GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Spectacle historique de Meaux : le guetteur de lumière

Charles Beauchart est mort une seconde fois

Charles Beauchart  est le créateur  du spectacle historique de Meaux auquel j ‘ ai passé dix été de ma vie , la ville ayant décidé de prolongé celui ci à fait appel au «  metteur en scène «  Dominique Martens .
Les ravages du mercenariat 
Martens travail / gère sur cinq spectacles en même temps . La ou Charles Beauchart ne faisait que cela tout au long de l ‘ année ; il consacrait sa vie à définir la bonne bande son , pour telle ou telle scène . Martens , de ce que j ‘ en est vu le Vendredi 14 Juin ; à fait dans la bêtise et la note de bas de page , indigne de  Wikipédia . Je ne vais même pas posé la question ci ce monsieur c ‘ est promené dans Meaux , je connais le réponse :  c ‘ est non . L ‘ histoire de la ville , par extension du bassin parisien ,  il s ‘ en fiche . Mais avoir payé  17  €  pour quatre fois la même scène , le non traitement de certain évènements important de la Cité : la Jacquerie ( sous traité ) , les amorces de la Réforme  , les massacres de Septembre etc  . j ‘ ai compris ce Vendredi 14 Juin au soir que Charles Beauchart  faisait de la mise en scène épique sans le savoir .
Bon gout contre pisseur de notes
L ‘ autre grande force de Charles Beauchart  était ces choix musicaux . Pour faire simple c ‘ était la bande son de Barry Lyndon avec des ajouts de Wagner , Morricone , Saint Saens , Delerue  et Vangelis et malgré quelque anachronismes musicaux évident ; les scènes étaient puissante et évocatrice .  Dominique Martens  à remplacé  tous cela ( il en à le droit )  par une «  composition «  du sieur Dominic Laprise , comment définir son art ? Le traité d ‘ Hans Zimmer de WC est encore trop beau . Un Murray Gold en phase terminal peu etre ? Sans compté que dans le «  guetteur de lumière «  à ue chanson , oui oui , cela chante entre le palais épiscopal et la cathédrale , ce qui fait  que non seulement j « ‘ ai entendu le cercueil de Charles Beauchart craqué , mais aussi ceux de Jean Rose et de Bossuet .

Ce spectacle à t ‘ il était fait dans la précipitation : oui . Le duo Martens | Laprise sont bien sur responsable et coupable de cette cochonnerie audiovisuel , mais le donneur d ‘ ordre est Jean François Copé , qui aurais du laissé un délai d ‘ une à deux année pour une reprise au calme et surtout avec une vrai mise en scène , par ce truc sous OGM et générique artistiquement , qui parle de tous , sauf de Meaux

Publicités

7 réponses à “Spectacle historique de Meaux : le guetteur de lumière

  1. SyQuEsT (@syquestsr) 22 juin 2013 à 0 h 16 min

    Est ce un commentaire politique contre Copé ? ou un discours de bon français qui n’aime pas le changement ? Savez vous que M. Martens et M. Beauchart se connaissaient et appréciaient chacun le travail de l’autre … ils ont certes chacun leur façon de travailler mais il ne faut pas exagérer le commentaire !!! très beau spectacle à Meaux.

    Beaux changements … je suis sure que M. Beauchart est fier de voir que l’aventure qu il a commencée, perdure , que les bénévoles continuent à se mobiliser pour continuer à faire vivre cette formidable aventure….

    M. Beauchart n’était il pas directeur des affaires culturelles de la ville lorsque le premier spectacle a été créé ? M. Martens ne pourrait il pas avoir également un métier (en l’occurrence la création et la mise en scène d’autres spectacles ) ?

    Mais cher « Darklinux » je comprends que tout ne soit pas à votre goût, avez vous postulé pour créer et mettre en scène le nouveau spectacle de Meaux ? si non c’est dommage pour la ville car votre analyse fine et constructive aurait permis de sauver l’Histoire. Il me semble que vous sauriez mieux faire que le « duo Martens/Laprise » et que vous avez parfaitement cerné ce qui faisait le Talent de M. Beauchart et les clés d’un spectacle réussi… alors si vous le permettez je serais ravie d’assister et de payer 17 euros pour voir et entendre votre spectacle « puissant et évocateur ». j’attend avec impatience votre « vraie mise en scène » et vos choix musicaux exceptionnels;

    Au plaisir

    J'aime

    • darklinux 24 juin 2013 à 8 h 39 min

      Bonjour , merci d ‘ avoir pris la peine de me lire et d ‘ avoir commenté , cela dit et pour évité toute contestation , j ‘ ai repris vos propos et j ‘ y est intégré mes réponses :

      Est ce un commentaire politique contre Copé ? ou un discours de bon français qui n’aime pas le changement ? Savez vous que M. Martens et M. Beauchart se connaissaient et appréciaient chacun le travail de l’autre … ils ont certes chacun leur façon de travailler mais il ne faut pas exagérer le commentaire !!! très beau spectacle à Meaux.
      R : Je me demande si nous avons vu la même chose , je m ‘ explique : monsieur Beauchart à traité au maximum la grande et la petite histoire de la cité . Je sais qu ‘ il est dit que mm Martens et Beauchart étaient en relation , ont nous sert ce propos depuis qu ‘ il à annoncé pour la reprise . Quand à monsieur Copé , il est en temps qu ‘ édile responsable des méfaits de monsieur Martens puis qu ‘ il à recruté , si il y a échec et votre commentaire me le fait soupçonné , mais je peux me trompé , quand à l ‘ esthétique , elle tient avant tout à l ‘ éducation , donc les lumières et musique du «  guetteur des lumières «  ne me sis pas .
      Beaux changements … je suis sure que M. Beauchart est fier de voir que l’aventure qu il a commencée, perdure , que les bénévoles continuent à se mobiliser pour continuer à faire vivre cette formidable aventure….
      R : Ce sont des propos de marketing que cela , j ‘ ai eut d ‘ autre échos ou justement les bénévoles sont plutôt désespéré de cette «  chose «  , je vous suspect d ‘ être un community manager en stage ou de trainé sur twitter alors que vous devriez compulsé vos travaux à l ‘ OCAM , quand à la mobilisation , ont ne motive pas avec vingt heures de répétitions , lors de la création d ‘ un nouveau spectacle , nous y passions un mois et demi , en comptant les multiples filages avec / sans costumes , avec / sans lumières et effets spéciaux , donc à ce niveau , monsieur Martens n ‘ a pas vraiment fait honneur ni à la communauté des figurants et encore moins à l ‘ histoire de notre bonne ville de Meaux ,
      M. Beauchart n’était il pas directeur des affaires culturelles de la ville lorsque le premier spectacle a été créé ? M. Martens ne pourrait il pas avoir également un métier (en l’occurrence la création et la mise en scène d’autres spectacles ) ?
      R : Je me suis aperçus d ‘ une chose ce vendredi 14 Juin , M. Beauchart avais un amour des plus sincère pour la ville de Lefèvre d ‘ Etable et d ‘ Etienne Mangin , il était aussi directeur des affaires culturelles , donc il déléguai et crée comme tous responsable digne de ce nom , mais il était concentré sur le spectacle . Mais Meaux , comme toute les villes voisines , ne peuvent , dans le cas d ‘ un spectacle digne de ce nom être traité comme la page wikipédia de la ville , d ‘ ailleurs la Ville est sous traité plus des ¾ du temps , pour des palabres sur le Faubourg ou l ‘ anecdote sur l ‘ hôpital de la gare . Si je me souvient M. Martens , je cite <> , de ce point de vu ; il à réussit
      Mais cher « Darklinux » je comprends que tout ne soit pas à votre goût, avez vous postulé pour créer et mettre en scène le nouveau spectacle de Meaux ? si non c’est dommage pour la ville car votre analyse fine et constructive aurait permis de sauver l’Histoire. Il me semble que vous sauriez mieux faire que le « duo Martens/Laprise » et que vous avez parfaitement cerné ce qui faisait le Talent de M. Beauchart et les clés d’un spectacle réussi… alors si vous le permettez je serais ravie d’assister et de payer 17 euros pour voir et entendre votre spectacle « puissant et évocateur ». j’attend avec impatience votre « vraie mise en scène » et vos choix musicaux exceptionnels;

      Au plaisir/
      R : vous savez l ‘ ironie est chose fort dangereuse sur Internet , chose que vous ne maitrisez pas tout à fait . Je ne suis qu ‘ un simple quidam qui aime sa ville et qui à passé dix ans dans la figuration . Je suis ouvert à toute nouvelle mise en scène , tous nouveau point de vu au contraire , dans le respects des gens qui ont foulé , leurs vies durant les marches de la cathédrales , sont née et mort dans l ‘ hospice St Rémy , ont embarqué et débarqué des quais de la Marne ou mort seul dans les petites ruelles de St Nicolas … quand à monsieur Laprise , j ‘ ai étez trop sévère avec lui en traitant d ‘ Hans Zimmer de WC , il en est indigne d ‘ être l ‘ assistant de monsieur Zimmer , mais c ‘est mon coté geek qui remonte .
      Je vous remercie encore fois de cette discussion avec vous , qui est un community manager en goguette

      J'aime

  2. SyQuEsT (@syquestsr) 25 juin 2013 à 2 h 37 min

    Quel dommage ! il est certain que personne ne remplacera M. Beauchart pour le merveilleux travail qu il a accompli … aujourd’hui c’est un spectacle différent, avec de nouvelles musiques, une nouvelle mise en scène, une nouvelle façon de travailler … c’est dommage de ne pouvoir apprécier (au moins un peu) et pourquoi pas avec un peu d’indulgence ou d’espoir pour cette grande association.

    La critique est facile d’où mon ironie.
    Je pense qu il ne doit pas etre évident de continuer l’œuvre d’un grand homme comme M. Beauchart et si les bénévoles sont « desespérés » pourquoi restent-ils ? peut être croient-ils au fond à leur merveilleuse aventure ? C’est ça aussi la force de ce spectacle et de l’Histoire de Meaux… croire chaque jour en l’avenir …

    Vous et moi avons beaucoup de respect pour le travail effectué depuis plus de 30 ans mais cela doit-il forcement signifier que M. Martens n’est pas un passionné également et que lui aussi a mis ses tripes pour que perdure cette réalisation ?

    Je suis désolé que vous insultiez tout le monde pour exprimer votre point de vue. Je ne suis pas « un community manager en stage et je ne traîne pas sur Twitter alors que je devrais compulser mes travaux à l‘OCAM » . Je donne mon point de vue comme vous donnez le votre (les insultes en moins).

    Je n’ai aucune action dans l’association et ne tire aucun bénéfice à la réussite de ce spectacle si ce n’est le plaisir de le voir, de l’entendre, de vibrer avec toute l’association. Nous ne sommes pas d’accord, c’est un fait, cela ne signifie pas pour autant que j’ai tort et vous raison… vice-versa.
    J’ai confiance en la ville de Meaux, je fais confiance aux bénévoles, je fais confiance aux choix qui sont pris pour que continue à vivre cette grande et belle association… on ne peut pas revenir en arrière, il faut avancer et parfois le changement fait parti du chemin…

    Je suis partisan d’accepter le changement et de soutenir le spectacle pour qu il vive encore au moins 30 années … et je félicite encore et encore tous ceux qui font vivre à travers cette association la belle ville de Meaux et son Histoire !

    J'aime

    • darklinux 25 juin 2013 à 9 h 30 min

      Bon , je vous déjà de m ‘ excusé , mais je vous prenais pour un salarié de la ville de Meaux , ensuite , je n ‘ insulte personne , j ‘ ai développé un certain franc parlé et le  » politiquement correct  » me donne la nausée , s ‘ il vous plais , arrêté d ‘ utilisé le terme  » merveilleux  » à tous bout de champs , Meaux à beau être proche de Disneyland Paris , mais il n ‘ y a pas la même historicité . Vous parlé des figurants , une chose , ils sont moins nombreux que l ‘ an passé et rien n ‘oblige les susdites à continué la saison , si ils n ‘ en pas envie , voir de renouvelé pour l ‘ année prochaine .
      Bonne fête de la St Jean en retard , puisque vous êtes Québecois

      J'aime

  3. Fabien Berthelin 14 juillet 2013 à 19 h 22 min

    Bonjour… je découvre votre article. Je viens de le relayer sur MEAUX LE FORUM 😉 > http://meaux.forumactif.org/t909-naufrage-du-spectacle-historique-de-meaux-ouch-o_o

    J'aime

  4. Aurélie Girardeau 21 juillet 2013 à 1 h 11 min

    Bon, tout d’abord cet article est rempli de fautes et n’a pas traité TOUS les points négatifs du spectacle actuel. Qu’êtes-vous, SyQuEsT ? Un spectateur ? Un remplacent ? Un figurant ?

    A vos propos vous n’assistez pas aux coulisses donc laissez les figurants parler.

    Avant de pondre mon pavé, je me présente. Je suis figurante depuis 8 ans, aujourd’hui j’ai 16 ans, donc j’ai vraiment vécu la période C.Beauchart, et j’ai donc la capacité de comparer les deux spectacles. Ayant de la famille proche de l’administration générale du spectacle, j’ai accès même à des choses non dites à la presse ni aux figurants. Bien sûr, je ne les dévoilerai pas.

    Le spectacle de cette année est un échec. Mais par quoi commencer ?

    La musique :
    La musique cette année a été faite spécialement pour ce spectacle. Certaines sont belles (scène de la neige), d’autres très moyens (que je hais Jeanne qui chante). Tiens en parlant de chanson, expliquer moi ce gigantesque écart entre la maturité de la voix de la chanteuse (je dirais +25 ans) et l’âge des figurantes de Jeanne ? (14/16 ans) D’ailleurs la chanson en elle même est niaise. Charles choisissait des musiques déjà existantes, de magnifiques musiques.

    Le scénario :
    C’est simple, il n’y en a pas dans ce spectacle. Prendre pour personnages principaux un couple du 20ème siècle tout en racontant l’histoire de Meaux, c’est simplement non faisable. Résultat des comptes, on se retrouver avec des tas d’Ellipses. Et chacun le sait, trop d’Ellipse tue l’Ellipse. Peu de spectateurs arrivent à suivre l’histoire, j’en ai vu peu ayant aussi compris qui était Céline (la cloche). Les scènes historiques, se déroulants avant le 20ème siècle ont été bâclés, je développerais dans un autre paragraphe. Avant, le personnage principal était l’archer, une petite statue d’archer que l’on trouve vers l’entrée des figurants. Un archer de pierre ayant traversé les âges, les grandes époques. Il n’était donc pas difficile d’en faire le témoins de l’histoire humaine, de Meaux. Ce qui me sidère le plus c’est que C.Beauchart avait DEJA écrit une partie du nouveau spectacle. A la dernière représentation de l’année dernière, ce qu’on avait écouté était un extrait. Alors pourquoi votre « fabuleux metteur en scène » (je m’adresse à le commentateur « bisounours » ) ne les a pas repris ? C’est préférer un fast-food à de la haute gastronomie Française.

    Le bénévolat :
    Un des plus grands points forts du spectacle historique de C.Beauchart était le bénévolat. Lui-même était bénévole et se battait avec passion pour son spectacle ! Il est devenu directeur des affaires culturelles pour son talent. Il n’est pas question de proposer ce post à ce nouveau metteur en scène .. Il est déjà assez bien grassement payé pour le spectacle de Meaux. (Il dirige 5 spectacles à la fois, si vous ne le saviez pas ….). Ah aussi, il était absent ce soir, donc lors de la dernière du juillet. Normalement on a un pot après le spectacle. Mais quel exemple « fabuleux  » !

    Les figurants :
    Alors ce fabuleux commentateur de cet article se dit « Ben ? Les figurants n’aiment pas mais restent ? »
    Cette année la nouveauté dans l’organisation générale est le système de groupe avec deux référents (certain ne viennent jamais d’ailleurs, haha). Ce système a renforcé l’amitié dans les groupes. Joli Joker pour que les figurants restent. Car oui nous sommes beaucoup à ne pas être des meldois, être même de la région d’à côté donc les rencontres que l’on fait au spectacle, on ne les rêverait pas autant qu’au spectacle.
    Beaucoup de figurants ont déjà abandonnés. Dans mon groupe, nous sommes en moyenne 7 (sur 20). Ce soir nous étions 5, ça n’a jamais dépassé 10.
    Je fais partie des anciens figurants qui viennent pour les amis. Pour ma part j’ai aussi le principe de « on s’est engagé, ça doit être jusqu’au bout ». Beaucoup d’autres figurants sont nouveaux et ne connaissent pas l’ancien spectacle.
    Certain figurants attendent 45 minutes entre deux scène … C’est normal peut être ? Avec Beauchart ça ne se serait pas passé ainsi.
    Le plus exaspérant est notre rôle. Chanceux sont les figurants incarnant Jeanne et Augustin ! Ce sont les seuls à avoir des rôles, des vrais. Nous, nous sommes là car sur le papier c’est marqué qu’il y a beauuuucoup de figurant. On nous remplacerais par des fleurs, ça serait presque pareil. Après tout, on n’a même pas le droit de saluer le public à la fin. (On a essayé mais on s’est fait engueulés, GE-NIAL !).

    Les scènes historiques :
    Pour moi, la plus grosse souillure. Je demande à confirmer car je suis figurante, et je n’ai pas encore été dans le public mais … WHERE IS THE ST-BARTHÉLEMY ? C’était une scène à ne pas supprimer bon sang ! Et le bûcher ! Même quand j’avais 5 ans il y était déjà ! Maintenant ça sert pour la scène des lavandières … génial… Les montres de pierre aussi ont disparus .. Au revoir représentations de la cathédrale elle-même !
    La scène de la construction de la cathédrale, à ce que j’en ai vu est vachement bâclée ! C’est une pâle copie de la scène de l’année dernière, version va-vite et sans magie. Pareil la musique pour illuminer la cathédrale l’année dernière était fabuleuse (cette fois ci c’est pas ironique), ainsi que l’éclairage. J’adhère pas l’ensemble de cette année.
    1789 c’est une grande blague. L’année dernière c’était épique. Cette année les figurants montrent du doigt (outch la provocatiooooon ! ) et les soldats sont à 50m de la famille royale. J’aurais été Louis XVI et sa famille, je me serais enfuis facilement. Ah aussi, ils sont vachement pressés d’aller en prison pour ensuite se faire décapiter ! De toute façon toutes les scènes historiques avant la 1ere guerre mondial sont à la vitesse supérieure. Sans parler d’Ellipses, déjà évoquées plus haut ..

    Autres scènes (pas historiques) :
    Les scènes non historiques ont été placées juste pour avoir l’excuse de mettre des effets spéciaux fabuleux. La scène des flocons est très jolie, mais que fait le rêve de Nerval historiquement parlant ? Ne vous faites pas d’illusion du type « il a voulu lui rendre hommage … c’est tellement mignon ! » c’est juste pour placer des effets spéciaux. Bravo au type qui les a fait d’ailleurs. Juste un petit fail pour la 3D de l’Aigle de Meaux, mais bon, ça passe. Mais ce sont clairement des scènes qui rattrapent les autres. (D’ailleurs, ce pauvre Bossuet est un peu mis de côté …)

    Répétitions :
    Et on lave et on lave … C’est pas bientôt fini ? Bordel j’ai 3 scènes où je lave et plis des draps, 2 où je joue aux quilles, et deux autres pour les affamés ! Et ce recyclage des costumes … J’aurais aimé jouer dans des scènes épiques (Saint-barth, 1789, par exemple, mais rappelons-nous que cette année ces scènes sont bâclées ou supprimées …). D’après les spectateurs, il y a 4 scènes quasi identiques, et ce n’est pas les lavandières …

    Les voix-off :
    La voix de la cloche … Juste, je la hais. Je ne pense pas être la seule. Elle manque tellement de ton que pour résumer, je dirais ….. Voix de reportage animalier/nature ? Elle détache tellement les syllabes que ce n’est pas naturel. Je sais que c’est une cloche mais bon…

    Les danseuses :
    Elles font de bons boulots, mais elles font trop de scènes. C’est presque si elles nous remplacent.

    En conclusion, j’espère avoir tout dit (j’ai forcément oublié des choses) et d’avoir porté la parole des figurants, surtout des anciens. Les simples spectateurs ne se rendent pas compte des coulisses. La presse ne rend pas non plus compte de tout. Nous ne sommes pas des « un commentaire politique contre Copé ? ou un discours de bon français qui n’aime pas le changement « , mais des figurants qui ont joués dans le MEILLEURS spectacle historique de France, avec celui du Puy du Roy. Nous sommes passé à ça à …. une sorte de spectacle son et lumière mi-spectacle historique mi-histoire sentimentale mi-comédie musicale.
    Nous avons le droit de ne pas aimer et de crier, de réclamer un bon metteur en scène qui ENFIN accepterait les écrits de C.Beauchart.

    Attendez-vous à voir la moitié des figurants partir l’année prochaine. Les anciens, principalement.

    Aure.
    Désolée pour les éventuelles fautes d’orthographes qui seraient des fail clavier.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :