GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Tangerine dream & Klaus Schulze

L ‘ autre école allemande

2015 aura étez une drôle d ‘ année en matière de musique synthétique : la mort dans le plus grande indifférence par le grand public d ‘ Edgar Froese , créateur de l ‘ ensemble Tangerine Dream et du triomphe , certes modeste de Jean Michel Jarre avec Electronica – the time machine .
L ‘ école Tangerine dream
Quand j ‘ était jeune et si je voulais voir « Supercopter » ou «  tonnerre mécanique «  , je devais me rendre chez ma grand mère maternel , qui habitais en face de chez moi . Certes «  tonnerre mécanique «  était basique à l ‘ époque et dois être épouvantable à voir de nos jours . Reste le générique , qui à marqué la période de la 5 made in Berlusconi . Quelle ne fut pas ma surprise que cela avait étez composé par Tangerine Dream , lorsque je me regardais un de leur live en DVD . La musique électronique allemande à plutôt mauvaise réputation , car moins fine que l ‘ école «  ambiant «  française . Il est vrai que les années 1990 à la fois vu Scooter ( de la sois disante techno hardcore ,alors que ce n ‘est que du Bontempi ) et la trance , dont j ‘ étais on ne peux plus amateur à l ‘ époque .
Tangerine dream est un ensemble majeur de la musique électronique . Ils ont poursuivis la ou Jean Michel Jarre est passé à autre chose à partir de Magnetic field , TD avait une vision cohérente de son style , paradoxalement , cela l ‘ interdit au grand public , un peu comme la étez le free jazz dans les années 1960 .
TD à permit l ‘ éclosion artistique deux personnalités qui eux ne sont connus que des initiés : Christopher Franke et Klaus Schulze .Pour Christopher Franke , si vous avez déjà vu un épisode de Babylon 5 , vous le connaissez et vous connaissez la musique de TD de fait .
Klaus Schulze
Comment appréhendé ce compositeur d ‘ outre rhin ? Je ne puis que conseillé ces concerts enregistré au moins avec madame Lisa Gerrard . La mise en scène est l ‘ inverse de ce que fit Jean Michel Jarre et du minimalisme low cost de Christine and the queen . KS ne ce cache que son travail repose sur un séquenceur , surtout quand il est seul sur scène , il à poussé très loin l ‘usage de l ‘ arpégiateur en contrepoint des nappes généré par son Roland JD 800 et son VCS3 . Son style est bien sur dans la lignée de TD , mais dans une approche polyrythmique , qui peux etre très surprenante pour le grand public , moins pour les auditeurs réguliers , les amateurs de techno et d ‘ house music ( styles qui ne sont pas synonymes ) .
Les discographies de Tangerine Dream et de Klaus Schulze sont pléthorique , je vous revois à wikipédia qui résumes celles ci , mais essayé c ‘ est adopté .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :