GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Beowulf cluster , mon supercalculateur chez les prolos

Ou comment GNU / Linux devint rock solid

Je suis un fan avoué de Cray inc , car cette entreprise , dans ces jeunes année , elle à fait avancé de façon quantique , et à quasiment inventé des technologies comme le processeur vectoriel , le SMP , le watercooling , à assuré certains développements UNIXien pour rendre celui ci stable et sécurisé ( un Cray Y-MP qui mouline durant des centaines d ‘ heures ne doit pas être ouvert au quatre vents ) , mais les Loi de Moore accélérant les choses , Linux apparaissant , s ‘ améliorant , devenant un environnement à haute productivité … les premiers clusters ne pouvaient qu ‘ apparaître .
Mflops bon marché + UNIX low cost = Beowulf
Beowulf est née à la NASA , en 1994 , au Goddard Space Flight Center ce meme client qui avait la gamme complète de DEC … ce sont MM. Jacek Radjewski et Douglas Edline . L ‘ architecture «  de base «  . Le premier née fut seize PC 486 DX2 , des disques durs de 250 Mo et un réseau de 10 Mo certes , cela peu paraître pas grand chose , mais c ‘ était très rapide … à l ‘ époque . Une fois l ‘ architecture validé , la NASA on passa à une centaine de PC .
Du simili MINIX à un GNU/Linux productif
Il va de soit qu ‘ il à fallut complété le kernel d ‘ origine , pour le rendre «  rock solid «  , c ‘est à dire , pouvoir supporté une monté en charge et maintenir celle ci sur une très longue durée . UNIX est l ‘ OS idéal , mais GNU/Linux , n ‘ ayant pas à subir l ‘ héritage des AIX et autre IRIX . Mais c ‘ est la qu ‘ intervienne Silicon Graphics , IBM et bien d ‘ autre pour pouvoir solidifié ce code … même si il y a eut une tentative de chantage de la part de SCO , qui réclamais ( plutôt osais réclamé ) des droits sur le kernel GNU/Linux sois disant parce qu il y aurait des sources utilisé par l ‘ ex big blue . Certes Kévin et le lecteur régulier de Gameblog , ne connaissent rien de cette histoire , voir d ‘ Histoire tout court , mais , cela c ‘est mal terminé pour SCO qui à étez racheté par un fond spéculatif , mais a disparu de l ‘ histoire de l ‘ informatique .
Il va de soit que les techniques qui ont permit de blindé le noyau sert tous les jours à tous le monde quand vous êtes sur Facebook ( qui utilise à plein des langages et outils open source ) ou tous les serveurs de jeux , qui doivent allié puissance de calcul et endurance ) impossible à imaginé sous Windows 8.1 …
Un Beowulf cluster en 2015 pourquoi faire ?
Pour commencé il faut un minimum de trois PC , mais cinq permet de réellement commencé . Un switch RJ45 , x+1 ou x correspond aux nœuds . L ‘ OS , bien évidemment GNU Linux Debian 7.x ou 8.x , qui permet d ‘ installé toute une suite d ‘ outils Red hat et bien sur PVM et les bibliothèques MPI . Pour les entreprises , le SGBD Postgre SQL les attends , pour faire du datamining .
Pour vraiment faire souffrir les CPU et les GPU : la suite Blender , outils de modélisation et de rendu free software et open source , qui permet de gagné du temps pour le rendu . Le cluster peux bien sur être très vite amorti pour le travail peux être mis en batch . Comme GNU /Linux , le cluster est plastique , pas du tout grand public ( je ne parlerais pas de la XBOX 1 et de son cloud ) , mais permet de recyclé de vieux PC et de les rendre utiles .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :