GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: novembre 2011

Razer , l ‘ Apple 2.0

L’ Apple spirit pour le vrai joueur

Razer est une entreprise aussi bien méconnue du Grand public ; que des ¾ des geeks . Ils font des claviers , des souris , des tapis de souris pour toute les bourses , mais ce qui les différencie d ‘ un Logitech est leurs savoir faire au service du joueur .

For gamers , by gamers ( le slogan de la marque )
Les accessoires pour joueurs sont souvent moqué pour leurs aspect biscornue , voir bizarre , comme les RATS de chez Cyborg , mais les armes de Razer sont conçut pour être létale pour le joueur adverse , que cela soit en FPS ou en STR , celui  qui possède un  ensemble Arctrosa ; Imperator ; Vespula et Orca ( moi par exemple ) est clairement dans l ‘ action , mon reproche principale à la G500 de Logitech et donc au modèles qui lui on succédé est qu ‘elle fatigue … l ‘ Imperator n ‘ a pas ce défaut , j ‘ ai fait récemment une partie de quasiment une heure en 2vs2 et je n ‘ étais pas très fatigué musculairement ; ce n ‘est pas un détail ; idem pour l ‘ Arctrosa , qui a une horloge de 100 Mhz ( un clavier PS2 – USB de base mouline à 25 Mhz ) permet d ‘ être plus tranchant . Razer ne prend pas sa clientèle de haut comme ROCCAT , on a l ‘ impression de dérangé leurs petites affaire , même en se rendant sur leur site web  .
L ‘ apple spririt
J ‘ avais l ‘ intention de parlé de la technologie 4G ou de Synapse 2.0 ( un cloud dédié aux clients de chez Razer qui sauvegarde les réglages des souris ; claviers et casques compatible ) , voir du parlé du Blade , de parlé du désign naturel de l ‘ Imperator ou de ces drivers non prise de tète . Quand on achète ne serais ce qu ‘ un Vespula ( on ne peut plus revenir au tapis mousse après ) , le client a un petit certificat le félicitant de son entré au «  Cult of Razer « ; je pensais comme tous noob de la marque qui se respecte , en fait non , on  accède a une vrai fraternité et Razer ce repose sur nous , ne serais ce que pour le vol des deux Blade , le duo de dirigeant est « proche » de leur clientèle ; ils ne développe pas en aveugle  et comme ils ont accès au tournois Esport ; le bénéfice pour la base est immédiat ; la ou un Logitech n’ a aucune légitimité en la matière . Bref si vous jouez beaucoup ( plus de deux heures  par jours ); que vous vous investissez plus de deux jours  par semaine , que vous souhaitez la performance , achetez du Razer .

Publicités

Steam fail , 2011 , l ‘ annus horibilis du dématérialisé

le silence coupable des média français spécialisé

Il est bizarre que je doivent me fendre d ‘un billet pour signalé une bizarrie , Steam , le pourvoyeur de jeu dématérialisé ; le DRM ultime c ‘est fait fracturé au début du mois de Novembre 2011 , j ‘ ai appris cela tout d ‘ abord sur Google + et cela à étez confirmé sur le forum Mad Movie ; puis tout le long de la journée du 11 Novembre , alors que j ‘ avais d ‘ autre zergs à fouetté ni Gameblog et encore moins sont concurrent direct ; Gamekult n ‘ en non pas  parlé ; pourtant JulienC était sur Facebook le 11 Novembre au matin …

Embourgeoisement ou je m’en foutisme ?
La veille informative est un fait pour tous ceux et celle qui tient un blog , un site web , ne serais ce que pour surveillé la concurrence  , les jours férié cela n ‘ existe pas dans le cyberspace  , et pourtant Gameblog , site qui faisait quasiment une news par heure sur le PSN hack à l ‘ époque n ‘ a pas bougé , alors que Steam , dont ils font la propagande un podcast sur deux ( je ne parlerais pas ici de la semi approbation et soutien du pass mono joueur apparut sur Batman : Arkam City ) . A croire que tous ce qui n ‘ est pas dans l ‘ intérêt de Gameblog , le buzz  médiatique et le soutient sectaire à Apple n ‘ est pas pris dans le flux , que l ‘ on en me parle plus de « journalisme «  dans ces conditions .
Le dématérialisé : deux hacks à zéro
Cette année 2011 qui devait être une année majeur et porté un coup sévère au DVD ce révèle être une passoire inexcusable . Que cela soit pour Sony qui patch plus souvent , mais dont l ‘ image de marque c ‘est détérioré et Steam , donc , forteresse  qui se révèle une maison de poupée . Comment voulez vous que l ‘ on confie des données sensibles à des entreprises qui ne savent pas ce que confidentialité veux dire . Il ne s ‘ agit  pas que de technologie , ( RSA c ‘est fait attaqué , mais a semble t ‘ il réagit et colmaté  très rapidement ) ; mais du fait de leur main mise , il ne savent même pas contré ou empêché un Man in the Middle . La sécurité par obscurité n ‘ a jamais étez une solution , les prestataires informatique de l ‘ UMP et d ‘ HADOPI ( TMG) en ont fais l ‘ expérience a leur dépend , il ne sert a rien d ‘ encodé une base de donnée contenant les coordonnées clientèle et les numéro bancaire si le serveur est protégé par admin : admin ; que le serveur SQL remonte à dix ans et que cela soit une version d’ Apache remonte a Mathusalem .
La sécurité informatique n ‘est pas un hobbie ; mais une veille de tous les instant ; qui nécessite des connaissances a jour et du personnel bien traité et payé pour maintenir une protection optimal , mais cela n ‘ a pas étez le cas ni de Sony avant le PSN fail et qui sais pour Valve | Steam ….

JAG

L’ Amérique selon Donald Béllisario

Il fut un temps ou les chaînes de télévision , proposaient des programmes correct à leurs spectateurs , c ‘ est un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître . Béllisario a produit , entre autre «  Airwolf «  , «  quantum leap « : «  Magnum P.I «  et bien sur «  JAG » et ses spin off «  NCIS «  ET «  NCIS – Los Angeles «  en attendant «  NCIS – Poitiers «  .

Une collection de clichés , au delà du stéréotype  
JAG à duré une décennie , ce qui pour n ‘ importe quelle série de ce type ( un policier procédural ) est plus que nécessaire , si vous cherché un grand brun , la mâchoire carré , héroïque au possible ( le Superman de base sans les pouvoirs en faite ) , ayant un trauma ( il lui faut sa kryptonite , la ;  la perte de son père et une vision en vol défaillante ) , avec égalité des sexe oblige , une collègue forte en gueule , femme forte , mais fragile , alcoolique ; une Wonder Woman de papier et de la tension sexuel durant neuf saisons et vous avez le lead chipper de la série . Car comme le grand public ne peut s ‘ intéressée  au histoires seules  ; il faut donc du «  romantisme «  de carton pate . J ‘ en oublie Bud et Harriet , qui sont le contrepoint a notre couple héroïque , Bud et Harriet sont marié , on des enfants c ‘est le couple moyen par rapport au demi dieux : Harmon Rabb Jr ( le Superman ) et Sarah MacKenzie ( la Wonder Woman ) . Ce  sont en théorie des avocats , mais c ‘est exceptionnelle , en réalité ce sont des commandos qui peuvent détruire un pays ou tué un terroriste avec une cuillère a café , c ‘ est «  Chuck «  avant l ‘heure .

Le virage post 11 Septembre 2011
Après les attentats du World Trade Center , la vision est passé d ‘ une Amérique à la «  Tom Clancy «  à une série quasi Bushiste , quand ont regarde les épisodes post attentat , les notions de «  nuance «  et de « légèreté » on étez bannie , les USA ont toujours raison , même quand ils ont tord ( un peux comme l ‘ UMP ) , sans compté que cette série , n ‘ y va pas avec le dos de la tronçonneuse sur certain pathos ; mais c ‘est propre au série très grand public . JAG ne poserais aucun problème si elle avait étez seul , le soucis est qu ‘ il y a eut «  Battlestar Galactica «  voir «  CSI  » qui intègre la notion de nuances . JAG est manichéen ; ce qui en 2011 n ‘est plus possible ( à part en France avec Joséphine ange gardien et son équivalent web série : héllo geekette  ) . et puis on sent que Béllisario tourne en rond , sur trois série , il nous ressort son trauma du Vietnam . Au final et malgré ses rediffusions , JAG vieilli très mal , non pas a cause de Ken et Barbie , mais d ‘ une vision du monde américano – centré .

Caprica

Caprica est sorti dans l ‘ indifférence crasse . Caprica est le spin off  – préquel de ma série adoré Battlestar Galacatica . Ce qui défrise les sois disant «  fans «  et qui se revendique tel quel de BSG est le coté , entre autre soap opéra , mais Caprica parle aussi de plein de choses si actuel …

Caprica , un monde pourris sur pied
En théorie , si le fan regarde la seule et unique saison de Caprica est déjà au courant des événements pré Battlestar Galactica  ( Le plan ) et de la série mère . Caprica nous parle des  douze colonies avant la première guerre Cylon – humain ( illustré dans the Razor ) . Mais à l ‘ inverse des créatures crée par l ‘ homme dans la série mère des Cylons ; Caprica nous parle de fanatique monothéistes . La ou le Dieu des robots est  un dieu vengeur puis protecteur , le Dieu des monothéiste n ‘ est qu ‘ exclusion et massacre inutile . L ‘ univers de Caprica nous met devant nos contradictions , l ‘ humain veut la liberté sans les conséquences .
L ‘ héritage inattendus des Soprano
Quand Bill Adama nous parle de son père ; il en parle comme l ‘ un des plus grand juge de Caprica , sans doute bien après les événements évoqué dans Caprica ; car Joseph Adama , qui au début essaye de renié son héritage Tauron ( qui est un peux l ‘ Italie de Caprica ) est en fait un individu similaire a Tony Soprano , la dépression et les conquêtes féminines en moins , très attaché a sa famille , mais sachant utilisé  la violence si nécessaire . Paradoxalement , cela permet de comprendre la famille Adama post Plan , cela rassure aussi car l ‘ ADN scénaristique de la série portant sur la plus célèbre famille du New Jersey n ‘ a pas disparut sous le flot de série politiquement correct et Sarkosyste .
Zoe Grayston
Après que le téléspectateur est survécut au pilote , la série nous parle de Zoé ; fille du Gaius Baltar de l ‘ époque . Zoe passe de la Kévina à baffé matin et soir a une ébauche de ce que sera les Cylons cinquante années plus tard . Certes la série aurait pus tenir au moins une deuxième saisons ( Dollhouse en a eut deux …) . Caprica interroge sur l ‘ usage des technologie et de leurs conséquences . Comment ne pas parlé de New Cap City ; un mélange de GTA ( ou comment joué le caïd de banlieue avec en fond sonore du rap «  t ‘ a vu gros «  commercial derrière sa PS3 et choqué l ‘ UMPiste   ) et d ‘ Avalon . La technologie étouffe le Capricains , le Cylon , a la base un soldat ; deviens corvéable a merci , les scénaristes on en gros reprit le concept de Seconde renaissance et la ou les scénaristes de Matrix cherchaient la cohabitation , ils ont eut le courage de préparé les évènements pour BG de façon propre . Zoé devient quelqu ‘ un d ‘ attachant et de censé ; mais il aura fallut sa mort physique pour en faire quelqu ‘ un de bien . Caprica répond aussi à la question : comment les Cylons ont crée les hybrides et Numéro 6 …via les derniers plans de la série qui reponde a la questions . Alors oui Caprica la joue soap , oui on se demande pourquoi les ados sont hystérique , mais pour le fan de Battlestar Galactica devrais y trouvé son bonheur sinon allez regardé «  Hello geekette «  ou « plus belle la vie «  .

%d blogueurs aiment cette page :