GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Kaamelott is back

Le roi Arthur revient en ville et sa va chié des bulles !

En un peux moins de deux semaines , trois grandes nouvelles ont sauvés de facto l ‘ année geek
2015 : Le retour de Karim Debbach avec sa futur émission Chroma ( donnez des sous !) , la tournée mondiale d ‘ Hans Zimmer et le retour de Kaamelott .
L ‘ état de la création en France en 2015
Alexandre Astier ( AA) est à ce jour , le dernier grand auteur en France . Le dernier grand créateur à ce jour . L ‘ égal d ‘ un Tolkien , d ‘ un Mark Millar , d ‘ un Steven Moffat et la finesse d ‘ un Jonathan Hickman . Que l ‘ on ne me parle pas de Noob et des scribouillages de Fabien Fournier , comme son «  œuvre «  ne s ‘ adresse qu ‘ a une minorité d ‘ individus , quasi analphabète .
Il aura fallut plus de six longue années qu ‘ AA récupère ces droits légitimes .
La ou Kaamelott avait apporté un bol d ‘ air créatif à la télévision française souffrante de vieillesse ( comment cela ce fait que Drucker soit encore et toujours à l ‘ antenne?) et de non renouvellement de façon consciente ( la PDG de France télévision , réclamant un «  Games of thrones » à la française , mais ne connaissant pas les «  Rois maudits « , cherchez l ‘ erreur ) encore et toujours «  Joséphine ange gardien «  et autre «  camping paradis «  . Quand le grand triomphe de la petite lucarne hexagonale comme «  dix pour cent «  est le règne flagrant de l ‘ entre sois , sous couvert de légèreté …
Quand au cinéma national , subventionné par le CNC et des acteurs payé plusieurs millions d ‘ euros pour des drames clichetonnesque au possible et des comédies neuneu et populiste ( pléonasme ) diffusé par TF1 et ou France 2 et cela pleurniche quand le dernier Lelouch ce fais éclaté la rondelle fasse à un film Marvel , déjà il faut m ‘ expliqué qui à donné de l ‘ argent à Claude Lelouch et deux quelle est le crétin qui le met systématiquement fasse ce type de long métrage , pour trois entrées le long de l ‘ exploitation en salle .
Kaamelott , au-delà d ‘ un mythe
Alexandre Astier est entouré d ‘ un véritable amour de la part de son public , le triomphe de ces spectacles avec des sujets ardus comme l’ astrophysique avec la génialissime «  exoconférence «  , qui bien qu ‘ empruntant les mêmes travées que Carl Sagan et de son successeur putatif Neil deGrasse Tyson pose de bonnes questions et oblige à ce posé des questions sur nous .
Il faut encore être patient , nous en prenons pour une période de trois années au moins … entre l ‘ écriture , les révisions du scenario , la pré production , le casting , le tournage proprement dit , la post production ; il est vrai que chez Fabien Fournier tous ceci prend une semaine en voyant large . Mais dans le cas de «  Kaamelott «  , ne sommes nous pas trop dans l ‘ attente ? C ‘est la le danger , car bien que paradoxalement , nous les geek régnons sur le net et les salles de cinéma : des films comme «  Batman Vs Superman «  ou «  Warcraft «  sans notre soutien explicite est suicidaire , surtout avec la trame de «  dark knight returns «  , désormais méta pour «  Batman Vs Superman «  .Parce que la déception peux aussi regardé de ce cas d ‘ école qu ‘ est «  Star wars : épisode 1 «  , trop attendu …
Mais au moment ou j ‘ écris , j ‘ ai plutôt confiance .

Advertisements

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :