GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen

NCIS : SHIELD avant Marvel SHIELD

avec du Nick Fury en prime
Je me suis mis à regardé NCIS par hasard ou presque , j ‘ avais vu deux acteurs , dans un épisode faire mention de «  Doctor Who «  , ce qui est très étonnant pour un programme diffusé sur M6 , plus habitué à la téléréalité et à la médiocrité «  intellectuelle «  d ‘ une Valérie Damido . J ‘ avais un mauvais souvenir de l ‘ introduction de l ‘ équipe vedette de «  NCIS » via un double épisodes prétexte de «  JAG «  , déjà que la série mère était plutôt bas du front et plus réaganien que Réagan lui même

Jethro Gibbs : Nick Fury sans le bandeau
Gibbs est le «  héros «  de la série , mais son écriture n ‘ est pas celle d ‘ un archétype de Béllisario . Ce n ‘est ni Stringfellow Hawk , ni Harmon Rabb Junior , encore moins Sam Beckett . Il est le seul de ces figures à ne pas avoir peur de ce salir les mains et d ‘ être un cynique . Le spectateur ce rend compte qu ‘ il est plus proche de Nick Fury que de cette ultra républicain d ‘ Harmon Rabb Junior . Nous savons peu de chose sur lui : plusieurs fois divorcé , pas d ‘ enfant , vétéran de deux guerres ; sergent dans les Marines , ancien sniper , manipulateur et grand cynique (réaliste en fait )
Le QG du NCIS : l ‘ helliporteur moins la technologie Stark
Bellisario à toujours étez un fan de technologie , cela se sent dans ces productions . Je renvois à «  Quantum leap «  pour ne serais ce comment il imaginait le futur du passé . JAG était de ce point de vu un vilain brouillon Clancien en vantant sans cesse le F14 , mais faisait peu de cas jusqu ‘ a la fin des technologies satellite ou des programmes noirs de Lockeed Martin sauf un seul épisode . Mais NCIS est cette fois ci bien mieux renseigné sur les technologies informatique , que cela m ‘ étonne moi même pour une série «  grand public «  dans le sens péjoratif du terme . Certes il y a quelques détails qui font sourire ( comment un organisme dépendant de l ‘ État ce retrouve avec des Pentium III en 2003 ? ) .
Et que dire du MTAC , salle de communication «  sécurisé «  qui aurait sa place au SHIELD ? , Cela dit l ‘ utilisation de la technologie est encore bien plus poussé avec le double pilote de «  NCIS : Los Angeles «  avec sa retro ingénierie à la «  Minority report «  . Mais les techniques sont de toute façon bien plus réaliste que dans CSI .
Marvel ‘ s SHIELD , un NCIS bien trop tardif ?
Qu ‘est ce qui à tué SHIELD ? Hormis la critique et budget ? En fait cette série arrive bien trop tard pour être pertinente et paradoxalement elle semble plagié NCIS dans sa forme alors que Bellisario c ‘est plutôt servi chez Marvel en faisant en sorte à ce que la ressemblance ne soit pas flagrante au premier coup d ‘œil ( quoique si on est un lecteur attentif de Marvel , le copié / collé est flagrant ) je renvois au pilote qui fait bondir quand on à vu Iron Man 3 parce IM3 est dans le ton de NCIS …

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :