GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Snow Crash de Neal Stephenson

Sortie précédemment sous le titre «  Le samouraï virtuel «  au éditions Livre de poche

La science fiction a toujours su parlé de politique sous couvert de fantasy , les meilleurs exemples sont Star Trek , Babylon 5 et Battlestar Galactica 2003 , sans oublié les classiques de Philip K. Dick .

Le monde de demain

Snow Crash nous parle de ce qui risque nous arrivé , dissolution de la notion d ‘ état – nation ; atomisation de la Société … et surtout le transfert du réel sur Internet . Création de citées – état sur le modèle de la Grèce antique , dans cette  » univers  » ce trouvent deux antagonistes … un hackeur ; Hiro Protagoniste , un livreur de pizza travaillant pour la Mafia et l ‘ une des mains créateur du Métavers ( la Matrice mais de façon plus préhistorique ) et Y.T ( prononcé Whitney ) travaillant pour une société de livraison ultra rapide . Je laisse au lecteur ce qu ‘ est le Snow Crash mais rajouté a cela un texan monopolistique intime des idées de la Bible belt américaine et rajouté à cela un réseau satéllitaire , avant de mélangé rajouté un porte avion , secoué le tout et vous avez une oeuvre majeur de SF . le soucis est que je ne veux pas spoilé , donc j ‘ invite les lecteurs et nouveaux lecteurs de Snow Crash de me contacté par mail pour poursuivre cette discutions .

La patte Stéphenson

Ce qui différencie Neal Stéphenson d ‘ un William Gibson est l ‘ introduction de la science ; de l ‘ intelligence , Snow Crash parle aussi bien du langage que de la religion tous comme la trilogie  » Cryptonomicon  » est aussi une psychanalyse geek

Advertisements

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :