GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: juillet 2012

The dark knight rises de Christopher Nolan

Musique de Hans Zimmer

Alors qu ‘ Amazing Spiderman à salis les écrans de cinéma à cause de Sony qui ne veux redonné la licence à Marvel , une trilogie s ‘ achève  . Après les deux films plus gothique que Batmanien de Tim Burton ( qui ont leurs qualités )  , les deux horreurs de Joel Schumacher , Nolan , alors quasi inconnu du grand public à permit a Bruce Wayne de fracassé ce qui le pouvait , en même temps que Sir Grant Morrison  à désarticulé , torturé , léssivé , anéantit le Batman pour en faire un héros post moderne ,qui parle de l ‘ Homme et non de la légende , mais l ‘ heure n ‘ est pas encore venue de faire de la mythologie comparé .
Post dark knight
Dark knight à étez un énorme choc cinématographique . On ne va pas parlé de «  réalisme «  concernant le chevalier de Gotham , les fan de Rohmer pourrait vomir et St Germain dès prés pourrait pétitionné , mais l ‘ ombre à étez si forte que l ‘ on quand même eut droit à Watchmen et l ‘ année prochaine à une vision moderne , post Christopher Reeve ( malgré le respect que je lui doit ) de Superman , que l ‘ on arrête enfin  avec le coté boy scout pour montré le coté dur de Kal El , le montré telle qu ‘ il est dans le comics et que le grand public est la même peur que le général Lane . Si Man of Steel est justement écris , avec de bonne pistes et les balises obligatoires ( Krypton en mode guerre  ; Lois Lane en mode femme indépendante …) ; et surtout Kal qui y va franchement ..  ne retenant pas ses coups comme dans le désormais mythique «  Hush «  . Bref oublié cette connerie de «  Superman returns «  . Le voilà l ‘ héritage de «  the dark knight « : une vision de Superman à excité le moindre puceau .
The dark knight rise : la trilogie du Parrain de Christopher Nolan
Je vais  commencé par la fin , les citations faites  par le scenariste du point de vu geek : Batman & Robin de Grant Morrisson la partie Talia du run de Morisson  , Knightfall , Dark knight returns , No man ‘ s land ,l ‘ introduction de blackest night ,   La mort de Superman , Inception du même Christopher Nolan .
Le film en lui même est énorme , pas d ‘ un simple point de vu de destruction pur et simple ( la tour de Stark dans Avengers Vs  un stade et une partie de la ville de Gotham ) , mais d ‘ un point de vu psychologique et politique . Le film , dont Bane n ‘est qu un gros prétexte parle aussi bien de la probité de l ‘ homme , de la volonté de celui ci de ce dépassé . Batman au début du film n ‘est quasiment plus rien , il est traité en Howard Hugues , normale puisque blessé au plus profond de son âme avec la mort de Rachel , au final si présente par son absence . Il n ‘ a plus peur de rien car il a tous perdu , c ‘est la qu ‘ entre en scène le croquemitaine de ce chapitre : Bane dans une introduction dès plus Bondienne  . Que dire sans rien défloré au sujet de Catwoman ? Je renvois au run de Judd Winick ( dont le début est publié par Urban Comics ) à son sujet dont le début dont l ‘ actrice incarne une version soft de la donzelle ( j ‘ aurais préféré la version «  Hush «  mais bon c ‘est ainsi ) . donc Bane incarne les opprimés , les oubliés de la société de consommation  et donc ce venge des nantis à défaut de rentre Justice . Nolan est donc allez cherché du coté de la Révolution Française période 93 … Le mercenaire masqué dans le rôle de Maximilien Robespierre et le docteur Crane , dans le rôle de Fouquier Tinville .
Mais le triptyque , au dela de nous parlé de nous parlé de la nature sur le bien et le mal , nous parle de la volonté , la volonté d ‘ un homme brisé moralement et psychiquement de ce relevé   dans tous les sens  du terme du néant .
La vengeance au combien subtile et perfide d ‘ une femme délaissé pour acomplir la volonté d ‘ un autre qui a défaut d ‘ être aimant avec celle ci , voilais aidé a sa façon l ‘ humanité .
Survit alors l ‘ espoir , la naissance d ‘ autre chose , d ‘ un idéal incarné par Batman .
Warner à permit à Christopher Nolan de parlé de cela . Je suis impatient de voir Man off steel de parlé de l ‘ héroïsme via Kal El , fils de Jor El de Krypton .
La cohérence d ‘ Hans Zimmer
Le triptyque de Nolan à eut la chance de rencontré Hans Zimmer , qui a donné les plus beau thèmes ( en attendant Man of steel ) pour un super héros a fortiori urbain ; il c ‘est démarqué de Danny Elfman . La musique forme le béton de cette trilogie ; il n ‘ y a qu ‘ a écouté « Eptesicus « « Myotis » le généralissime « Macrotus » et cela rien que de la BO de Batman bégins . Le thème de plus de neuf minutes «  why so sérious «  introduit l ‘ aspect bizarre du Joker dans ce dyptique et «  Harvey two face «  accentue la tragédie de la relation Dawson – Wayne . Zimmer rajoute cette pointe de noirceur qui réussit si bien au Bat – Man . La soundtrack de TDKR réutilise for justement la musique des précédents en rajoutant les choeurs sépulcraux dont la symbolique change au cours du film . Achat obligatoire , mais je pense qu ‘ il va se vendre  par caisses .

Publicités

I comme Icare d ‘ Henri Verneuil

Une question d ‘ autorité

«   I comme Icare «  , pour toi , jeune , ce titre ne veux rien dire , toi qui crois qu ‘ un Luc Besson ( Michael Bay moins l ‘ esthétisme ) à étez un jour un cinéaste .  I comme Icare est «  basiquement «  une variation sur l ‘ assassinat de John Fitzgerald Kennedy , j ‘ ai toujours étez fasciné  par ce long métrage , c ‘est un film de son époque , de studio , lumière quasi clinique , couleurs tranchante , scenario précis et bien sur , très grand acteurs . La conspiration en elle même a peux d ‘ importance , dans le sens ou le spectateur remonte au service secret  , via les accidents bizarre des témoins ( je spoile car le film n ‘est pas récent non plus ) ou la libération d ‘ un ponte du crime organisé , en fait hormis l’ absence d ‘ extra terrestre aurait convenu à une saison d ‘ XFiles , en fait le second plan de réflexion est la soumission de  l ‘ Individu à l ‘ autorité .
Chocs electriques
Le film comme par le Lee Harvey Oswald de service , citant le rapport Warren aux mots près , immeuble , le tireur se trouvant au second étage de celui ci  , une carabine à lunette , trois douilles. Le tireur après son non forfait (la carabine est vide , mais comme il la bien manipulé celle ci ..) et celui ci est finalement abattu par un tueur mystérieux maquillé en suicide . Le procureur , incarné par Yves Montand , au meilleur de sa forme , remonte la vie du tueur présidentiel que tout accuse jusqu ‘ a sa participation  à une experience sur l ‘ autorité ( experience de Milgram ) et on démontre par A + B qu ‘ un individu , fait ce que l ‘ on lui ordonne , tant que les voix de commandement son unanime  dès qu ‘ il y a divergence , l ‘ individualité reprend ces droits , par corollaire , l ‘ individu n ‘est plus responsable car il ne fait qu ‘ obéir à une volonté supérieur car légitime à ces yeux .
Dix dernières minutes
La ou le scenario est bien pensé est qu ‘ entre la recherche des témoins ( tous éliminé sauf un , retrouvé et mis à l ‘ abris ) , les tueurs , supposé de la Mafia , éliminé  et le donneur d ‘ ordre ,  les services secrets , qui conspire à l ‘ élimination du président Jarry , car celui ci voulais restreindre les activité des espions , le procureur remonte le fil d ‘ Ariane grâce a une cassette audio ( le fin du fin de la technologie dans les années 1960 ) qui parlent d ‘ une élimination au sens politique du terme d ‘ un dirigeant d ‘ un pays qui déplaisait ( nous sommes après les coups d ‘ états au Brésil , au Chili en Grèce  à l ‘ époque ) décidé par l ‘ organisation «  Minos «  qui décide donne l ‘ ordre de l ‘ opération  « I comme Icare «

Que je vous laisse découvrir .

Podcasts : Comixity & Gaming Spirit

Deux  diamants dans un océan de cochonneries

La beauté du «  web 2.0 «  est la diversité des avis , que cela soit sur les films , les comics , les jeux vidéo  , manga , je suis devenus un auditeur assidu  de trois podcasts , l ‘ un mainstream au possible , celui de Gameblog , la seule chose à sauvé du culte sectaire de JulienC ( pléonasme ) et deux bijoux , ciselé par leurs créateurs  respectif à qui le Kévin ce doit de mettre un genou à terre , baissé sa tète de joueur de call of duty  et de fermé sa gueule quand les Grands parlent .
Comixity : le podcast qui parle à l ‘ amoureux de la case
J ‘ ai découvert ce blog , qui a tout d ‘ un grand via les marque pages offert lors de mes envois mensuel de TPB par le comic shop d ‘ Astrocity ( en général c ‘est du 8 – 10 kg de comics + goodies ) , le blog en lui même est tenu a jour de façon journalier quand il y a actualité , sinon proposition critique d ‘ un TPB lut , ce qui me plaît est qu ‘ ils non pas de langue de bois et tape la ou cela fait mal ( ce qui me plaît énormément vu que je ne suis pas un tiède )  . Ce blog  est soutenue par le weekly d ‘ ou participe Damien , l ‘ un des commerçants  d ‘ Astrocity et celui que j ‘ écoute le plus ,  la version monthly , qui parlent des sorties en version française alors que la version hebdomadaire est consacré à la VO . Ce ne sont pas des petits podcasts , ils durent en moyenne entre une heure trente a plus de deux heures ( comme pour le film Avengers ) . Les discutions ce font à la bonne franquette , comme si les animateurs et les auditeurs ce retrouvaient au McDo pour parlé  et argumenté . Bref , si tu est amateur de comics , essaye et tu adopteras ..si tu as bon goût .
Gaming Spirit : le Gameblog pour adulte
J ‘ ai connus Gaming Spirit  , via Noob ; aussi bizarre que cela puisse paraître Facebook est plus une terre geek que grand public ignore , mais cela est un autre débat . Donc encore un podcast sur les jeu vidéo ?  , oui mais non , le podcast de Gaming Spirit parle par extension de culture japonaise , certes domaine ou je suis un peu moins sensible , mais que je respecte , tant que ce ne sont ni des  wannabe  ou des hipsters qui découvrent  Ghost in the shell . La rédaction , très sympathique , joviale et efficace  est tenus d ‘ une main de fer dans un gant de diamant par MJ Lily Ward  , qui a mes yeux aurais pus être une wannabe de la pire espèce  , mais qui es en fait  une geek qui en veux , qui a faim de découverte et de culture ; une femme qui mérite d ‘ être connus et respecté dans la communauté ; n ‘ ayant aucun a priori et ouverte a toute les tendances . Pour découvrir cette équipe , basé dans la capital de feue Raymond IV de Toulouse , je ne peux que conseillé leurs émission sur E3 2012 , ou ils sont plus incisif et pertinent que les trois heures consacré par Gameblog ( quatre heures trente en comptant  avant l ‘ E3 )  . Mais enlevé vos œillères et ne vous comporté pas comme un UMPiste merci .

Pour trouvé les podcasts en questions , google est la pour vous aidé , écoutez les , vous ne perdrez pas votre temps .

UNIX Vs le grand public

Maintenant que les geeks ont fait leurs deuil , il faut quand même parlé d ‘ une des victoire significative d ‘ APPLE , faire rentré chez le communs des mortel UNIX . La ou les efforts de Linus Torvald a plus ou moins échoué avec l ‘ éclatement des différentes distributions à partir d  ‘ une source commune . APPLE , avec l ‘ héritage de NeXT  avec  NeXTSTEP – OPENSTEP peux très clairement ce revendiqué héraut des systèmes X .

NeXT :  NeXTSTEP – OPENSTEP
Pour le geek , un temps soit peux malin , lors du décès de Steve Jobs a du fureté , il a du voir les photos des NeXTstation et du NeXTcube  , stations de travail avant gardiste et en avance sur l ‘ époque ( Silicon Graphics et Sun Microsystems leurs doivent beaucoup ) ; mais l ‘ intérêt de ces ordinateurs repose sur leurs système d ‘ exploitation  , car UNIX , du fait de son caractère multitaches  est plus taillé pour les gros systèmes de l ‘ époque comme les DEC Vax 9000 ; qui servaient eux même d ‘ interface à la gamme CRAY SYSTEMS ( Cray 1&2 ; Cray YMP – XMP) , les VAX 9000 pour cité ce modèle était des systèmes «  départementaux «  et les Cray des systèmes « nationaux «   avec des puissances de calculs d ‘ iPhone …cela te feras sourire Kévin mais c ‘ était le cas .
Le grand intérêt des  NeXTSTEP – OPENSTEP était leurs interface graphique ; qui masque le shell , pour cité la publicité du NeXTCube , donné UNIX au mortel  ..le reste est entré dans l ‘ histoire .

OPENSTEP → MacOS X | iOS | GnuLinux → les différentes chapelles
UNIX à toujours étez compliqué , pas d ‘ un point de vu systémique ; mais d ‘ un point de vu ascendance ↔ descendance , pour faire simple , on part du système d ‘ AT&T pour atterrir à Androïd ; qui n ‘est qu ‘ un fork ; pas un OS pur . Apple , avec l ‘ ascendance «  universitaire «  de Mach a non  seulement une légitimité d ‘ un point de vu technique ; mais aussi historique et comme c ‘est un système quasi fermé évoluant au grée des besoins de la firme  à la pomme et non de la prise en charge obligatoire de telle ou telle novélité ; cela en fait un OS stable et pérenne . Et GNU/ Linux ? Lui reste dans le ghétto qu ‘ il a crée ; certes il open source , modifiable ; sécurisé , mais il y a trop de concurrences pour ça , UNITED LINUX à fait un flop et la course aux brevets n ‘ y est pas pour rien . Paradoxalement Linux ne peux pas vraiment mourir , sous peine de duopole MacOS – iOS | Windows et il est plus sain pour le marché d ‘ avoir un trio concurrentiel , qu’ un duo qui s ‘ entend  .
Et la juriste Toulonnaise dans tout sa ?
Et bien , elle utilise  UNIX et n ‘ en sans plaint pas du tout car il est fiable et  plante un minimum , tous en étant ouvert au monde , l ‘ inverse de l ‘ UNIX  des âges farouche , la aussi APPLE à gagné son droit à la parole pour l ‘ orientation des GUI : KDE ; GNOME , UNITY , mais rien n ‘ empêche le geek d ‘ utilisé WINDOWSMAKER ( je me tâte personnellement ) qui reprend l’ interface de NeXTSTEP  en version open source et dans son plein potentiel puisque tous le monde est en dual cores  au minimum comme le Cube était équipé en bi processeur , mais bon la meilleur interface reste et et restera le shell .

%d blogueurs aiment cette page :