GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

S1m0ne d ‘ Andrew Nicols

Qu ‘ est que le réel ?

S1m0ne  est un film très spécial , primo c ‘est une réussite , secondo , il est une alternative à la saga Matrix .
Du statu de l ‘ acteur
La question principale du film est:qu ‘ est qu ‘ un acteur ? Un artiste ? Un tyran ? Un individu qui se met au service d ‘ un autre pour l ‘ Art ? Le postula est qu ‘ un logiciel peut remplacé un «  artiste «  et le faire avec talent  , ce qui était du domaine de la science fiction en 2002 est de l ‘ autre de la quasi possibilité de nos jours ( je renvois aux datasheets de Nvidia et d ‘ ATI ) et bien sur cette formidable démo réel qu ‘ est Avatar de James Cameron . Qu ‘est qui justifie que la FOX , la Warner de devoir encore payé des Scarlett Johanson ? Basiquement , la loi de Moore .
Mise en scène
Ce que j ‘ apprécie chez Nicols est la simplicité de sa mise en scène , il laisse les comédiens s ‘ exprimé , Pacino est très bien , il ne cabotine pas , il est ce metteur en scène martyrisé par sa «  vedette «  au début du long métrage , puis par  sa créature à la suite , en ce sens «  Prometheus «  de Ridley Scott et «  S1m0ne «  sont une variation car les créatures s ‘ échappe de leur créateurs . Fort heureusement Nicols n ‘est pas comme les «  metteurs en scène «  nombriliste «  français ; lui il a des choses à dire …

Bref regardé ce film et voyez ce qui semble l ‘ avenir …

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :