GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Ghost in the shell arise 3&4

Vers une Saint Seiya Oméga- sation ( sic )

Après les deux premiers Ghost in the shell arise dont j ‘ avais étez dès plus ravis . Car ces films parlaient de la création de la légendaire section 9 . J ‘ étais , pour être poli , dès plus sceptique concernant les films trois et quatre .
Faisons simple : c ‘est un gâchis
Techniquement parlant , les Ghost in the shell arise sont très bien , c ‘est au niveau scenaristique que cela est décevant . Pour faire simple le numéro quatre «  ghost stand alone «  est une mauvaise variation du rieur et du puppet master , le génie de l ‘ écriture et de la mise en scène en moins . Le problème est que l ‘ un des piliers de Ghost in the shell est Motoko Kusanagi , dont nous ne devions que supposez ce qu ‘ à étez son passé , certes plus ou moins dévoilé durant la saison deux de Ghost in the shell – stand alone complex , mais écrit et réalisé d ‘ une telle façon que l ‘ on pouvait ce demandé si cela avait vrai …
Mais il y a désormais un problème Ghost in the shell arise . C ‘est le syndrome prélogie de Georges Lucas , sur explicatif en tout et surligné ….
Ou es la qualité japonaise de mon enfance ?
Ce qui me fatigue aussi , c ‘est la baisse constante de la qualité d ‘ animation Japonaise . Quand ma génération à connus «  Lady Oscar «  , «  Cobra – the space pirate «  , «  Saint Seiya «  ( les épisodes des douze maisons et d ‘ Asgard …) «  Akira «  . Et comme par hazard , ces animés sont toujours un plaisir à revoir .
J ‘ ai vraiment du mal à reconnaître Motoko dans Ghost in the shell arise , le chara design est impossible , je veux bien quelle soit «  jeune «  , mais meme en temps que «  cyborg native «  , elle est censé être une ancienne combattante , hors elle à une psychologie ridicule , si on peut appelé cela de la «  psychologie « ; a titre de comparaison ; même le plus basique des chevaliers d ‘ argent dans «  Saint Seiya «  à une âme torturé à la Rambo à coté .
En toute vers le live ou comment rendre crédible Scarlett Johansson
Soyons clair , Arise est au final moins indispensable que je ne l ‘ avais dit à l ‘ époque . La question est la suivante : à qui profite le massacre de la section 9 ? Ghost in the shell ; Appleseed , Gunnm sont des univers nerd , tous sauf abordable pour le forumeur de Gameblog et pour le grand public , dès que l ‘ on aborde les termes I.A , crypatanalyse , cracking et clé forte , celui ci est perdu . Par contre si nous réduisons Motoko à une femme des plus standard , à moins d ‘ un archétype , l’ entrée en scène de Scarlett Johansson dans la licence devient logique , puisque celle ci perd de son mysticisme ( ce n ‘est pas demain la veille que l ‘ on verra Scarlett Johansson – Motoko Kusanagi arraché le sas d ‘ un char à intelligence artificiel avec ses bras dans le prochain film ) bien qu ‘ iconique , elle n ‘ abîmera pas son image pour cela , car paradoxalement cela la rendrais «  humaine «  .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :