GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

L ‘ Américan dreaming

Ou  la vision du pays du bonheur via «  who ‘ s the boss ?«

Who ‘ s the boss ? A étez l ‘ une des séries les plus rapidement à traversé l ‘ Atlantique pour être diffusé pour la première fois sur Antenne deux  , puis reprise avec succès par M6 le soir à 20H pour connaître son succès . A la même époque , la guerre froide s ‘ achevait , Tom Clancy commençait a connaître son premier succès littéraire avec «  the hunt for red october «

Who ‘ s the boss ?  : d ‘ abord une inversion des rôles
D ‘ abord qu ‘ est ce qu ‘ un sitcom ? C  ‘ est une série télévisé , hebdomadaire , tournée en public ( enfin avant ) , durant moins de trente minutes avec quatre à cinq décors fixe  différent et des caméras fixes . Donc quand la série commence , nous sommes sous le second mandat de Ronald Reagan , bouffeur de « rouges » , ancien comédien de western , ancien gouverneur de Californie , chantre du néo libéralisme . Who ‘ s the boss ? , est à la limite une révolution culturel dans ce contexte , le père veuf , ayant une fille à charge , doit mettre  sa fierté toute latine de coté pour devenir homme de ménage dans la banlieue chic de New York . Sa patronne , travaille dans le milieux de la publicité comme directrice de la création ; à un enfant , divorcé d ‘ un documentariste et une mère «  libéré «  ( dans l ‘ optique anglo saxonne et puritaine de l ‘ époque ) . Il  va de soit que l ‘ optique de la comédie repose sur le choc des culture entre une working girl WASP et un ancien joueur de baseball .
De l ‘ intérêt du shipper
Cette famille recomposé va vivre des situations inhérentes à toute comédie , l ‘ adolescence des enfants de la sitcom , mais il reposera très rapidement sur l ‘ attirance d ‘ Angela et Tony avec  un certain nombre d ‘ obstacles , entre le retour de l ‘ ex mari , qui casse l ‘ harmonie ( et donc rompt habillement une monotonie qui peut tué ) . Non tout repose dans l ‘ ambiguité de cette relation . Car  tout en ayant des amants ; les scénaristes ont fait de telle sorte a ce qu ‘ il y  est des obstacles et que ces compagnons , tout potentielle qu ‘il soit soit pris en grippe par le télespectateur . Qui se souvient de l ‘ amant d ‘ Angela , Geffrey , courtier en assurance qui est évacué a cause de sa Porsche détruite ou de Cattlyn , camarade de classe de Tony ( quand celui ci décide de reprendre ses études et a terme devenir professeur ( vive l ‘ Amérique …)) . Sans compté bien sur  que lorsqu ‘ Angela ce fait kickbanné de son agence de pub pour en remonté une quasiment aussitôt avec succès . Je veux bien ètre bon client , mais un sitcom qui devient un pub sur la libre  entreprise , je dit  bravo .

Un classique malgré tout et mal édité
Madame est servie a vingt ans cette année , et même si des sitcoms sont sortie entre temps , elle aura marqué un grand nombre de personnes et shipper de grande qualité aisni que le bagout des comédiens ne seras supplanté que par le couple Ross – Rachel de «  Friends «   et leurs vingt cinq minutes de drame via leur épisode de rupture qui reste un très grand moment télévisuel . Mais le soucis est que sur huit saisons , seuls deux existe en DVD , alors que la demande est la . Que retenir ? Comme toute sitcom , elle ne représente pas la «  réalité «  , mais le monde tel qu ‘il devrait être . L ‘ Amérique ou chacun à sa chance …ou chacun peut recommencé sa vie …

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :