GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

The XFiles , réhabilitons Chris Carter

une série très en avance sur son temps

Du fait du redémarrage de «  The XFiles «  , j ‘ ai ressorti , l ‘ ensemble de saisons et l ‘ entre deux «  fight the futur «  . Et il faut rendre à César , ce qu ‘ il lui appartient : la série est devenu pertinente , du fait des sujets traité , de leur traitements . Ce qui est étonnant , surtout , pour un amateur de série comme votre serviteur , c ‘est que les sujets , qui semblait improbable en 1996 , fait plus ou moins parti de notre vie quotidienne , pour le pire .
Comment bien parlé des geek et des technologies
Le « grand public «  semble découvrir les geek , depuis «  the big bang théory «  , alors que bien évidemment , nous étions les têtes de turc dans les années 1980 , voir dans les séries teens comme «  Parker Lewis don ‘ t lose «  , mais avec «  The XFiles « , alors que les «  lone gunmen «  ont , a posteriori fait énormément bien à notre communauté . Non seulement ils ont étez écrits comme des coéquipiers , non des sidekicks générateurs de gags , mais surtout Scully et Mulder ce repose sur leurs expertises quand «  ils ne savent pas «  , ce qui était aussi une novelité dans les années 1990 .. puisque les héros n ‘ étaient pas omniscients ( l ‘ inverse d ‘ un Doctor Who …) .
Quand on regarde des épisodes comme «  kill switch » ( clic mortel en VF) ; à l ‘ extrême limite «  Maitreya «  ( ou il n ‘ y a que Gameblog qui découvre la réalité virtuelle ) , sans parlé des épisodes de la Mythologie comme les épisodes «  Anasazi «  et ces suites , «  monstres d ‘ utilité publique «  voir «  l ‘ épave «  , mettent en valeurs les connaissances des nerd . Revenons à «  kill switch » qui dix sept ans après … n ‘ a pas eut d ‘ équivalent , aussi bien en matière cinématographique ( surtout hexagonal ) ou en matière de série , ce qui est extraordinaire ou chaque jour nous rapproche paradoxalement de «  ready player one «  et de «  Ghost in the shell «  . A moins bien sur que monsieur Chris Carter , nous écrive une suite , pertinente aux aventures d ‘ Invisigo , pas un simple update à la Matrix reload …ou du «  Cobaye «  .
Une série structuré , écrite , cohérente …
Ce qui est bluffant à posteriori , est que «  The XFiles «  est à égalité avec «  Babylon 5 «  pour ce qui est cohérence scenaristique . Mais les loners sont , au moins pour les première cinq saisons , ce révèle pour certain , de vrai petits bijoux . Je renvois par exemple à «  Kadish «  qui traite du mythe du golem , mais qui ce différencie du «  monstre de la semaine «  par sa conclusion , émouvante et simple . «  The XFiles «  était aussi en avance du point de vu réalisation , la ou un «  the americans «  , un «  house of card «  sont des films découpé en tranches d ‘ une heure , on va espéré , mais d ‘ un autre coté , c ‘est la Fox , que les épisodes dépasses les quarante minutes , mais je ne veux pas d ‘ une écriture à la «  Millenium «  …
The XFiles 2016 …
«  The XFiles «  à participé à un changement de vision de la série TV et à aussi donné une bonne image du FBI ( ce qui n ‘ est plus le cas ) , the smoking man à trouvé son maître envers Franck Underwood , le Syndicat est devenu anachronique , je n ‘est rien contre un retour , mais elle doit être signifiante , car il peu y avoir le syndrome «  saison de trop » , mais bon d ‘ un autre coté , la fièvre est retombée , Kévin n ‘ a pas du voir la série ou doit trouvé cela trop intello et/ compliqué ( je dois à peine exagéré ) . Carter , sais qu ‘ il risque gros … et finir comme Peter Jackson ou Georges Lucas dans le pire des cas ou béatifié comme Joss Whédon , Terry Pratchett ou Basil Poledouris .
Pour faire simple : quel est la pertinence de «  The XFiles «  en 2016 ?

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :