GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Quake 3 Arena

Du jeu de référence au Benchmark

Il fut un temps ou deux entreprises régnait dans le cœur des joueurs concernant le jeu vidéo : Blizzard et ID software
Autocitation
Pour évité de me répété , extrait de mon «  history of GPU « :
Mai – Juin 1999 ; ID Software délivre sur Internet un niveau du prochain Quake 3 Arena ( Q3A ). parallèlement John Carmack donne une interview dans le Joystick de l ‘ époque . Il parle NURBs ; possibilité de DirectX et des prochaines possibilités des cartes graphiques . Q3A est l ‘ application qui tuera 3DFX , le rendu en temps réel est plus vivant , grâce à la gestion des courbes , l ‘ utilisation des filtres coloré à la Quake 2 est abolie et les particules ne font plus cartoon comme sous Quake 2 , lui aussi OpenGL , mais il y a clairement un fossé technologique ; grâce au NURBs les courbes et il y en a énormément sont «  naturelles «  . la fin de règne s ‘ annonce , malgré les pilotes fournit par 3DFX . Nvidia commence à sortir ses célèbres TNT et surtout ces bêtes de concours TNT2 ; TNT2 ultra . Tomb Raider était le must have des Voodoo ; Q3A celui de la génération 32 bits .
La société au caméléon ne s ‘ endormira pas sur ces lauriers . Elle sortira la vrai pourfendeuse de 3DFX peux de temps avant l ‘ addon de Q3A ; Quake 3 Team Arena ; qui en sus de fournir de nouvelles maps et autre armes , seras conçut pour le Transform & Lightning ce qui fait que les possesseurs de TNT2 devront se procuré une Geforce 256 .
De la qualité du C
La grande qualité de l ‘ ID tech 3 repose sur ce qui est désormais un langage , que dis je un style de vie : le C ; pierre angulaire d ‘ UNIX , operating system , pas du tout inventé par Apple ( je me méfie de la bêtise des fanboys ) . Le C et son dérivé pseudo objet C ++ permette d ‘ adapté un programme ( on préférera le terme portabilité ) d ‘ une famille de CPU à une autre , d ‘ un simple CPU Intel i3 à un ARM ou un GPGU AMD avec une légère réécriture .
C ‘est pour cela qu ‘ un jeu sur XBOX 1 peu aussi tourné sur une architecture Intel ou compatible . Moyennant une adaptation de bibliothèques de fonctions .
C ‘est grâce à tous ces mécanismes que l ‘ on arrive à faire tourné Quake 3 Arena sur Raspberry Pi X que sur un vulgaire iPhone .
Raspberry pi 3 ; benchmark …
La semaine dernière est sorti la version 3 du Raspberry Pi . J ‘ avais senti le coup venir en repoussant mes achats . Je renvois le lecteur , que je sais perspicace , sinon il me lirait pas au site de la fondation pour en savoir plus .
Et ce qui est amusant est l ‘ utilisation de ce bon vieux Quake 3 Arena dont l ‘ utilisation du time demo ou le RPI 3 le fais tourné à plus de 70 FPS ! En 1280 X 980 , chose impossible à faire sur la configuration PIII / TNT2 voir PIII / Geforce 256 à l ‘ époque .
Comme le faisais remarqué un participant très enthousiaste les loi de Moore on peu ou prou explosé car même si il n ‘ y a «  que «  50 % de performance en plus , en un an et pas quatorze mois , pour le même prix que la version précédente . On me repondra que si on ne veux vraiment du pas cher du tout il y a l ‘ exotique Raspberry Pi 0 à 5 $ , mais monocore , comme dans les années 1970/1980/1990/2000 …
Bref , l’ informatique pour «  geek only «  est passionnante .

Advertisements

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :