GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Nintendo Wii U , le kilo de crottin de cheval qui fait débordé la fosse à purin

Hier Nintendo , ex grande firme de jeux vidéo à présenté la console qui va succédé à la Wii , la Wii U ( Wii you ) .

Un fabricant qui c ‘est perdu , ou une stratégie délibérément casual ?
Nintendo à étez un acteur majeur de l ‘ industrie vidéoludique ; on lui doit le D- Pad ; dès franchises a succès , la première vrai console portable ayant trouvé son public ( donc pas l ‘ Atari Lynx ; pas la Nec PC Engine GT ; pas la SNK Neo Geo Pocket  ) , au court des années 1990 , Nintendo et jeu vidéo était synonyme . Puis le nouveau riche Sony avec sa Playstation changea la sociologie du joueur , on bascula du nerd à Kévin et toute la hype qui va vers le grand public ; des mécaniques de jeux proche de l ‘ assistanat psychologique après une catastrophe   quelconque ( Laeticia Millot qui grossie , Johnny Haliday qui chante , un nouveau film d ‘ Europacorps , un nouvelle épisode de Star Wars …) . Nintendo tenta le coup du 64 bit …qui échoua en grande parti ; puis la GameCube et enfin la Wii qui permit à la firme de Kyoto de retrouvé sa superbe … en draguant , en harcelant madame Dugenoux via la Wii fit et ses pubs d ‘ acteurs en manque de notoriété , faute de talents manifeste . Nintendo décida d ‘ innové , mettre de la 3D sans lunette dans une console portable : la Nintendo 3DS avec du hardware bien trop chère et des jeux ….enfin bref , le casual vaux bien une hype .
Nintendo Wii U : l ‘ alliance de la carpe pourri et du lapin faisandé
Apple , le nouveau Microsoft ; l ‘ ex firme «  sympa «  devenue ce quelle répugnais , donc à imposé à toute une industrie ou elle était pourtant étrangère , une nouvelle forme de consommation ( je souligne le terme ) de jeu à pas chère et qui amuse cinq minutes avec comme magasin son téléphone portable et le gadget à la mode : la tablette ( pour ceux qui aurait passé dix ans dans une autre dimension , il s ‘ agit d ‘ un ordinateur sans clavier , sans prise ethernet , sans prise USB et coûtant un rein )  . Donc ce que l ‘ on peux appelé le bureau d ‘ étude à eut la bonne idée , ou le gag de liée deux concept de la tablette non nomade à un système grand public à la technologie dépassé ( la Wii n ‘ est qu ‘ une Game Cube overclocké )   , revendiquant la puissance brut d ‘ une Playstation «  rage of quit «  version 3 … désormais Nintendo c ‘est Georges Lucas et sa série de six films constamment remastérisé et faisant disparaître la sympathie …

Qu ‘ il ne compte plus sur moi .

Advertisements

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :