GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: février 2016

Kal El et Son Goku , leçons de tolérance et intégration

La tolérance n ‘est pas la ou l ‘ on crois

Kakarot n ‘ existerais pas sans Kal El . Toryama à certes pris «  le voyage en occident « ; «  la légende du roi singe «  , mais aussi du coté occidental avec «  Superman «  . Je l ‘est déjà dit : Son Goku est un Superman qui n’ a pas peur de son ombre . On me répondra que Goku et Kal El ne parles pas de la même chose : l ‘ un veux devenir le meilleur guerrier , l ‘ autre d ‘ être le plus grand «  justicier «  qui soit . Mais l ‘ un est défini par ces origines , l ‘ autre par ces actions .
Kal El , Kryptonnien avant tout ?
Quelle est la chose que l ‘ on rabâche au public à chaque fois que l ‘ on reboot Superman ? Ces origines , encore et toujours . Avec des variations , selon les époques . Il passe selon les auteurs à ce caché durant son enfance et son adolescence avant la découverte de ces pouvoirs et son apprentissage de ceux ci à la Forteresse de solitude .
Et une fois Superman crée , bien qu ‘ il à toujours étez ( je renvois au sublime et si juste monologue de Bill dans Kill Bill volume 2 ) . La ou DC à étez naturellement accueillant avec les peuples hors térriens du moins jusqu à la fin de « Flashpoint » à plus ou moins viré Marvel exposant une xénophobie gênante .
C ‘est d ‘ ailleurs ce que défini Lex Luthor , il est avant tout xénophobe avec son bras armé le «  projet CADMUS «  .
Dois je parlé de tous le travail de Geoff Jones , qui à fait basculé le Kryptonnien du coté de son peuple au dépend sa terre d ‘ accueil , certes durant une période assez longue , avant de le faire revenir tout penaud et pour la première fois ridicule .
Son Goku | Kakarot , naturellement terrien
Dragon ball est une œuvre exemplaire du fait de l ‘ ouverture d ‘ esprit , qui est étonnant du fait de la soit disante fermeture culturelle du Japon . La question de l ‘ extraterritorialité de la question de la naissance de Goku ce poseras au début de Dragon ball Z . Toryama à utilisé le twist d ‘ une très bonne façon , Kakarot est puissant car il s ‘ entraîne beaucoup , mais aussi qu ‘ il viens de la planète Végéta .
Goku est avant tout comme terrien , je renvois aux deux derniers OAV et cela n ‘ embête personne .
Droit du sol et pop culture
Il est intéressant de terminé par un peu de «  politique «  . Les geek laissent les auteurs s ‘ exprimés . Bizarrement les comics deviennent de plus en plus politique , DC et Marvel sont à Droite . La maison des idées l ‘ étais depuis longtemps , mais la tendance c ‘est affirmé à partir de «  Civil war «  .Dois je rappelé aux touristes que le DC post New52 à aussi viré très à Droite . Le Japon lui reste constant et cela grâce à leur culture et leur langue , qui sont à la fois leur bouclier et leur sabre . Nous sommes tous des gajins .

Donc la fable comme quoi les USA sois un continent ouvert est une plaisanterie en sois .

Publicités

La décade Marvel Civil War

Le guerre et paix du geek

Nous sommes donc en 2016 , il c ‘est passé dix ans , période très longue dans une vie humaine , considérable en matière de comic book , dix années depuis la parution du premier numéro du premier Civil War ( un second , non justifié est à paraître celui ci ) . Le paysage du comics book à énormément évolué , DC qui était le roi du pétrole en 2005-2006 , n ‘est pas grand-chose culturellement parlant , tout le monde à oublié Infinite Crisis | 52 chez DC . La ou Marvel à très bien joué son coup et est passé d ‘ un event à une sorte de version commerciale de Watchmen d ‘ Alan Moore .
De Watchmen à Civil War
Watchmen posais les limites du super héroïsme dans le monde réel , qui accouchera plus tard de deux séries très importante sur le post – super héroïsme : «  The boys «  de Garth Ennis et «  Powers «  de Brian Michael Bendis .
Civil War n ‘ arrive pas par hasard , nous sommes post House of m et le début d’ une monté de tension entre les mutants et le reste de la planète . Sans compté la lente dégradation au sein des Avengers . CW pose les bonnes questions , plus de dix ans avant qu’ ll ne ce pose dans la vie réel . Quelle sont les limites que l ‘ on doit accordé aux gouvernements pour le bien commun ?
Sans compté l ‘ émergence du méta méchant d’ alors qu ‘ était le SHIELD qui passera pour le bras armé d’ une entité supra nationale qui ne dit pas son nom . Civil War casse l ‘ univers Marvel , mais il y aura des suites , la ou Watchmen reste théorique , « World war Hulk » remet les points sur les i de façon jubilatoire , puis vint «  secret invasion «

Le twist qui gâche le propos
Civil War était allez bien trop loin dans la casse et avait osé un tabou : tué captain américa et donné une très sale image à Tony Stark et les séides du SHIELD , certes il y eut l ‘ interlude «  secret warriors «  , qui protégea l ‘ image de Nick Fury . Secret invasion réussi le miracle d ‘ absoudre les crimes de Stark et aussi via la série «  invincible Iron Man «  contemporaine puisque c ‘ était une manipulation extra terrestre , comme « House of M » est un jeu d ‘ esprit de Fatalis / Von Doom .
L ‘ héritage
Civil War est très clairement le «  guerre et paix «  du comic book , c ‘est une heptalogie unique dans son genre . Civil war est paradoxalement devenu un boulet pour la maison des idées . Dont les soubresauts ce faisait encore ressentir dans les derniers instants d’ Avengers période Jonathan Hickman .

Retour sur l ‘ OST Gladiator – Hans Zimmer

Le debut de la reconnaissance grand public

Gladiator à un effet madeleine de Proust assez particulier . Pour ma vie purement personnelle , ce fut mon dernier été de célibataire avant un petit moment . Je ne sais plus trop la raison que je m ‘ étais donné pour me rendre en salle .
Précédents …
Hans Zimmer n ‘ a en rien innové pour cette OST . Il y a eut des composteurs qui ont utilisés des instruments comme le doudouk sur des des films comme «  the siège – couvre feu «  et bien sur «  Passion – la dernière tentation du Christ «  , mais Peter Gabriel n ‘est plus si connus de cela du grand public et celui ci n ‘ a jamais entendu parlé de Graeme Revell .
Impact
Hans Zimmer à fait un excellent travail d ‘ intégration , car en sus d’ instruments ethnique ; de l ‘ emprunt de «  Mars «  de Gustav Host et de la voix de madame Lisa Gerrard ont crée le son Zimmer . Et à eut le meme effet sur la musique de films que l ‘ utilisation de synthétiseurs de Jerry Goldsmith ou d ‘ orchestre post mahlerien via John Williams . Il est même devenu un cliché malgré lui .
Descendance
La descendance direct , l ‘ utilisation du kit «  Gladiator «  seras emprunté de longue années par Bear Mc Creary sur «  Battlestar galactica «  . Le son «  Gladiator «  est entré dans les mœurs de tous compositeurs à images digne de ce nom . Paradoxalement Ridley Scott , ne l ‘ utiliseras pas dans «  kingdom of heaven «  alors que la géographie du film donnait sens historiquement à ce type de son , réutilisé entre temps sur «  blackhawk down «  .

Les patriotes – Eric Rochant

Le plafond de verre du cinéma français

Il fut un temps , qui commence à daté ou la télévision française ne diffusais pas que de la comédie d ‘ entrée de gamme ou à la gloire de Kev Adams . Je ne me souvient plus comment j ‘ ai découvert ce monument et le mot n ‘est pas excessif .
Un sujet , des acteurs , un réalisateur en état de grâce
Les patriotes parlent du MOSSAD en particulier et de l ‘ espionnage en général . Mais ce n ‘est pas du tout du Jack Ryan voir du James Bond . Rochant à pris le parti du réalisme , dans le plein sens français et dans le cadre du film c ‘est un avantage . Eric Rochant aussi scénariste à pris le parti d ‘ une sécheresse digne des plus grands films des années 1970 : Z  , l ‘ aveu , I comme Icare …
Dans ce film , tout est suggéré et c ‘est ce qui le rend plus intense .
Que dire d ‘ Yvan Attal ? C ‘ était son troisième film avec Rochant , qui lui même avais trouvé son De Niro . Attal est au cordeau . Pas un mot de trop , une présence qui ne ce discute pas et je ne comprend pas , son après «  les patriotes «  , parce que «  ma femme est une actrice «  , c ‘est un chaud froid qui tue une carrière et ce fut le cas …
Sandrine Kimberlain . Qui à l ‘ époque était pile mon type de femme : blonde , au cheveux court ( depuis mes goûts on changé depuis la mi 1990) , elle débordait de charisme , de sensualité froide , le rôle de Marie-Claude est ambiguë jusqu’ à la fin est telle ou pas une agent du MOSSAD .
Un mot sur Jean François Stevenin | Bernard Le Coq | Emmanuelle Devos , qui depuis ce film … bien qu ‘ étant de très bon acteurs , sont tous tombé dans le banal du cinéma français . Et vu ce qu ‘ ils ont donnés tous dans ce film , je ne comprend pas leurs carrières .
Les patriotes : la trahison ce paie
Le sujet du film est la manipulation . Ce film raconte deux cas d ‘ écoles , j ‘ ai oublié de dire que l ‘ époque de l ‘ action ce déroule à la fin des années 1980 au crépuscule de la Guerre Froide , dont l ‘ affaire devenue historique sur la centrale nucléaire d ‘ Osirak . Tous le monde à un point de rupture , l ‘ argent , le sexe … « Les patriotes » n ‘ est pas un film à l ‘ eau de rose , ce n ‘est pas le genre de Rochant . Que dire de l ‘ agent de la NSA qui à trahi ? Ce qui lui arrive à la fin est normal ! On ne crache pas sur la gueule de son pays sans conséquence .
De part ces situations et ces personnages , « Les patriotes » est un film gris , pas la noirceur absolu de l ‘ avant dernière scène .
L ‘ après «  les patriotes «
Comment dire cela , « Les patriotes » , qui à faillit sauvé le cinéma français du fait de ces qualités intrinsèques à bidé en salle , c ‘est fait massacré par «  les cahiers du cinéma «  , bible du bon goût à l ‘ époque et le milieu même est tombé à bras raccourcis sur Rochant . Le film était trop différent vers la standardisation / merdisation actuel du cinéma français .
Toute l ‘ équipe à payé la facture , ils ont voulut faire différent , leurs carrières non pas étez bloqué , mais on viré au banal ; Attal , Kiberlain ce sont caricaturés et je n ‘est pas franchement envie de voir leurs long métrage récent .
Dans sa mansuétude le milieu du cinéma français permit le dramatique , l ‘ hanounesque , le pathétique , le noobesque «  Agent secret «  de Schoerdoeneffer , qui est l ‘ inverse en tout de « Les patriotes » qui croyais faire du Rochant , alors punis pour être sorti du rang et vouloir faire du sous «  Spy game «  .
Vingt ans après , Rochant à crée «  le bureau des légendes «  , qui semble le digne descendant de « Les patriotes » .

%d blogueurs aiment cette page :