GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

L ‘ affaire Von Bulow de Barbet Schroeder

Reversal of fortune

J ‘ ai découvert ce film il y a bien longtemps , pas en salle en tout cas ( 1991 ) ; mais sur France 3 me semble t ‘ il , pourtant il avait tout pour me repoussé , pas d ‘ immeubles qui s ‘ effondre ; pas de twist  à la mort moi le noeud , non il s ‘ agit de l ‘ adaptation de l ‘ essai de l ‘ avocat de monsieur Von Bulow . J ‘ avais découvert le genre contre – enquête , procès en option avec le grand few goodman ( des hommes d ‘ honneur )

Un casting formidable
Le couple Von Bulow ; interprété par madame Glenn Close et monsieur Jerémy Irons sont évident , certes , l ‘ histoire est une version malsaine d ‘ Harry rencontre Sally ( autre film culte ; mesestimé chez les cinéphiles geek ) . Le  choix des comédiens , avec à l ‘ époque une version française de qualité ( il en va ainsi jusqu ‘ à la fin des années 1990 ) , durant l ‘ heure quarante du métrage ont vois plus des «  personnages «  que des comédiens , pour cité Richard 3 , nous assistons à une rencontre d ‘ esprits  . Il ne faut malgré tout ne pas pas oublié l ‘ histoire vrai de cette affaire , qui bien qu ‘ elle soit jugé et classé est exceptionnellement très peu documenté sur internet . La mise en scène  de Schroeder est un exemple de simplicité , pas de montage épileptique pour caché une non idée ; il est vrai que cela est basé sur le livre d ‘ Alan Dershowitz et basé sur des «  oui – dire «    et le metteur en scène nous le fais ressentir et donc nous ne prenons , nous ne pouvons prendre parti pour Von Bulow .

Si vous aimez les Columbo , acheté le , vous ne serez pas déçut .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :