GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Par quelle distribution GNU/Linux pour rentré dans l ‘ open source ?

De Microsoft Windows à GNU/Linux Débian , c ‘est quoi le chemin ?

Suite à certains événements , je vais reprendre mon bâton d ‘ évangéliste . Quand j ‘ étais plus jeune , j ‘ ai étez ou plutôt j ‘ ai essayé de convaincre à l ‘ époque que tout l ‘ écosystème que JAVA était le plus sur chemin de faire la nique à Microsoft et comme plein de monde , je me suis trompé . Entre temps , une vrai alternative avec GNU/Linux est apparu , puis c ‘est développé .
Ubutnu , le petit bain de GNU/Linux ( métaphore )
Donc monsieur tout le monde ( ou madame ) , veut enfin ce mettre à l ‘ open source , mais cela semble compliqué . La solution ce nomme « Ubutnu «  , d ‘ un strict point de vu user friendly , il n ‘ y a pas mieux , une fois la distribution installé , il n’ y a rien à faire , le logiciel fait tout . Sur le DVD , il y a des équivalents libre et des plug in propriétaire comme FLASH . Une fois configuré pour allez sur Internet , il est possible de téléchargé des logiciels complémentaires .
Fédora , le grand bain de GNU/Linux ( métaphore )
Ubuntnu est bien gentil , mais est limité à sa métaphore «  libre «  de Microsoft Windows , mais n ‘est pas vraiment un système X dans sa capacité «  pur «  de serveur . C ‘est la que l ‘ on peux passé à Fédora ; qu ‘ est ce donc que Fédora ? Une version libre des travaux de Red Hat boite historique , respectable et respecté qui fait de GNU/Linux un fond de commerce , plus exactement les distributions Fédora sont les version desktop , la version serveur est CentOS mais la ou les distributions Red Hat sont taillé pour les entreprises et donc peuvent contenir des morceaux de logiciels propriétaires , les Fédora /CentOs sont libre . D ‘ un point de vu fonctionnalités , nous y trouvons enfin EMACS ; GCC , les langages principaux et certaines bibliothèques ( à complété sur le web ) . Avec Fédora , le désormais power user peux s ‘ exercé correctement , voir s ‘ arrêté la , Fédora est présentable , même du point de vu éthique .
GNU/Linux Débian , la haute mer , en pleine tempête ( métaphore )
Pourquoi , un utilisateur heureux de Fédora bascule , un jour ou l ‘ autre sur Débian ? Parce quelle est devenu très simple à installé , ultra complète ( la 8.1 tient sur treize DVD) et avec ceci , on fait aussi bien de l ‘ Ubuntnu bête et méchant , au serveur Apache – Java Enterprise Server avec module de chiffrement SSL , le tout reposant sur une version LSB ( le kernel est sécurisé ainsi que les applications ) . Bien sur Samba ( un logiciel qui fait passé GNU/Linux pour un serveur Microsoft Windows sur le réseau d’ entreprise , généralement pour l ‘ impression et la méssagerie ) , les langages majeurs , leurs bibliothèques etc etc , avec GNU/Linux Débian , vous etes totalement indépendant

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :