ? Citation du magazine Climax N°9

Je ne sait quoi pensé de cette citation . C ‘est a chaque fois pareille avec la presse  » grand public  » comme  » le Parisien  » ou le  » Climax  » acheté pour l ‘ occasion ( surtout pour le poster teaser  »Watchmen  » ) . Mad Movies à été plus mesuré et je suis encore en désaccord avec leurs critique de Septembre 2008 mais celui ci remet les choses au clair , Batman reviens de très loin au niveau artistique … enfin bref et je l ‘ ‘est déjà dit et redit The dark kight n ‘ as pas super bien fonctionné en France . Mais bon je ne me pose plus de question avec l ‘ hold up commis par  » bienvenue chez les ch’tis  » TDK a très bien fonctionné car c ‘ est avant tout tragique , peux a y gagner ; énormément a perdre . Qui a réellement gagné ? Bruce Wayne a perdu la femme de sa vie et emprunte ce sentier qui nous mène au  » The dark knight returns » de Frank Miller . Cela a crée par ricochet Harvey two – faces ( Joker existant depuis la fin de Bb ) . Le Batman est désormais mal vu par la police de Gotham ( scène de fuite reprise du crossover Wargames )

Bref vivement l ‘ officialisation de ‘’ Caped crusade ‘’

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :