GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: mai 2011

Génération 8 – 16 bits , le retour

De la réaction des geeks envers Kévin & sa bande

Tous les trentenaires nerd ont lus Joystick , Tilt et ou Player one à une époque ou l ‘ internet actuel , avec ses bon et ses mauvais coté était plus de la science fiction qu ‘ un fantasme de nerd . Entre temps il y eut la chute de Séga , la monté du nouveau riche Sony , Nintendo qui à abandonné ces clients les plus fidèle pour la machine à raclette Wii ; la 3D ; le multiplateforme ( qui existait dans les années 1990 , mais le phénomène c ‘est accentué  ces dernières années par pur facilité ) , le jeu en réseau , talon d ‘ Achille de SCEE et nid à Kévin .

2D ; pas de réseau ; cartouche ; les mamelles du rétrogaming
A part au Japon pour la Nintendo Super Famicom / Super NES , le jeu sur console 16 bits n  ‘existait pas , une époque ou nous  n ‘avions «  que «  du shoot ‘ em up ; de la plateforme , très peu de RPG ( et encore en anglais ) ; de la simulation sportive …et nous nous plaignons pas …la prise en main était rapide …qui n ‘ a jamais joué à RType ; Hellfire certes les consoles était cher ( Séga Mégadrive : 949 F = 144 € sans jeu ( tarif de Janvier 1992 ) , la SNK Néo Géo malgré ses deux décades révolus fait encore fantasmé … et que dire de la dernière « vrai «  console portable de Nintendo :  la Gameboy Advance , qui était une SuperFamicom …, même une boite mainstream comme Nintendo a validé pour la Wii la réédition des joystick de légende de la Néo Géo est signe de l ‘ engouement du «  rétrogaming «

Réaction ou mode hipster ?
Je répondrais , préservation historique en ces temps de relative ouverture ( décadence ) au quatre vents du jeu vidéo , celui ci  n ‘ est pas comme le comics ; le manga , les séries télé ( encore que certaines ce mérite …) le JV mérite un investissement dans le choix de sa plateforme et la définition de ses goûts . En cela des vieux routiers peuvent aidez , mais les conseil) s ne font pas la collection . Dans le jeu vidéo actuel , avec la dérive des DLC et autre DRM , les joueurs ne sont plus prescripteurs mais de vulgaire pousseurs de caddie virtuels . Donc le retour à la vie des NES ; Master System ; Atari ST – E ; Commodore Amiga va de soit car leurs limitations ( Amiga ; Atari ; Mégadrive = Motorola 68000 ; processeur plus que mature à l ‘ époque ) permettait aussi des portage entre ordinateurs de jeu et console de salon assez rapidement  mais avait un certain charme  ; comme ce qui distingue un Brink PS3 d ‘ un Brink PC est plus la qualité de texture du au carte  graphique plus  qu ‘ autre chose , idem pour Deus Ex Human Révolution , donc rien de nouveau en soit malgré ce que pense les «  rageux PS3 «  . Donc pour les hipster ? J ‘ ai de gros doute car il croient que cela est «  underground «  , un peux comme les rappeurs qui ce croient rebelle et vomissent leurs textes a longueurs de journée sur Skyrock ..
Donc le «  hipster «  passe , le geek reste .

L ‘ usurpateur reçoit enfin sa leçon

Sony et ses Playstation remit à leurs place

Je ne vais pas joué les Tartuffe …je suis très content dès déboires de Sony , ce vendeurs de platine DVD et d ‘ écraan plasma au sein de la sphère vidéoludique , vu le nombre de cadavres qu ‘ il a dans le placard , je ne les plaindrais pas …ont leur doit quand même la mort de Séga , la casualisation du jeu vidéo ( avec le Nintendo actuel )  et l ‘ entrée du «  grand public «  dans ce divertissement qui nous était réservé .

Playstation 2 , la mort du hardware Séga …
Ne nous racontons pas d ‘ histoire Séga , qui n ‘ avais pas vu arrivé la 3D grand public avec sa Mégadrive 1.5 qu ‘ était la Saturn  , mais qui réussit a permettre à la firme au logo bleu de lancé la Dreamcast et son GD ROM ( capacité de stockage 1.5 fois un CD ROM ) une console permettant le réseau , une bonne 3D ( pour l ‘ époque ) qui c ‘est littéralement fais tué par la Playstation 2 qui n ‘ avait pas de line up de lancement , mais faisait platine DVD , ont connais le reste de l ‘ histoire , fermeture de la section hardware , et Séga devenus l ‘ équivalent d ‘un Konami et encore pas de l ‘âge d ‘ or . A cause de la casualisation il on été obligé de faire oubliez le métier pourtant valorisant de soft d ‘ arcade .
Casualisation , kévinisation et réseau bancale : le trépieds de la Playstation 3
Sony , comme Nintendo est responsable de l ‘ infantilisation actuel du jeu vidéo , de ces jeunes imbéciles aculturés   qui croivent que la série GTA = sandbox ; jeu de course : GT5 ( et sa brouette de patch ) ; RPG les Final Fantasy et ses ado émo et bien sur FPS = Call tof Duty . Sans oublié ce gadget bobo qu ‘ est le Move , mais le talon d ‘ Achille vient de la ou on ne l ‘ attend pas , le réseau ; quand objectivement ont regarde ce qui se passe sur PC avec Battlenet et Steam ; et le live sur XBOX 360 ( que je méprise tout autant que le barbecue de Sony ) . Sept semaines d ‘ arrêt ( le PSN est censé redémarré le 31 Mai , je précise bien censé ) . Certes les responsables font dès promesses mirobolantes , assurance d ‘ un million de dollars en cas de vol avéré , deux jeux gratuit , PSN + gratis durant trente jours , manque plus le kilo de coke et les putes Ukrainienne  pour faire revenir à  la niche Kévin et son arme en or …mais l ‘ image de marque de Sony c  ‘est enfin détérioré et son incompétence enfin révélé , le joueur , donc le consommateur peux enfin reprendre la main , la saisira t ‘ elle ,

%d blogueurs aiment cette page :