GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: février 2011

Du dématérialisé à toute le sauces …

La dématérialisation est l ‘ une dès dernière mode du moment , mais va t on s ‘ en débarrassé comme du Justin Bieber ou Lady Gaga , telle est la question de l ‘ article qui suis .

Telle Eve , le nerd croqua dans la pomme
Bon tout  sais comment  cela démarré , le MP3 aidé par les lois de Moore ; donc nos discothèque se sont peux a peux retrouvé dans les iPod et assimilé , le reste ne pouvais que suivre …
Blue Ray Disc ; VOD et streaming
Les commerciaux essaye de vendre le Blue Ray Disc (BRD)  comme le nec plus ultra technique , alors que celui ci n ‘ est qu ‘ un update du DVD ; donc le BRD n ‘est qu ‘ un format de transition , tout du moins je le considère comme telle et je ne dois pas être le seul puisque les éditeurs de logiciels n ‘ édite rien en BRD , trop de place paradoxalement alors qu ‘ au début du CD ROM ( Kévin dix ans avant le DVD  qui contenait sept fois moins de données ..) on nous proposait des cinématiques et de la musique avec de vrai instruments , le BRD propose au minimum dix fois plus de place pour … de la 3D qui devait être stratégique puisque proposé une plus value en salle …c ‘ est ainsi qu ‘ était vendu la 3D par James Cameron il n ‘ y a pas si longtemps …
Mais il y a une autre façon de regardé des vidéo . L ‘ internet propose le streaming  ; prochaine cible de l ‘ update de l ‘ HADOPI ; qui vise a contrôlé et sanctionné le droit d ‘ auteur ; pourtant Youtube et Dailymotion ; les deux leaders de ce marché ne laisse pas faire tout et n ‘ importe quoi sur leurs serveurs ne sont en aucun cas laxistes , tous le monde va sur ces services et ce n ‘est en aucun cas du «  piratage «  .
Reste la VOD … payé pour un fichier qui s ‘ auto détruit ; payé pour du vent donc …

La dématérialisation : prochaine vache à lait ?
Pour que dématérialisation remplace une bonne fois le format physique ce pose trois écueils : le format du fichier , le débit et le choix  du revendeur .
1 : La pérennisation du fichier
Déjà le MP3 , non  pas parce qu ‘ il est le plus performant , il est surpassé en cela par AAC ; FLAC : WAV mais simplement l ‘ outillage est simple a mettre en oeuvre  et qu ‘ il est devenue LA NORME ; que l ‘ on peux donc transféré ses fichiers d ‘ un lecteur à un autre sans ce posé de question ( la gestion du droit d ‘ auteur n ‘ entre pas dans cette discutions . )
2 : Le débit
Un CD pèse 700 Mo  rippé 70 Mo ; un DVD  : 4.7 Go , version DIVX 400 Mo ; un BRD pèse 40 Go , le public doit être gagnant et ne pas attendre deux heures pour téléchargé du Luc Besson ; déjà qu ‘ il ne savent pas faire la différence entre un ordinateur et un décapsuleur , il est dans l ‘ intérêt de généralisé la fibre optique  ou une équivalence avec une énième release de xDSL ; de toute façon les éditeurs de jeux vidéo pousseront pour une maximisation du débit .
3 : la concurrence entre revendeurs
Début Janvier Amazon , avec l ‘ aval d ‘ Electronic Arts à lancé les réservations pour Mass Effect 3 , ce qui permettra de joué avec l ‘ équipage de Shéppard tout l ‘ été ; mais la ou le consommateur est gagnant c ‘est qu ‘ il aura son jeu bien moins cher qu ‘ au tarif de la réservation ( sauf pour les possesseurs de la PS3 ..mais après GT5 ils sont plus a plaindre qu ‘ autre chose )   , j ‘ attend par contre la FNAC pour un collector de DIABLO 3 …

Bref le support physique a encore de nombreux avantages et même les sois disant «  digital native «  ( les trentenaires le sont de facto …) dont ce font les gorges chaudes des chaînes de télévisions ringardes et populiste pour faire peur ne devrait pas disparaître avant longtemps …

Publicités

Tron légacy

Nous sommes tous des enfants de Tron , ce film ; bide à sa sortie ; culte après préfigure à grand traits les long métrages parlant de l ‘ homme et de la machine …

