GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Buffy saison 8

 

Quand l ‘ uber fan devient Tartuffe

Y ‘ a t ‘ il une vie après la dernière scène de la dernière saison de «  Buffy the Vampire Slayer «  ? pour certain l ‘ évocation de la saison huit en comics books provoque le même dégoût pour moi que «  Bérénice «  interprété par la troupe de «  plus belle la vie «  ; une envie de vomir .

Un univers étendu …de facto

Quand Joss Whédon lance avec succès le spin off «  Angel «  ; les puritains de la série aurais trouvé a redire car le Los Angeles d ‘ Angel n ‘ est pas canonique car trop crade et pas rigolo … hors en ce détachant de l ‘ univers propre de la Tueuse ; il la renforcé … la saison quatre : Janice / Angelus est un morceaux de bravoure en soit ; la saison cinq qui par certain coté est une prolongation de la saison sept ( retour de Spike ; le commando de Tueuse dans la cité des Anges …) étonnant que les ayatollahs de BVTS ne se soit pas immolés car Whédon osait rappelé au bon souvenir du fan que le créateur de Buffy avait crée les potentielles ….et qu ‘il voulait les utilisé .

Saison 8 : plus de contraintes …budgétaire

Le BuffyVerse est devenue «  mainstream «  alors qu ‘ il était par essence confidentiel ( Xander et Willow sont nos seuls représentants jusqu ‘ a la saison six ) . Le format comics books a pas mal d ‘ avantages … si les tenants et aboutissant de cette art : le dessinateur et le scénariste savent manié l ‘ icône . Résultat Buff dirige des armés de potentielles ( héritage de la fin de la saison sept et de la saison cinq d ‘ Angel ) . Par conséquent , nous qui avons adoré la version du gouffre de Helm , la bataille de Péléanor version Peter Jackson ou encore la méta – bataille de maman- qui- tue- la- mort dans «  Avatar «  … ont en mange bien trop riche dans un premier temps .

Limites de l ‘ exercice

Sauf que …les scénaristes de longue date savent que trop de moyens mal utilisé peux tué au minimum un arc story , au pire décrédibilisé une série . Comme pas mal de monde j ‘ ai eut mal au cul quand j ‘ ai vu «  l ‘ Initative «  (parodie de Checkmate ou du SHIELD selon sa grille de lecture ) revenir sur le cratère de Sunnyvale ; c ‘ est comme si Georges Lucas racontait la jeunesse de Dark Vador ; sa abîme un peux les souvenirs du fan … idem pour le caractère très troisième degré de la fin du BuffyVerse qui passe au hachoir de la traduction ( la faute en revient à Fusion qui ne fait pas son job correctement ) . Donc en attendant l ‘ arc de Brad Meltzer , je considère cette saison 8 comme du comics apéritif .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :