GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Joypad RIP

Le lundi 29 Août 2011 marque l ‘ acte de décès  d ‘ une institution vidéo ludique . Je ne vais pas m ‘ épanché la dessus . Mais qui dit crime , dit coupable , car oui il s ‘ agit d ‘ un crime , certes , le Joypad qui est mort en début de semaine , n ‘ est pas le Pad de de mon adolescence , mais on s ‘ en fiche .

Premier coupable : Yellow Média
YM , éditeur de Joystick ; Console + et de plein d’ autres mensuel consacré au jeu vidéo à littéralement tué ses propriétés . Au début des années 1990 , les Player One , Consoles + , Joystick avait une identité forte ; pour cité le joueur du grenier : <<   c ‘ était comme appartenir à un parti politique >> ; c ‘ était on ne peux plus vrai . Mais quand on lit les 24 derniers numéros de Consoles + ; la couverture ne change que vis à vis de Joypad …

Second coupable : l ‘ industrie vidéoludique
Comme le faisait justement remarqué Cyril Drevet dans un des podcast de Gameblog ( le seul truc de bien sur ce «  site «  ) , les éditeurs de jeux ne  supporte plus la mauvaise critique ; industrie qui était obscur il y a deux décennies ; puis avec le holdup up de Sony ; Windows 95 qui à imposé des normes techniques via DirectX et donc une simplification de facto de ce loisir ; la base c ‘est élargie  avec l ‘ intérêt croissant des publicistes  ou la créativité à laissé place au markéting et au DLC ; même big N. ; qui  est devenue obèse avec sa DS et sa Wii commence a payé le prix avec une crédibilité en lambeau  envers les core gamers    .

Coupable collatéral : la presse internet
Avant Internet , le papier régnai ; on nous faisais rêvé avec le CES de Las Végas ; nous avions des articles de présentation de jeu avec explication de technologie , le must to have est le double articles sur Quake III dans deux Joystick de 1999 . Type d ‘ article n ‘ existant plus puisque nous sommes dans la culture  du cliques je vous renvois au spécialiste du genre :  Gameblog et retrouvé  les pages consacré à Anders Berhing Breivik et a son double attentats en Norvége , une vrai méthodologie de coups Sarkosyste    . Heureusement que les concurrents ne sont pas tombé dans la politique du clique et du fanboy-isme pro Apple  et qu ‘ ils imposent un peux de «  profondeur «  comme Gamekult qui va lui au fond des choses . L ‘ avenir ne peux allez que vers le web rapide et objectif et le mook qui creuse encore et toujours quitte a laissé la lie du jeu vidéo : le casual fan de Gameblog . Serais ce un mal ?

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :