GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

BITS , l ‘ hebdomadaire d ‘ ARTE , qui prend les geeks aux sérieux

De l ‘ héritage de l ‘ age d ‘ or de Mad Movies

Il est étonnant qu ‘ une ancienne institution comme Mad Movies arrive à dépassé son lectorat de base et ensuite s ‘ inscrire dans le paysage culturel français . BITS , comme le site Capture mag ( d ‘ ancien très bon critiques de Mad Movies font leur tambouille à eux et vient qui veux ) représente ce que le lecteur de longue date à connu comme «  l ‘ age d ‘or «  ou le mensuel mélangeait films de dit de genre et d ‘ action , des critiques , des interviews poussée et surtout de la réflexion sur le cinéma dit «  fantastique «  , très loin du Mad Movies – Gameblog papier actuel .
BITS , fils de «  suck my geek «
A l ‘ époque de la sortie de «  suck my geek «  , ce documentaire avait fait son petit effet dans le lanterneau et permit de mettre des tètes sur les plumes que j ‘ adorais , mais alors que Canal + alors chaîne «  prescriptrice «  ( de quoi on ce demande ) n ‘ a pas poussé son avantage et à lâché l ‘ affaire . D ‘ autre , des producteurs généreux et ayant quelque chose à dire mettrons sur pied «  + ou – geek «  d ‘ abord diffusé sur Youtube , puis deux saisons diffusé en parallèle sur le hertzien et sur le web.
C ‘est alors qu’ ARTE découvris la pierre philosophale et un filon intéressant à exploité : nous . Il est vrai qu ‘ ARTE à encore une image élitiste et détaché de la marche du monde , ce qui est on ne peux plus faux par rapport à sa cousine France 5 . ARTE prend des risques à nagé dans le grand bassin la ou la cinquième chaîne de France télévision nage dans le petit bain et encore avec une bouée . Après tout on peux pensé que le documentaire «  la revanche de geek «  à plutôt bien marché et ont pensé à raison qu ‘ il serait plus intéressant de les avoir comme public complémentaire au CSP+
Mais bon ARTE a compris que le geek ce trouvais plus sur les internets que devant son écran plat dans son salon. D ‘ ou la diffusion de BITS sur le flux généraliste de la chaîne franco – allemande avant d’ avoir sa section dédié .
Travail constant , public fidèle
Comme pas mal de fan , je trouve dommage que l ‘ émission soit si courte , mais d ‘ un autre coté , elle évite les digressions pour concentré un maximum d ‘ information . N ‘ étant pas sur le hertzien , elle n ‘ est pas non plus grand public dans le sens ou le fan de Joséphine ange gardien n ‘ ira pas jeté un coup d ‘ œil ,encore moins le fan du «  Gaea show «  ou les termes de réflexions ,de pertinences et autre mots composé de plus de deux syllabes sont une langue étrangère . Au moment de la rédaction de cette article , l ‘ épisode qui ma quand même tapé dans l ‘ œil est le formidable «  massive attack «  sur les MMORPG .
Mais ne nous voilons pas la face , si ARTE n ‘ était pas la ,BITS n ‘ aurais pas cette liberté rédactionnel , d ‘ un autre coté ,j ‘ imagine mal TF1 ou M6 essayé ce créneau , ils ont déjà toute les peine du monde à s ‘ adapté au lieu de crée …
Bref Mad Movies est mort et vive BITS et capture mag

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :