GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

The Watchmen – le film

 

Nous sommes le 12 Février 2009 , la campagne de conquête de «  The Watchmen «  a commencé . Quelle ne fut ma surprise de voir l ‘ affiche teasing représentant Rorshach de dos … Autant le Geek , attend avec fébrilité cette adaptation en se demandant comment monsieur Zack – 300 – Snyder c ‘est permit telle ou telle ellipse .

The Watchmen , le vulgum pécum et le lecteur de Technikart

Car on le sait depuis longtemps , les majors prennent ce qu ‘ ils veulent dans le geekverse , le produise plus ou moins correctement , et charge les geeks faire le buzz pour que le jour venu Kévin ,jeune adolescent a la bêtise crasse standardisé ( le modèle existe aussi en fille ) puisse se rendre en salle pour ce baffré de pop corn , mai ne sachant pas que le sujet sort d ‘ un comic book ; il faut dire que l ‘ approche de l ‘ affiche teasing de Silk spectre II , je cite «  je sort à trois heures du matin et je fait plein de bêtise » … est aussi navrante qu ‘ une comédie bobos … Le soucis n ‘est pas de vendre le film aux geeks ( sa a étez fait plus correctement que le Superman sans couilles de  » Superman Returns  » ) mais pour ce peuple étrange qui est le grand public , masse étrange pouvant aimé ( après avoir étez travaillé au corps ) le navrant «  Bienvenue chez les Ch’tis «  que ce tonneau des danaïdes qui est «  Plus belle la vie «  sans compté la masse des nouveaux convertis qui diront qu ‘ ils ont toujours aimé «  The Watchmen «  alors qu ‘ ils n ‘ ont jamais entendus parlé des versions Delcourt de «  The Watchmen «  ou de «  The dark knight return «  ….Pour   The Watchmen «  il ne peut pas y avoir d ‘ entre deux , soit c ‘est une adaptation a la case près façon « Sin City » ; une variation à la « 300 « ou du n ‘ importe quoi comme « Vpour Vendetta » ou « From hell « 

le film en séance

4 Mars 2009

Après la séance . Que dire ? adapté «  The Watchmen « était tout, sauf un pari facile , Zack Snyder avait plus a perdre qu ‘ a y gagné . Pari réussit , l ‘ oeuvre moins les plots secondaires ( le comics sur le pirate … la vie du marchand de journaux , l ‘ ignoble new frontiersman ) ont étez nettoyé . Ne reste que ce qui nous intéresse : le comédien . Le soucis était l ‘ intégration des flash back problématique mais nécessaire ; comment ne pas versé une larme pour la «  naissance «  du Dr Manathann , la tentative de viol sur Sally Jupiter ? et bien sur l ‘ enfance de Rorshach tous ces éléments sont présents , certes un peux modifié ( c ‘est un film avant tout ) celui ci est aussi dense que  «  The dark knight » ce qui très bien , si vous cherché une comédie , changé de salle ; ici il n ‘ y a que pourriture , désolation et bassesse humaine . Ce qui a rendu célèbre monsieur Zack Snyder est son utilisation , certain dirons pompier du ralenti dans « 300 «  ; c ‘est un style comme un autre , en France on mais bien du rap pour faire «  dans le coup «  . Revenons sur certaine séquences «  culte «  du graphic nouvel comme la séquence de la prison , la séquence de l ‘ huile bouillante , pouvait être kitch , comme avec le malheureux psychiatre qui abîme son couple en racontant le premier évènement borderline de Rorshach ( l ‘ histoire de la fillette ) cela ce termine autrement : il est frappé a mort avec une feuille de boucherie au lieux de finir cramé ( j ‘ aurais préféré cette manière …) Non , Snyder est fidèle sans être rigide :j ‘ espère que le DVD comportera les éléments secondaire de «  The Watchmen « , soit en bonus , sois in extenso dans le film .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :