GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Les Bootlegs de monsieur Jarre

Ou comment ce mettre sérieusement à dos les fidèles

Jean Michel Jarre à  fait de  très grands disques ; «  Oxygène «  , «  Chant Magnétique « ; «  Chronologie «  …. il à ordonné d ‘ innombrable opéra scénique , pas près d ‘ être dépassé et n ‘ a officiellement édité que deux DVD   et cinq CDs lives ( Bourges ne compte pas ) . Alors que les lives de Pink Floyd ; de Miles Davies , de Depeche Mode sont édité avec régularité , ce n ‘ est pas du tout le cas chez le gone de Lyon  .

Le vrai fan

Le fan est avant tout un spectateur et a souvent découvert le contemporain de Vangelis devant au mieux le concert de la Défense en 1990 ; au pire  pour le rookie sur la pâtisserie de Monaco en 2011.et a découvert sur Youtube des merveilles …les deux intégrales de Houston – Lyon ; Dockland ; La Défense ; Europe en concert ( repiqué de la VHS mais comme ce format n ‘existe plus ) ; le concert Aéro ; Oxygène a Moscou ( Dockland en pire ) ; Mézuga …dès témoignages qui ont malgré leurs qualité et défaut respective toute leur place dans ma DVDthèque . Jarre est connus pour être un perfectionniste  , alors c ‘est pour ça que nous en 2012 et que l ‘ on ne vérra jamais d ‘ édition avec le point de vu hasardeux ; le « fameux bug «    de la harpe , déjà raconté précédemment .

L ‘ audio : donné à un geek …..

Je suis un enfant de la cassette audio Dolby B et du CD ( malgré tout le mal que pense monsieur Jarre cf « the Fairlight years «  ) le CD , comme le DVD sont des supports nobles et malgré tout pour le fan , celui qui aime vraiment Jarre , il doit pour complété sa collection ce tourné sur des réseaux alternatif , je ne veux pas rentré dans cette article sur le pour et le contre d ‘ HADOPI … Prenons un exemple concret : le concert «  nuit électronique «  ( cf » Jean Michel Jarre et ces concerts « ) très opportuniste , lamentable , l ‘ inverse d ‘ un Jean Michel Jarre   , mais je l ‘ est découvert il y a quelque mois sur le site de référence  aérozone ( google est ton ami ..) et j ‘ ai appris qu ‘ une édition CD avait étez édité au Japon …le complétiste va donc faire un tour  sur les Amazon et autre FNAC et si il aperçoit   avec de la chance l ‘ album  qu ‘ il désire , il ne pourra que constaté les prix stratosphérique …la ont aperçois deux attitudes , l ‘ une libère l ‘ oeuvre a destination de ces fans ( Dead Can Dance et leur concert de 1993 « Torward the within «   sur Youtube et en DiVX légal ) , l ‘ autre celle de Jarre qui ne fait rien et fait rentré , celui ou celle qui la suivit de longue années dans cette zone grise du bootleg , sachant qu ‘ il est possible d ‘ extrapolé en MP3 via des outils très facile a trouvé les bandes sons des concerts …alors l ‘ offre légal , me fait un peu sourire . Ce qui me fait encore coincé sur le sujet est que même les ayant droits de Miles Davies , dieu de la trompette devant l ‘ éternel ont non seulement donné leur accord sur les enregistrements non officiels , mais ont nettoyées les bandes pour le fana , il est plus que temps que monsieur Jarre sorte de sa tour d ‘ ivoire et prenne l ‘ air …car la nous sommes plus proche d ‘ une Lara Del Ray attitude , que de l ‘ expérimentateur de Zoolook .

Publicités

Une réponse à “Les Bootlegs de monsieur Jarre

  1. Dentifritz 10 mars 2012 à 14 h 11 min

    intérressant cet article tient. Moi j’ai grandi avec jarre, vangelis, les floyds, kraftwerk et autres tangerin dream ( la musique de mes parents) mais je ne suis plus l’actualité de ses artistes (quand il en ont encore une) 🙂

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :