GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

La mort de Joystick

En ce jour , signe le décret , de la mise à mort de la revue de jeu vidéo Joystick . Dire que j’ ai le cafard est en dessous de la vérité et je n ‘ est pas envie d ‘ épilogué sur les cause de ce décès dans la presse geek . Joystick avait tenue  compte des technologies uptodate pour le joueur et cela dès sa création , de l ‘ Amiga 500 , en passant par l ‘ éphémère Atari Falcon ; des cartes Hercules en passant par la NVidia GTX 690 pour PC .
Accusé Internet d ‘ avoir précipité la chute  de ce monument vidéoludique est bien trop facile , il s ‘ agit d ‘ un blog sérieux , pas d ‘ un billet anti web de Laurent Joffrin ou d’ un élan populiste – populacier d ‘ un Copé . Pas plus que  cette mystique de «  la Crise «  . Non , c ‘est bien plus profond que cela et cela ne viens pas d ‘ un archaïsme de la presse papier et de sa némésis , les pur players internet  comme Gameblog ,  ces news à cliques , de ces reportages orienté et soumise , je parle  de sa communauté sous le joug de sa police politique menestriellienne  ….
C’est le jeu vidéo qui  à changé , nous sommes passé en vingt ans de petites équipes qui travaillaient pour un microcosme d’ individus qui rentraient dans le jeu vidéo comme on rentre dans l ‘ Armée ou en Religion avec des idéaux , des rêves chevillé à l ‘ âme à une industrie avec plusieurs milliers de personnes pour des jeux coutant et générant  plusieurs millions d ‘ € . Quitte à livré des produits volontairement incomplets et buggé à mort ( Diablo 3 ) ou précipitant une évolution non nécessaire , mal préparé  et coupant d ‘ un même coup un jeu , parfait à l ‘ instant T de son public ( Starcraft 2 WoL et son patch 1.5.x ) . Que la presse vidéoludique en subisse le contre coup est normal , puisque ils sont aussi conseilleurs .

Bref , la mort de Joystick donne le coup d ‘ envoi d ‘ un nouvelle âge vidéoludique .

Ci git mon adolescence .

Publicités

Une réponse à “La mort de Joystick

  1. Nassim (@CamehPS3) 22 novembre 2012 à 19 h 10 min

    Je comprends ta déception, faisant moi-même partie de ces nostalgiques, ayant vu naître la « génération internet », inculte et ingrate. Joystick n’était pas mon mag préféré (j’ai toujours été + console que PC), mais heureusement tout n’est pas perdu. Je ne me souviens pas avoir lu quoi que ce soit d’écrit par les sites que tu as mentionnés, mais je me plais à lire IG Magazine (l’un des derniers mags papiers bien foutus et bien écrits), ou encore des blogs sympa comme le tiens et quelques autres.

    Allez courage mon vieux, on est nombreux dans ce vieux bateau 😉

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :