GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Apple Computer – Cray Inc

deux destins , des lègues universaux .

Je me faisait la reflexion ce matin en buvant mon café , comment ce la ce fait que personne n ‘ est fait de parallèle entre Apple Computer qui imposa la machine personnel pour le très grand public et Cray Inc , qui est devenue une légende avec des technologies d ‘ avant garde et une esthétique toute particulière .

Steve Jobs et Seymour Cray : des geeks très différents , mais semblable
Je ne reviendrais sur Steve Jobs , maintenant meme le dernier paysan au Pakistan , le connaît . Pour Seymour Cray , c ‘ est autre chose . Il à travaillé pour l ‘ ERA , qui servait à la Navy à la fabrications de machine casseuse de messages secret . Il à crée les concepts du RISC ( le débat CISC vs RISC fut récurrent dans la presse spécialisé dans les années 1990) , dont les premiers CPU furent fabriqué par IBM . Après ERA , il co fonda CDC et aida les mainframes à passé de l ‘ age de la lampe à celui du transistor . Il travailla ci bien qu ‘ il architectura le CDC 6600 qui en 1963 allais à la vitesse phénoménal de 9 MFlops , ce qui pour l ‘ époque était très rapide . Mais Seymour Cray en avait ras le bol de la «  bureaucratie «  qui ce développais et Cray , connus comme le Chopin de cette nouvelle chose qu ‘ était le calcul haute performance CDC ralentissais et était moins à l ‘ écoute de ces clients . Le CDC 7600 démarrait à 40 MFlops . Cray décida de fondé Cray Inc .
Apple II – Macintosh 128 k = Cray I – Cray II pas si différentes
Les machines ci dessous ont marqué leurs époques , au même moments , mais rarement pour les même publics . La ou l ‘ Apple II était une version déverminé ; carrossé et musclé de l ‘ Apple I . Le Cray I lui n ‘ a étez crée que pour faire le travail le plus rapidement possible , le premier modèle à étez livré à Los Alamos , ce qui qualifia ce supercalculateur dans l ‘ excellence automatiquement . Il en fis un best seller avec cent soixante dix exemplaires dans le le monde . Le Cray II est autre chose .
Objectivement qu ‘ a apporté le Macintosh ? La mise à disposition des travaux de Douglas Engelbart : le bureau , le pointeur … de façon , via ces abstractions de permettre «  aux communs des mortels «  ( en 2013 -1014 c ‘est très relatif ) . Je rappel qu ‘ a la même époque , la ligne de commande était la règle .
Le Cray II fut lui aussi une vrai révolution déjà en performance brut : 1.9 Gigaflops en 1986 . Le cœur du système plongé dans du fluorinet , le système des CPU était immergé et bouillonnais lors du fonctionnement . Il reposait aussi sur le SMP . A quoi à donc servit une telle architecture ? Les traditionnel cryptanalyse crash test , étude de fluide … les acheteurs ? La NSA à as eut , la NASA itou , l ‘ US NAVY

Advertisements

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :