GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Réhabilitons Smallville

J ‘ ai toujours étez critique  envers cette série . Il est vrai qu ‘ il n ‘ y a plus plus étranger au mythe de Kal EL , sous quelque version que cela soit ( Shuster & Siegel ; Byrne ; Waid ; Jones et enfin Morrison , le dernier en date ) et Smallville , qui était la version Mennen et vraiment pas cher du Buffyverse , le génie de Joss Whédon en moins pour faire passé la pilule . Mais la saison conclusive arrive à trouvé cette série , grand public de surcroît  ( les sous plots cela n ‘ existe pas pour cette branche de la population )  l  ‘ essence même de Superman avec les bonnes caractérisation et au final Smallville  ce trouve être le témoignage du DCverse d ‘ avant Flashpoint .

La saison 10 ( hors double  épisodes Superman )
Cette ultime saison passe son temps a excusé les scenarii inepte des précédentes , autant j ‘ excuse autant que faire ce peux l ‘ aveuglement volontaire de la famille Luthor ; de l ‘ utilisation rigolote du Suicide Squad , mais la bonne idée est l ‘ utilisation sans le dire de la période «  Superboy «  sans la cité ( a cause du procès Schuster – Siegel Vs Warner Bros ) , mais Welling joue sobre et surtout responsable , on me dira , c ‘est ce que tout fan de Superman attend et que cela est le minimum . Durant cette saison 10 , il y a malgré deux trois bonne idées , comme l ‘ épisode parodique Booster Gold et bien sur l ‘ épisode très Doctor Who spirit introduisant Mamy Goodness . On regrettera quelque notes Flashpoint , je devrais plutôt dire Marvel , comme la paranoïa sur les super héros , écrite de façon logique dans le cadre de la saison 10 , mais qui  qui fais à la fois pensé à la peur des mutants , typique chez Marvel et à la Civil War ( période dont il y a beaucoup  à dire ), sachant que dans le DCverse  classique , il n ‘ y avait pas de problèmes particulier . Mais venons en à l ‘ épisode Superman .
Superman : un soucis de citations
Le double épisodes de Superman est toute chose gardé une équivalence de la saison 7 de BTVS , de la saison 5 d ‘ Angel ( le coté émotionnel d ‘ hole in the world en moins et les derniers instants de no fade away en moins épique )  et des saisons 3 & 4 de Babylon 5 , bref conçut comme un geekasme , mais qui loupe son coup . Vu que l ‘ épisode à deux ans et à étez diffusé , je peux spoilé . Le challenge est de transformé Clark Kent en Superman ( tenue inside , même si c ‘est la version Superman returns ), avec le bonne état d ‘ esprit , autant la vision de Darkseid n ‘ apporte rien ( le seigneur d ‘ Apokalyps est censé faire peur par sa seul présence et charisme , la rien ) , mais le futur de Kal EL | Superman n ‘est pas son mariage avec Lois Lane ; mais son dialogue avec Lex «  ikéa «  Luthor qui est la chose la plus cohérente qu ‘ il y est eut  , DCverse classique inclus . C ‘est brillant et fait oublié ce machin qu ‘ est Superman Origins de Geoff Jones . Quand je lis dans certains forums que la citation du Président Luthor ne sert à rien , je répond bien sur que si , déjà sa répond à une «  vision «  dans la série , secondo c ‘est un marqueur réel puisque  Luthor à étez élu président dans le DCverse classique , donc cela ne gène pas  sa situe même l ‘ action au milieu des années 1990 .  Par contre du final qui nous rabâche du John Williams , je sais cela date de 2010 et techniquement parlant Man of Steel était qu ‘ a l ‘ état de projet … mais d ‘ un autre point de vu , John Williams et Superman dont des synonymes pour le Grand Public . Au final cette saison 10 justifie la nullité des neuf précédentes  , cette réhabilitation sera longue mais ce justifiera .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :