GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Génération 8 – 16 bits , le retour

De la réaction des geeks envers Kévin & sa bande

Tous les trentenaires nerd ont lus Joystick , Tilt et ou Player one à une époque ou l ‘ internet actuel , avec ses bon et ses mauvais coté était plus de la science fiction qu ‘ un fantasme de nerd . Entre temps il y eut la chute de Séga , la monté du nouveau riche Sony , Nintendo qui à abandonné ces clients les plus fidèle pour la machine à raclette Wii ; la 3D ; le multiplateforme ( qui existait dans les années 1990 , mais le phénomène c ‘est accentué  ces dernières années par pur facilité ) , le jeu en réseau , talon d ‘ Achille de SCEE et nid à Kévin .

2D ; pas de réseau ; cartouche ; les mamelles du rétrogaming
A part au Japon pour la Nintendo Super Famicom / Super NES , le jeu sur console 16 bits n  ‘existait pas , une époque ou nous  n ‘avions «  que «  du shoot ‘ em up ; de la plateforme , très peu de RPG ( et encore en anglais ) ; de la simulation sportive …et nous nous plaignons pas …la prise en main était rapide …qui n ‘ a jamais joué à RType ; Hellfire certes les consoles était cher ( Séga Mégadrive : 949 F = 144 € sans jeu ( tarif de Janvier 1992 ) , la SNK Néo Géo malgré ses deux décades révolus fait encore fantasmé … et que dire de la dernière « vrai «  console portable de Nintendo :  la Gameboy Advance , qui était une SuperFamicom …, même une boite mainstream comme Nintendo a validé pour la Wii la réédition des joystick de légende de la Néo Géo est signe de l ‘ engouement du «  rétrogaming «

Réaction ou mode hipster ?
Je répondrais , préservation historique en ces temps de relative ouverture ( décadence ) au quatre vents du jeu vidéo , celui ci  n ‘ est pas comme le comics ; le manga , les séries télé ( encore que certaines ce mérite …) le JV mérite un investissement dans le choix de sa plateforme et la définition de ses goûts . En cela des vieux routiers peuvent aidez , mais les conseil) s ne font pas la collection . Dans le jeu vidéo actuel , avec la dérive des DLC et autre DRM , les joueurs ne sont plus prescripteurs mais de vulgaire pousseurs de caddie virtuels . Donc le retour à la vie des NES ; Master System ; Atari ST – E ; Commodore Amiga va de soit car leurs limitations ( Amiga ; Atari ; Mégadrive = Motorola 68000 ; processeur plus que mature à l ‘ époque ) permettait aussi des portage entre ordinateurs de jeu et console de salon assez rapidement  mais avait un certain charme  ; comme ce qui distingue un Brink PS3 d ‘ un Brink PC est plus la qualité de texture du au carte  graphique plus  qu ‘ autre chose , idem pour Deus Ex Human Révolution , donc rien de nouveau en soit malgré ce que pense les «  rageux PS3 «  . Donc pour les hipster ? J ‘ ai de gros doute car il croient que cela est «  underground «  , un peux comme les rappeurs qui ce croient rebelle et vomissent leurs textes a longueurs de journée sur Skyrock ..
Donc le «  hipster «  passe , le geek reste .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :