GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Le geek et les femmes

Je suis un quasi quadragénaire , pour moi Internet est aussi normal que le chiffrement RSA ou dans un autre genre , l ‘ égalité homme – femme . Comme tous les hommes de ma génération , avoir une amie , une copine femme , que l ‘ on respecte fait parti de la normalité , dès choses entendu , gravé dans le marbre et on en parle plus . Après tout j ‘ ai une culture quasi anglo saxonne . Mais je m ‘ aperçois que je me suis trompé , que des faits «  acquis «  ne l ‘ était pas du tout .
Cela pose un problème , surtout dans le «  milieu «  geek ; qui n ‘ en est pas , il y a des pôles , immergent ou déliquescent , mais pas de lieu , fussent virtuel qui centralise les geek .
Donc ce «  milieu «  geek  , respect des figures épique comme Sarah Connor , Wonder Woman , Ms Marvel , archétype de la «  femme forte «  , je n ‘ y vois rien a redire , mais certains de mes congénères .

Carole Quintaine , la petite culotte et Gameblog
Le cas de mademoiselle Quintaine est intéressant à plus d ‘ un titre : sur la place de la Femme dans une société post industriel , sur un site de jeu vidéo généraliste ( Gameblog est moins pointu que JudgeHype sur les jeux Blizzard par exemple ) et sur le sexe féminin dans la «  communauté «  geek .
Mademoiselle Quintaine est une femme dès plus respectable , mais le geek , dès qu ‘ il croise une personne du sexe dit «  faible « ; ce comporte comme le dernier des malotrus . Si encore Carole Quintaine était la dernière des cagoles comme l ‘ on peut croisé de temps à autre sur les réseaux sociaux , mais la meme pas , elle a le sens de l ‘ humour , de la répartie et une culture et un amour du jeu vidéo . Le geek en lui même est tout sauf misogyne , c ‘ est le misogyne déguisé en geek qui pose problème et oui le féminisme post 68 et le combat pour l ‘ égalité homme – femme .
Le jeu vidéo : dernier refuge des machistes ?
Il est à la fois étonnant et attristant que le jeu vidéo , art décrié par les médias 1.0 , presse écrites , journaux télévisé . Mais il es vrai qu ‘ une certaine partie de l ‘ industrie vidéo ludique est aussi responsable avec sa «  vision «  de la gente féminine , souvent des créatures fragile à la poitrine hypertrophié dans le genre «  dead or alive «  … alors que Sarah Kerrigan , qui est tout sauf fragile est plutôt la voie à suivre , car ce personnage montre ce qu ‘ est une vrai femme … mais Kévin préfère Titanfall .
De la responsabilité des modérateurs de forum
Il va de soit , que sur Internet , il y a de bon et de mauvais modérateurs , les bons sont ceux dont ont ne parle jamais : comme ceux de Gamekult ; à la rigueur , ceux de Gameblog quand ils ne tapent un carton dans la section diurne et il y a …. le forum mad movies , je sais , encore , mais c ‘est devenu tellement caricatural , j ‘ invite le lecteur à ce rendre à la section Biographie / Scarlett Johansson . Et non , nous sommes tombé en 1962 dans un bar à routiers …
Bref comment voulez vous que l ‘ image de la Femme évolue quand on laisse ceci en état ? Mais bon si la société éditrice du mensuel Mad Movies laisse vivre ce forum c ‘ est sans doute pour une bonne raison .
Cela dit , je tape sur les forums , mais il faut surtout parlé de l ‘ éducation prodigué par les géniteurs et par l ‘ école …
Bref dépassé le sensationnel pour de l ‘ éducation en temps que telle et que le gamin respecte l ‘ autre , sans condition

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :