GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Tu le crois ça ? AHL se raconte à Julien Chièze

AHL Génération

Dure d ‘ écrire sur un ouvrage de cette acabit . Déjà évacuons la facilité , il est extraordinaire qu ‘ un individu comme Julien Chièze arrive encore à utilisé un traitement de texte , hors promotion des comptes «  Premium «  du cadavre à la renverse qu ‘ est « Gameblog » , dont même les habitués ce plaignent , mais revenons à cette référence , ce mythe vivant qu ‘ est AHL !
A life before the video game
Il fut un temps ou j ‘ écoutais les podcasts de Gameblog , sur l ‘ un deux , monsieur Alain Huygues Lacour ce racontait un peux . «  Tu le crois ça ? AHL se raconte à Julien Chièze «  complète cette partie si obscure pour les anciens lecteurs de Joystick . Sa première vie au sein de label aujourd ‘hui disparu ou presque , des stars avalé par le désert de l ‘ oubli : Demis Roussos , Mireille Mathieu , les Forbans , des nom qu ‘ ignore la génération iPad . Cette partie , conséquente par rapport à la pagination de l ‘ ouvrage : 208 pages avec l ‘ iconographie nous rappelle , l ‘ époque que j ‘ ai moi meme très peux connus , celle du vynil . AHL est un passionné de musique et cela se ressent , c ‘est un passionné tout court d ‘ ailleurs …
De l ‘ Atari 800 XL à maintenant
Puis vint la découverte du jeu video par monsieur Alain Huygues Lacour , épique comme il ce doit , les odyssée de Tilt , de Joystick / Joypad ( j ‘ ai encore la période AHL – J ‘ M Destroy ) l ‘ age colle – ciseau du montage des magazines ( la PAO sur les Macintosh était encore délicate …) , les salaires mirobolants ( peu de médias , pas de canaux autre pour le public = jackpot ) , des tirages phénoménaux : 90 000 exemplaires pour le premier Joypad . L ‘ envie d ‘ AHL transparaît dans l ‘ ouvrage et change des fonctionnaires du jeu vidéo , que le net n ‘ a fait que développée . Monsieur AHL a plutôt mal vécu , comme moi la génération 3D – Playstation et met le doigt la ou c ‘est douloureux : la longueur des cinématiques ( en cette époque de sortie d ‘ un nouveau Metal Gear Solid , cela n ‘ a que plus d ‘ a propos ) .

Cette biographie est à lire et à possédé pour les trentenaires et les quadra qui ont connus la grande période de la presse videoludique , elle complète l ‘ ouvrage «  histoire du jeu video «  de Daniel Ichbiah «  du meme éditeur . Par contre , Kévin , qui crois que Final Fantasy XIII – 3 est la quintessence du JRPG , que Call of Duty est le must du FPS … passe ton chemin

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :