GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Une rencontre avec une SEO – Community Manager pas comme les autre : Dorothée Lenen- Jankowiak

Le terme geek ; a fortiori de webmaster est devenu connoté négativement , geek est pour le commun  des mortels , un fan de manga , de comics , de jeu vidéo le plus souvent , mais de moins en moins  le coté technique de la chose ;  dans le cas présent le codeur  , celui qui passe sont temps a coté le module nécessaire pour le kernel Linux ou celui qui débat avec passion des changements de SSH .
Pourquoi ai je organisé avec  Dorothée Lenen- Jankowiak ? Parce quelle sait de quoi elle parle et est une passionnée de son travail et ce type de gens , je les aide bien volontiers .

GISEM : Bonjour, Dorothée et merci pour cet entretien
DLJ : Merci à toi !

GISEM : Peut tu te présentée aux lectrices et lecteurs s’il te plaît
DLJ : Après avoir travaillé plus de 12 ans en tant qu’attachée de presse puis Directrice Marketing, notamment dans le jeu vidéo, j’ai décidé de sauter le pas et de me lancer en freelance pour proposer des prestations de RP (Relations Presse), Community Management et communication aux sites internet et e-commerçants. En effet, certains sites n’ont pas le temps de s’occuper de leur notoriété et de leur image sur les réseaux sociaux, ni les moyens d’embaucher une personne à temps plein. C’est là que j’interviens.

GISEM : Comment est tu tombé dans l ‘ informatique ? Car au début des années 90 ; à l ‘ époque ou les ptérodactyles volait encore  et que l ‘ on croisais encore des Tyrannosaures Rex dans les rues  ( humour ) l ‘ informatique était encore obscur pour le grand public , encore plus pour un membre de la gent féminine    .
DLJ : Ne sois pas misogyne stp ! 😉  J’ai intégré l’IUT Informatique de Lille car selon ma famille, c’était l’avenir ! Je me suis retrouvée dans un univers composé presque uniquement de garçons, geeks pour la majorité, et je me suis demandée à plusieurs reprises ce que je faisais là à essayer de comprendre une logique binaire, de m’immiscer dans l’univers obscur du DOS, de programmer en C++ etc… Au bout d’un an, j’ai constaté que l’informatique ce n’était pas pour moi et j’ai retrouvé mes premières amours, la littérature en intégrant un cursus universitaire de Lettres Modernes. Quoi qu’il en soit, cette année d’IUT Informatique m’a appris une multitude de choses techniques qui me servent toujours aujourd’hui ! Si tu savais à quoi ressemblait le premier ordinateur que mes parents m’ont acheté, tu ferais une attaque ! C’était effectivement un dinosaure ! 😉

GISEM : Pour ce même grand public et certain chef d ‘ entreprise , la notion de SEO est une fumisterie , peut tu leurs expliqué ce que c ‘ est ?
DLJ : Il y a 2 sortes de SEO : le SEO interne qui est souvent géré par le webmaster au sein même de la conception du site internet et le SEO externe où j’interviens : l’interactivité avec les clients sur les réseaux sociaux, l’obtention de backlinks sur les sites de médias ou les blogs (via les RP et l’envoi de communiqués de presse par exemple), l’affiliation, les comparateurs de prix ou encore l’achat d’espace publicitaire. Le référencement naturel est un travail de longue haleine mais efficace (en tenant compte évidemment des mises à jour des algorithmes du Dieu Google !)

GISEM : Cela fait donc partie de ces nouveaux métiers créés dans le sillage de Google  donc
DLJ : Complétement ! Google est incontournable. Il faut donc se plier à ses diktats et s’accommoder de son inconstance, de ses changements d’humeur et même anticiper ses désirs ! J Bref, il vaut mieux être dans les petits papiers de Google pour obtenir un bon référencement d où découleront les ventes. Le métier de Community Manager est encore assez nouveau et il était confié jusqu’ici aux stagiaires. Mais les chefs d’entreprise ont pris conscience que c’était un métier à part entière et que l’on ne pouvait pas laisser gérer la e-reputation de sa marque ou de sa société par n’importe qui.

GISEM : Pourtant le pékin moyen pense qu ‘ il s ‘ agit que l ‘ on peut  mettre tous et n ‘ importe quoi sur le net pour apparaître en haut de la page  1 de Google
DLJ : Etre en haut de la première page de Google sur ses mots-clés, c’est notre rêve à tous ! Mais c’est un rêve de plus en plus inaccessible, à moins de faire du SEM et de payer ses mots-clés en passant par Google Adwords. Certains sites concurrents se livrent une bataille sans merci pour être en haut de cette fameuse page ! J C est pourquoi les backlinks pertinents, les réseaux sociaux, et une présence active en général sont essentiels pour survivre dans la jungle Google ! Sur le net, tout le monde est obligé de se battre, d être en compétition permanente pour sortir du lot !

GISEM : En parlant du méta moteur ; que pense tu des algorithmes passée et présent actuel : je parle des célébrissimes  Panda et  Pingouin 1.1 anti SEO justement
DLJ : Panda, Penguin et bientôt Zebra ! 😉 Il faut avouer que le fait que Google lutte contre le spam et les sites satellites est plutôt une bonne chose. En fait, le moteur de recherche veut éviter les abus inhérents à ses propres failles : les liens. Avec Google, le SEO devra toujours s’améliorer, privilégier un contenu original et arrêter la course à la suroptimisation au risque de se voir pénaliser.
Chaque site veut le meilleur référencement possible. Il est désormais acquis que la qualité est plus importante que la quantité.

GISEM : Parle-moi de tes capacités de Community Manager et des responsabilités que cela comporte
DLJ : Actuellement, je m’occupe du Community Management des sites D’lys Couleurs et Boucle-de-ceinture.fr. Il s’agit avant tout de respecter la stratégie de la marque dans sa démarche d’acquisition et de fidélisation Clients. Il faut créer une communauté et la faire vivre en mettant en place des animations, de l’interactivité. Il faut que les clients, fans ou followers se sentent impliqués et qu’ils aient envie de participer à l’activité de la marque. Tenir compte de leurs avis, ne pas les censurer, les écouter et leur répondre est un travail de chaque instant. Et puis, par-dessus tout, il faut veiller à la bonne e-reputation de la marque.
Parallèlement, je propose également des prestations de Relations Presse. Par exemple, pour le lancement d’un nouveau produit ou d’une nouvelle offre, je m’occupe de la rédaction et de l’envoi du communiqué de presse aux médias. Idéal pour obtenir une belle visibilité et de bons backlinks ! 😉

Et voilà, ce court mais enrichissant entretien se termine, je te remercie Dorothée Lenen-Jankowiak
Si vous avez besoin de prestations en RP ou en community management pour votre site, vous pouvez contacter Dorothée Lenen-Jankowiak par mail à dorothee.jankowiak@gmail.com

Merci à toi Darklinux !

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :