GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Que la fête commence … Bertrand Tavernier

Leçon de politique

Je ne parle jamais ou quasiment du cinéma français , simplement parce que je le trouve navrant . Le seul cinéaste hexagonal qui à la fois mon intérêt et mon respect est Bertrand Tavernier .
Philippe d ‘ Orléans , régent de France
La régence de Louis XV est une période historique négligé. Certes l ‘ histoire de France est très riche , mais la régence de Philippe d ‘ Orléans est négligé , aussi bien sur le grand que le petit écran .
«  Que la fête commence … «  est représentatif des films français des années 1970 , disons des propos gris . C ‘est un film faussement gaie , mais un vrai drame . La ou Tavernier réussit est dans le hors champ , et il faut être doué pour faire vivre ce style de mise en scène .
d ‘ Orléans et son ministre l ‘ abbé Dubois sont des politiques retors , surtout Dubois et sa quête pour la mitre . D ‘ Orléans lui n ‘ a qu ‘ un seul but , préservé le trône de Louis XV voir le faire fructifié .
Philippe d ‘ Orléans est présenté comme le prototype du successeur de Louis XIV de part ces mœurs. Mais le vrai , car il en faut toujours un , est l’ abbé Dubois , interprété par Jean Rochefort reve de pouvoir politique , mais pas au depend de la Couronne .
De l ‘ idiot utile
C ‘est la qu ‘ intervient le marquis de Pontallec et son rêve fumeux de République de Bretagne , dois je précisé , une république de noble . Pontallec escomptais enlevé le régent , mettre le Duc du Maine , fils légitimé de Louis XIV , renversé les alliances politiques mis en place par Dubois et mettre à Versailles Philippe V d ‘ Espagne , c ‘ est le canevas de «  Que la fête commence … «  . il va de sois , que ce complot à échoué , car une fois consommé , à destination de l ‘ élévation de Dubois , Pontallec et ces conjurés ont terminé leurs vies sans tète .
Le long métrage parle aussi de Laws et de la spéculation , qui causa un crack , mais comme dans le «  marchand de Venise «  , chacun paye son due , même un proche parent de la Couronne , voleur et circonstance aggravante , meurtrier termine sa vie sur la roue , mort infamante pour n ‘ importe qui , surtout pour un noble sans retentum .
un film actuel
Le film date de 1975 , je n ‘ ose imaginé un quelconque remake à destination de la génération Kev Adams , ou ce dernier incarnerais Dubois , Frank Dubosc , Philippe d ‘ Orléans et Gad Elmalet Pontallec , et bien sur dégagé le sous texte politique et social au profit d’ une comédie grivoise et scatologique chapeauté pat Luc Besson .
Tavernier à fais le choix inverse d ‘ un Coppola , ou il fait le choix d ‘ un certain naturel hérité de la «  nouvel vague «  , il est vrai que c ‘est un grand effort de mise en scène de tout faire que cela puisse être pris sur le vif . Je ne serais le conseillé pour celles et ceux qui ne l ‘ aurais vu .

Publicités

7 réponses à “Que la fête commence … Bertrand Tavernier

  1. sinbadlelegendaire 20 janvier 2016 à 12 h 26 min

    Il est vrai que coté film français, c’est pas la forme… on pourra dire ce qu’on veut sur les films estampillés US, il y’en à au moins des bons dans le tas alors que coté hexagonal, c’est limite les mêmes histoires remixées…

    J'aime

    • darklinux 20 janvier 2016 à 12 h 50 min

      Les producteurs français refuse de mettre la main pour payé des scénaristes dignent de ce nom et nous avons perdu une grande génération de comédiens , il y aura bien un demeuré pour remaké Que la fête …

      Aimé par 1 personne

      • sinbadlelegendaire 20 janvier 2016 à 12 h 58 min

        Les Louis de Funès, Bourvil etc… j’ai revu des films de Louis de Funès et j’y pensais, ses films, on peut les voir 20 fois, ils me feront toujours rire vraiment! Et surement dans 20 ans ( si je suis toujours vivant ^^ )!

        Alors que maintenant, on à limite des scénarios en carton-pate, des films qui ne sont même pas drôles au premier visionnage, quelle gâchis vraiment…

        J'aime

        • darklinux 20 janvier 2016 à 13 h 04 min

          Je me suis vu  » Jo  » début décembre , certes c ‘est une pièce de théatre filmé , mais De Funès et Galabru faisaient bien leur boulot , plus personnes ne peux le faire maintenant , par paresse intellectuel et par Hanouna- nisme

          Aimé par 1 personne

          • sinbadlelegendaire 20 janvier 2016 à 13 h 09 min

            Hanouna-nisme est un excellent terme! Mes condoléances à Galabru qui nous à quitté il y’a peu au passage =S

            Que la mort arrive, c’est le cycle de la vie, le plus triste est de savoir qu’il n’existe clairement pas d’acteurs actuellement qui ont seulement la graine de leur potentiel…

            J'aime

%d blogueurs aiment cette page :