Tron légacy : avant tout un héritier
La ou le premier Tron était avant gardiste dans son esthétique ; sa technologie ; son scénario manichéen , Tron junior est arrivé après «  le cobaye «  ; la trilogie «  Matrix «   ; Blizzard Entairnement ; l ‘ effroyable prélogie «  Star Wars «   ; bref le réalisateur Joseph Kosinski passe son temps a faire du geek speak to geek … même la scène de piratage chez Encom cite le peut connus « Antitrust «  le scénario tangue entre recyclage de concept connus de tous et Bouddhisme mal placé avec le plan très insistant tu le jeu de Go  .. Kosinski à l ‘ air d ‘ ètre un fan de «  the dark knight «  car il filme la ville « réel «  comme Nolan filme Gotham et Hong Kong  … mais la plus  violente des citations est la reprise du discours de Nuremberg par « Michael Godwin «   , je veux parlez bien sur du célèbre cliché ou l ‘ on vois des milliers de nazi , encasqué …  à coté le discours de l ‘ Empereur à la fin de «  la revanche des Sith «  fait gagne petit .
Alors on met 11 € ? ou pas ?
Si on a envie de ce détendre ; de voir un blockbuster efficace , en méttant  ajour les deux pus célèbres séquences de Tron : les lanceurs de disques et la course des cycles lumineux oui … mais de toute façon je recommanderais toujours du Tron légacy à un film d ‘ obédience douteuse bobo – Dany Boonesque

Vers la mort programmé des cybercafé ?

Quelle geek , n ‘ est jamais allez dans un cybercafé ? Lieu de vie pour les uns , cash machine pour les autre , telle était ces endroits désormais délaissé ou servant ; quand ils existe encore de temple de la glande à des collégiens et autre étudiants .

L ‘ âge sombre d ‘ internet : l ‘ âge d ‘ or du PC  en réseau : 1998 – 2008
Pourquoi ces dates ? Parce quelle représente un décade importante pour l ‘ histoire informatique : vie et mort de 3DFX ; vie et mort rapide de Netscape , réincarnée en Mozilla – Firefox ; le MP3 …et bien sur les LAN qui avec le réseau des réseaux à enfanté le Pro gamer . Il faut aussi ce souvenir qu ‘ a cette époque le particulier n ‘ avais que les modem 56K époque bénie pour les opérateurs télécoms ou ils facturait a la minutes de la navigation lente et laborieuse …les cybercafé était donc le refuge idéal pour l ‘ internaute néanderthalien  car ces endroits disposais d ‘ un   modem «  RNIS le top de la technologie à l ‘ époque ajouté a cela des tarifs plutôt raisonnable et  vous en fait des lieux hype pour le nerd . Il était très facile d ‘ organisé de façon courante des tournois de Counterstrike et autre Starcraft ; il est vrai ces établissements était aidé par les licences «  laxiste «  de Valve et autre Blizzard à nos yeux en 2011 ; mais celle – ci  permettait de pouvoir  faire du multijoueurs a partir d ‘ un unique CD ; Battlenet était à l ‘ époque plus une option deluxe que le système en Work In Progress récrit depuis pour Starcraft 2 et le futur Diablo III . Mais depuis les CGU ont évolué …

L ‘ âge de bronze d ‘ internet : la fin de règne des cybercafé  : 2008 …
L ‘ xDSL  a peux a peux conquis les foyers , technologie qui a permet la télévision par IP ; la simple navigation du web et bien sur le jeu .Les éditeurs de jeux vidéo ce sont aperçus qu  ‘ ils se faisaient tondre  la laine sur le dos car non seulement les utilisateurs ne payait pas certains services , mais de surcroît les CGU trop gentille était détourné de leurs principes , que  Starcraft , Warcraft 3 , Diablo 2 ( ils tournent sur Battlenet 1.x ) car ce qui était a la base convivial ; permettre de joué entre amis , a la rigueur faire de la petite compétition  de façon gratuite  , est devenu un business comme le dise les rappeurs : tu veux joué ? Tu raque …  sans que les Valve ; Activision ( Call of Duty fonctionne super bien ..) n  ‘ est leurs redevances qui serait a priori normal dans le cadre d ‘ un cybercafé ; pas pour le particulier qui lui  a droit a tous les services  . Mais pour ne pas passé pour le supervilain- qui -veut-la-mort-du-petit-commerce ; Activision-Blizzard accorde une licence temporaire dans le cadre de tournois , car avec l ‘ évolution de  Battlenet de concert avec Steam : un numéro par compte / joueurs avec le traditionnel login | password ; les établissements non affilié morfle …. leurs hardwares commence à ne plus être au standards vidéoludiques( comprendre Icore I3 – ATI 4xxx- 5xxx ou 6xxx ou bien l ‘ équivalence Nvidia )  et leurs Microsoft Windows non équipé en antivirus et autre anti spywares  dont les solutions gratuites pullule sur le marché sans oublié le navigateur web remontant à Kull au minimum ( Internet Explorer 7 dans bien des cas )
Et maintenant ?
Les cybercafés perdent leurs rôles de salle de jeux online ( enfin pour les non – affilié ) ; mais il reste néanmoins une population à évangélisé du point de vu informatique , qui ne veux pas s ‘équipé en box et autre ordinateurs : le 3 ème âge …

%d blogueurs aiment cette page :