GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

House of cards

l ‘ homme est un outil pour l ‘ Homme

Pour être franc , j ‘ étais parti pour écrire un énième article élogieux sur «  the wire «  . Puis , je reçoit un peu plus tôt que prévu une petite partie de ma commande Amazon . Dans ce paquet , il y avait entre autre la saison 1 d ‘ « House of card »

La rencontre improbable entre «  the wire «  et «  Profit «
Pour ceux qui ont vu «  the wire «  , ils savent que les deux dernières saisons ce recoupent avec « House of card » , c ‘est à dire la Politique et l ‘ éducation . HoC est la parfaite continuité de ce point de vu , pas par «  noblesse «  et autre dévouement à l ‘ état , non ce sont des armes efficaces . Pour est ce que je cite «  Profit « ? parce que le «  héros «  d ‘  House of card pourrait être Jim Profit au Congrès , même cynisme et efficacité et surtout dangerosité , attention quand meme , la ou Jim Profit écrasais tout sur son passage , Francis Underwood à des amitiés , sincères et il n ‘ a pas besoin de forcé la main ( ou si peu ) pour les renvois d ‘ ascenseurs . Underwood , ne pense qu ‘ a une chose : faire mal , on lui avait promis un poste , dont il à la compétence , le spectateur en est sur et c ‘est cela aussi que c ‘est l ‘ héritière de «  Profit «  , car même si nous suivons le «  méchant «  , c ‘est en fait le moins pire de tous et la Politique , comme d ‘ autre branches de métier , c ‘est tué ou etre tué .
Profit avait aussi commencé à utilisé la Presse comme arme de destruction massive dans un épisode . Francis Underwood l’ utilise à bonne escient et dans le but de tué , pas pour blessé , mais de mettre à terre son adversaire et faire en sorte qu ‘ il n ‘ en s ‘ en relève pas . Francis est marié à Claire , femme tout aussi impitoyable , qui travaille dans l ‘ humanitaire et ce montre sans humanité quand cela s ‘ avère nécessaire , certes il y a bien des petites coucheries de part et d ‘ autre , mais cela ne gène en rien ce couple qui … s ‘ aiment .
La dernière saison de «  the wire «  montrait le début de la fin de la Presse papier par rapport au web , cela était sous entendu . House of card fait un pas de plus dans cette direction avec Zoé , journaliste au dents longue et très acéré , elle est de la race de Francis et Claire . Zoé à commencé dans une rédaction vieillissante et pétocharde ( je souligne le terme ) vis à vis du web ; des blogs etc , le redacteur en chef appelle cela une mode … qui soit dit en passant dure , pour les plus constants . Le plus surprenant est l ‘ exploitation des thématiques , deja fort bien annoncé dans «  the wire «  avec les syndicats et les chantiers navals bref , l ‘ amateur de série est tout sauf lésé .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :