GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Michael Jackson , mort d ‘ un Grand

 

Je fais partie de cette génération qui a toujours connus Michael Jackson . Ma première cassette single a étez Dangerous ; puis l ‘ album . Jackson a fait évolué la musique pop . Avant lui de vilain imitateurs des Beatles , après lui des médiocres .

Un leg immense .

Quand on écoute sa pentalogie Thriller Bad DangerousHistoryBlood in the dancefloor nous apercevons que ces albums n ‘ ont pas bougé dans le temps , certes des chansons comme « Rock with you «  sur Off the wall à une sonorité disco mais ne fait pas «  disco » . il à reprit a son compte l ‘ idée d ‘ album concept en poussant la production de chaque chanson au maximum . Mais qu ‘ aurait étez le jeune Michael Jackson sans le jazzman Berry Gordy , lui même ami de Ray Charles . Gordy était le complément artistique de Jackson . Les Beatles s ‘ étaient inspiré du baroque pour crée des miniatures charmantes comme « Eleonor Rigby «  , Michael Jackson était passez sur les albums Dangerous et History à des chansons «  symphonie inside «  comme par exemple : « Will you be there «  utilisant le presto de la 9 ème de Beethoveen sous la baguette de Georges Szell ; chef d ‘ orchestre aussi exigeant que Karajan ( les chefs d ‘ orchestre dit moderne sont laxistes et tire au flanc a coté de ces monstres ) . Dans la même veine et se trouvant sur History des chansons comme«  2 bad » – « HIStory « et « Little susie «  quatre chansons mêlant collages sonores , orchestre , choeurs et pop en en faisant de véritable petit films sonores et que dire de ce slow ultime de la mort qui tue « earth song «  …

Un mot pour parlé de cette album pas très connus qui est « Blood in the dancefloor «  qui reprend les idées développé mais qui commençais a décliné ; mais reste à l ‘ heure actuelle très largement au dessus de la production techno – dance a l ‘ heure actuelle ( l ‘ album date de 1997 , sortie l ‘ année d ‘ « Ultra » de Dépeche Mode )

Après lui du sable

Que va resté de son oeuvre ? Déjà sa tétralogie , qui était déjà pillé dans tout les sens … mais la les médiocres de la chanson vont s ‘ y donné a corps joie pour relancé leurs «  carrière «  a l ‘ arrêt , on ne pas cessé avoir des tributes commis par les Béyoncé et Rihanna ( qui doit dire un grand merci MJ pour avoir samplé et désassemblé «  Wanna be startin ‘ somethin «  , mais bon je préfère l ‘ original . Michael Jackson a aussi crée le vidéo clip moderne , qui ne connaît pas les clips Thriller , Bad , le clip contemporain de Terminator 2 qui utilise le principe du morphing : Black or white . La encore plein d ‘ héritiers pour l ‘ utilisation du clip mais bizarrement celle qui peux a la rigueur devenir impératrice pourrait être madame Britney Spears a la fois héritière de la vieillissante Madonna et de Michael Jackson . Mais bon le ridicule ne tuant pas , d ‘ ici a ce qu ‘ en France on s ‘ amuse à se vouloir réclamé la couronne …

Michael Jackson : 1958 – 2009

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :