GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

The losers

Pourquoi faut il  lire The losers ?

L ‘ une des meilleurs surprise de ces dernières années
Sous ces devant de blockbuster bourrin , la série de Jock et de Diggle est une réflexion intéressante  sur la géopolitique actuel et futur . En commençant via le premier tome comme du simili A Team avec une très légère pointe d ‘ Usual suspect  , qui était parfait pour un scénario de film d ‘ action basique était la pour embarqué le lecteur dans une fausse direction ; car cette série n ‘ étant pas édité chez le défunt Wildstorm ont pouvait ce douté  que le second et troisième aurais un léger goût amer .
De l ‘ origine des emmerdes
Alors que le premier tome nous montrait une équipe débrouillarde et un traître retord , le tome deux , tout en faisant avancé le scénario a grand coups de pieds dans le derche  , nous explique la motivation de cette équipe sans oublié des planches qui ferait pleuré n ‘ importe quelle chieurs de case de bédé franco belge avec tous le dynamisme et la dramaturgie imposé , le tout en jouant sur les nerfs des lecteurs ( la scène du pipeline , le père d ‘ Aicha , la fuite in extremis de Roque …. ) pour nous préparé a un tome trois mastard .
Fin de partie
Le tome trois parut ces jours ci est un étrange écho a ce qui c ‘est passé au Japon , tous en montrant que Tom Clancy a donné au final de grands enfants , car le double twist vaux son pesant de turbo baffes ( copyright JulienC de Gameblog ) car il montre que les USA peut donné ce qu’ il y a de pire pour la planète , pour conclure je vous invite très chaudement a lire cette trilogie qui mêle blockbuster , retournement de situations  et réflexions sur notre monde .

Andy Diggle / Jock : the losers tome 1à 3 – Panini Comics : 30 € le tome

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :