GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

The big bang théory

Comment parlé de cette sitcom , en diffusion sur NRJ 12 ? série cherchant son ton ? Oui ; un groupe qui à commencé très déséquilibré ? Une femme , quatre  hommes , puis quasi parité ? Oui . Bizarrement nous sommes passé d ‘ un show de pure divertissement , qui savait   à peine de quoi il parlait … à un quasi miracle d ‘ osmose .

Saison 1 à 4 : la blonde et les geek
Les quatre premières saisons était au juste passable , amusante , mais pas transcendante ; une sorte de Friends ( en reprenant le voisinage sur le palier , le comics shop de Stuart , avec le cheese factory , en  nouveau Central perk etc ) auquel  Ross n ‘ aurais pas étez une pièce rapporté ( Sheldon est un peux le coté obscur du frère de Monica ) , Pénny représentait le «  grand public «   , il est vrai qu ‘ il confond muon , gluon  et accélérateur de particules . Puis les scénaristes ont crée Beranadette , docteur en microbiologie et futur femme d ‘ Howard Wolovitz  , elle aussi blonde , mais autre chose que Pénny , enfin vint Amy  << qui n ‘ est pas la petite amie >> de Sheldon , neurobiologiste de son état  et aussi étrange que lui , bref le statu quo bougeais , évoluais tranquillement . Bon je tic un peux sur l ‘ épisode du vol de compte WoW du physicien théoricien  , puiqu il aurais du le verrouillé avec un Authenticator  , dans ce cas il n ‘ y aurait plus eut d ‘ intrigue .
Saison 5 :  le miracle
Je ne vais pas parlé du shipping entre Pénny et Léonard ; au départ il était la pour faire joli , mais bien qu ‘ intermittent , c ‘est une réalité de la série et jusqu ‘ a l ‘ arrivé des autres personnages féminins , était un pole de stabilité  , qui ne l ‘ est plus avec les autre couples et les scénaristes peuvent approfondir ….  de la viens ce futur classique de la relation «  béta – test «  . Ou un peux plus tard quand on s ‘ aperçois que Bernadette peux être des plus vacharde  et paradoxalement attachante . Ce qui différencie un Friends  d ‘ un TBBT  est l ‘ art de sarcasme de haute volé , la ou la série ce déroulant à New York n ‘ était efficace que deux trois épisodes avec une rupture Ross – Rachel , TBBT ne retient pas les gants … et ont va esperé que cela va resté ainsi avec les saisons 5 et 6 qui ont littéralement cassé la baraque outre atlantique et que le pool scénaristique ne devienne sage .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :