GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: février 2013

Le patch 2.0.4 de Starcraft II Wing of Liberty

Oui Blizzard , tu es pardonné de Diablo 3 !

La firme d ‘ Irvine viens de retrouvé sa cote de sympathie pré Diablo 3 avec cette mise à jour . Certes j ‘ ai réservé de longue date mon collector de  «  Heart of the Swarm «  , mais transformé à ce point WoL  ..

Starcraft WoL 1.5.4 → 2.0.4 : une autre dimension
Lundi  18 , j ‘ installe WoL sur mon desktop tous neuf ( iCore 7 3770 K ; 16 Go de Ram ; un SSD de 256 Go ; deux fois un Téraoctets  de disque durs ; GTX690 ) . le jeu en lui même s ‘ installe en une dizaine de minutes , puis va cherché les patchs et lance la procédure pour allez jusqu ‘ a la version 1.5 . j ‘ avais étez critique jusqu ‘ a recement  sur cette version , certes qui améliorais l ‘ ergonomie du jeu   , mais il manquais quelque chose de chaleureux  …
Donc après installation , je redownload les maps et joue … mais après une ou deux parties , je me rend sur les sites de Judgehype et de starcraft qui insiste pour pré téléchargé le 2.0.4 qui pèse 6 Go ; cela me prendra sept heures mais en fin de journée je l ‘ est sur mon SSD .
Mercredi 20 février : c ‘est autre chose que de la Playstation 4
Mardi , nous sommes , les joueurs sur Battlenet  prevenu et c ‘est la première fois en trois ans  , une journée à l ‘ avance d ‘ une maintenance de longue durée entre minuit et treize heure , heure française  … en matinée , quelle ne fus pas ma surprise de lire sur Judgehype  ( je rend à César ce qui est à lui ) que le 2.0.4 était deployé , donc … j ‘ allume mon desktop et lance Starcraft 2 …. qui ce recompile doucement entre 30 et 40 minutes sans que le CPU chauffe  et va bien sur va cherché les patchs manquant , environs deux Go .
Nous voilà arrivé , je lance Wing of liberty et au lieu du visage barbu , du regard désabusé , de l ‘ armure de Jim Raynor , je me retrouve face à Sarah Kérrigan , cinq semaines en avance … l ‘ interface est sobre , simple , pour cité Blizzard  le joueur est à un clic d ‘ une activité . En sus nous avons le nouveau moteur  physique . Il va de soit que je joue en mode extrème et bien sur le SLI n ‘est pas pris en compte . Les clubs  et autre  tags clans sont disponible . Ce qui en gros était réclamé à cors et à cris est disponible  juste avant la fin de WoL … gratuitement , mais tous le monde migrera sur HOTS a cause de ses plus values .
La mission du 2.0.4 : reprendre sa place de roi
Le free to play fait du mal au jeu vidéo en sus League of Legend du fait de sa gratuité marche sur les plate bande de SC2 . Celui ci à bien entendu baissé au niveau tarifaire . En trois années , ils c ‘est enrichie en fonctionnalités , mais la 2.0.4 prend la main la ou la concurrence peine : les replays  et ces fonctions très intéressantes , je crois que Blizzard est repartie à la conquête …. et sa va faire mal .

Publicités

Doctor Who , l ‘ indispensable , le nécessaire dans sa DVDthèque

Par quel angle parlé de Doctor Who ( DW ) ? du concept ? Des acteurs ? De la musique ? Non , le second personnage après le Doctor , le compagnon . De toute façon , il est hors de question de voir une équivalence en France , il est vrai que dans ce beaux pays , ont préfère financé des mini séries sur des pauvre petites filles riches bousculé par les tempêtes de l ‘ Histoire ou des sitcom sur joué et sur éclairé …plutôt que la version française d ‘ un ‘’ State of play / jeu de pouvoir ‘’ ; mais comme d ‘ habitude en France , sa n ‘ as pas de corones ou aimons nous le rance ? .

Rose Tyler for ever
La très grande mademoiselle Billie Piper ; ancien clone de Britney Spears ; reconverti dans la comédie . Personnage permettant au profanes de rentré de plein pieds dans le Whoverse . Rose est une personnalité attachante , car proche de l ‘ individu lambda . De potiche , elle devient pilier du show ( la différence de traitement entre la saison un et deux est dés plus flagrante ) . Rose devient l ‘ Alpha et l ‘ Oméga de la compagne du Doctor depuis Billie Piper  . que dire de Freema  Agyeman  qui succède a mademoiselle Piper qui a  pour elle le charisme  d ‘ une actrice de film d ‘ auteur français . Comment ne pas cité Donna , qui es la seule à être a égalité par rapport a Bad Wolf .
Murray Gold : le style anglais
Monsieur Murray Gold a la lourde tache de mettre en musique les délires de DW , et passant de la série un a du tout synthétique a de l ‘ orchestral dès la saison deux ou il exprime enfin tout son talent et sa puissance évocatrice . Il s ‘ impose comme le nouveau  David Arnold de la télévision britannique . le style orchestral de monsieur Gold est reconnaissable et épargne nos oreilles d ‘ une parodie orchestral post Wagner , post Malherien et rien pour cela nous lui rendons grâce . Il maîtrise aussi bien les atmosphères «  intimistes «  que l ‘épique , le grandiloquent ( ce que j ‘ aime )

Russel T. Davies : le petit cousin de Grant Morrison
Monsieur Davies est l ‘ un des plus grand showrunner qui soit , que serait le Doctor Who moderne , sans lui , depuis eleven , il développe  un arc sur  plusieurs saisons et a remit  son invincibilité en question et comme Grant Morrison en profite pour déconstruire le mythe du «  dernier «  seigneur du temps comme sur le run Batman RIP – Final Crisis – Return of Bruce Wayne et bien qu ‘ elle soit diffusé sur France 4 ( avec de bonne audiences paraît ‘ il ) je me demande si le téléspectateur lambda comprend les tenant et aboutissant ou regarde cela parce que c ‘ est kitch et qu ‘ il attend plus belle la vie ?
Les sombres saisons cinq et six
La saison quatre pousse David Tennant  dans ces derniers retranchements ,  drôle dans le grave  . Donna Noble , dans un genre totalement différent de Rose Tyler était la compagne parfaite , le contre point sarcastique et physique de Tennant  et puis le double épisodes dans la bibliothèque  qui introduit  River Song  .   Pour être sincère j ‘ ai mal digéré le passage à Smith , attention c ‘est  un bonne acteur  , en dessous en matière de charisme de Tennant en étant acide .
Les saisons cinq et six ,sont en fait a considéré comme un seul et même arc puisqu ‘ il repose  sur la question : qui est River Song ? Pour les rares fan de la saison trois q , qui n ‘ a le le seul mérite pour nous français de nous présenté le Maître ( qui manque quand même )  et bien sur Gallifrey ( le thème sur ma bande original de la saison 3 est un classique ) .
Donc revenons aux saisons cinq et six . Après un adieu des plus déchirant à Rose Tyler , Donna Noble  . voilà que nous atterrissons  dans l ‘ univers d ‘ Amélia Pond , qui a grandit près d ‘ une faille temporel et est donc sensible à diverse choses . L ‘ écriture est faites de telles sorte à ce que Rose , Donna , Martha ne soit en aucun cas cité . Le Docteur avance , nous avançons donc avec lui .  Le corollaire de cette saison cinq – six est l ‘ introduction du Silence , qui rendrait presque les wippings angels aussi peux dangereux  que Peav hors du forum Mad Movies ( j ‘ y reviendrais;-)) . Donc le Silence protège la première Grande Question que l’  Univers ce pose , je ne spoile pas le coffret est commercialisé ….

Bref , pour les rares qui ne connaisse pas encore le Docteur , je ne serais conseillé de vous y mettre . La science fiction européenne au sens large du terme  et cela avec le financement publique de la BBC .

Octobre rouge de Tom Clancy

Le roman mal compris ?

Tom Clancy à étez l ‘ initiateur d ‘ un sous genre du roman d ‘ espionnage : le techno thriller , la ou un John Le Carré ou un Ian Fleming travail sur un archétype défini ; Clancy lui préfère parlé de technique et de technologie . A l ‘ exception d ‘ un seul …

Octobre  rouge ; ou la découverte d ‘ univers singulier
Comme pas mal de monde , j ‘ ai découvert Octobre rouge ( Or ) , le roman après le film remarquable de Mc Tiernan . La première édition française d ‘ Or date de Novembre 1989 , en pleine guerre froide et même moi qui suis contemporain  de ces événements , ils sont aussi abstrait que le conflit dit «  première guerre du Golfe «   . Dans ce roman et jusqu ‘ à «  Sur ordre «  , il faut savoir différencié le coté «  propagande  pro USA «  et le roman pur et dur , je remarque que par exemple la firme Cray Inc disparaît des ouvrages les plus récents , elle qui était mise en avant dans le roman suivant «  le cardinal de Kremlin «  , j ‘ y reviendrait . Ce qui «  choque «  , terme galvaudé à toutes les sauces  , l ‘ apprenti geek est le manichéisme et le coté «  super héroïque «   , toute proportion gardé de John Patrick Ryan . Mais le padawan n ‘et pas surpris par le patriotisme  de Captain América , alors qu ‘ il n ‘ y a aucune différence ; hormis que Ryan est en costard cravate et n ‘ as pas de bouclier pour ce protégé . J ‘ estime cet ouvrage aussi important que «  Neuromancien «  , les nouvelles de Lovecraft ou les Saint Seiya de Kurumada .
Cray 2 ; Los Angeles Class ; Typhoon class …
Clancy  , dans sa première période adorais ce lancé dans des détails technologique …je renvois pages 70 et pages 192 – 193  pour le Cray 2 , qui valait les documentations commercial sur le bébé de Seymour Cray trouvé en . PDF il y a quelque mois  . Même chose page 232 , lors de la confrontation entre un YAK – 36 et une flotte de F15 et d’ E3 Awacs ; d ‘ un strict point de vu cinématographique , cela n ‘ importe rien , mais savoir qu ‘ un E3 , à l ‘ époque pouvait faire ce chose … sois effrayait , sois on adorais   . Pareil  , qui en dehors des cercles militaire connaissait les Typhoon ? Certes désormais tout à chacun peux voir a quoi cela ressemble via Wikipédia . Mais bon tout bon geek  ‘ interresse un temps soit peux au technologie militaire , puisque tout ou tard nous l ‘ aurons a disposition .

J ‘ invite donc le nouveau  lecteur à mettre de la distance entre les écris de Tom Clancy et les faits réel , sinon il reste toujours les consoles de jeux

Google Vs Saint Germain des près partie 2

La main invisible du Marché dans ta gueule

Ainsi donc Google , va faire  l ‘ aumône de 60 Millions d ‘ € à la presse Française .

Le néo libéralisme de l ‘ assistanat ?   
Comme j ‘ en parlais auparavant dans ma critique de «  Park Avenue « ; le  propre du néo libéralisme  est le refus de toute adaptation et l ‘ obtention de moult privilèges pour repoussé  les échéances adaptative . Les 60 Millions d ‘ €  de Google ne va en rien aidé la Presse Française  , car celle ci n ‘ est pas contrainte sous le double éffet de la demande du client et de la pression concurrentiel . Les deux obligent de concert à l ‘ innovation , terme trop violent pour le Monde et le Nouvelle Observateur .
L ‘ innovation ce n ‘est de mettre toute la presse en ligne , mais peux t ‘ être de crée autre chose non ?ont ne dois jamais suivre les concurrents , mais les devancés   . Mais  les copains de Laurent Joffrin n ‘ aime pas être bousculé , en 2012 ils ont découvert le Minitel , dans vingt ans ils découvriront Netscape et Java , mais d ‘ ici la Le Monde , le Nouvelle Observateur , Marianne etc auront disparus ….
Deux poids , deux mesures comme d ‘ habitude
A contrario , les blog ( je parle des sérieux pas des skyblogs et assimilé )  , les maisons de productions comme Olydri studio , les vrai créateurs ne bénéficie de rien , nous sommes comme les journaux papiers soumis aux Lois ( ce qui est normal , nous de devons en aucun cas diffamé  ou intenté à la personne moral et physique )  , mais hors de la Constitution et des Lois protectrice à la liberté de la presse …. le droit d ‘ auteur ce doit être révisé et amélioré , HADOPI , qui fait la chasse aux braconniers du dimanche et bras armé d Universal est dans le même état de décrépitude que le CNC , finançant avec l ‘ argent du contribuable les non films de Depardieu et de Dany Boon . Par contre pas un kopeck pour le Joueur du grenier , 36 15 Usul … qui ne sont pas des «  fils de … «  alors que la moindre MJC avec son lot de tagueur et de rapeurs en survêtement Adiddas  bénéficie de la protection étatiste et déclaré intouchable par le Ministère de la Culture ( ont ce demande à quoi elle sert depuis une quinzaine d ‘ années )   .

%d blogueurs aiment cette page :