GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Patch day , no play

Comment Blizzard ménage ces clients

La semaine dernière , le Mercredi 23 Mars 2011 voyais débarqué pour  les joueurs de Starcraft II le patch 1.3 ; il est de tradition chez  Blizzard de coupé les serveurs pour les mettre a niveau tous les quarante jours environs . Cela représente des avantages et des inconvénients .

Repos obligatoire
L ‘ Esport est très exigeant au niveau cérébral  , si on mange mal , si on dort peux , si on ne connais pas son BA-BA  , bref le patch oblige le joueur a allez voir ailleurs durant vingt quatre heures ; a dormir , ce baladé car même si blibli nous dis que l ‘ on peux généralement revenir sur Battlenet a partir de 11 H CET , il vaux mieux attendre car comme tous joueurs online , celui ci ne dépend pas que d ‘ un serveur de jeu ..car entre le serveur d ‘ identification «  simple «  : login + password «  ;  le serveur d ‘ identification fort authenticator ; qui générer un TOKEN par séssion , en sus les différents serveurs de type de jeu ; il est normal que cela prenne du temps et je n ‘ y trouve rien à redire ( alors que le playstationneux pleurniche pour le moindre bout de code ajouté …)

Sécurisation
Hors d ‘ un renforcement de protection d ‘ un compte joueurs , le client lui même est blindé a l ‘ issue du locataire , Bli²  chasse tous ce qui modifie de près ou de loin à une modification du binaire , certes il y a un calcul de somme MD5  à chaque démarrage , mais les patch doivent aussi empêché ces cochonneries de MAPHACK et autre temporisateurs ( qui crée du lag  au bénéfice du hacker ) , ce genre de chose vous gâche une partie .

Pour conclure , même si Bli²  passe pour une méchante entreprise ( pour les gens qui n ‘ ont jamais joué ou par Kévin qui crois que c ‘est normal de piraté ) ; ils tiennent malgré tout compte des désirs des joueurs , certes avec du retard , mais c ‘ est livré   …

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :