GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Dragon Ball Z – les OST

La trame sonore d ‘ un vrai univers transmédia

En cette année Dragon Ball , après la série animée Dragon Ball , le remake | réécriture | restauration Dragon Ball Z kai et avant que je ne parle des fan films . Il me fallait parlé des OST de Dragon Ball Z .
Fond sonore et sample
A l ‘ époque de sa diffusion dans le «  club Dorothée «  le travail de Shunsuke Kikuchi dans « Dragon Ball « | « Dragon Ball Z » ne m ‘ avais pas tant ébloui que cela , je préférais , à l ‘ époque le travail de Seiji Yokoyama dans «  Saint Seiya «  , ne serais ce que les segments des douze maisons et surtout Asgard , rien que pour le thème de Mime .
Mais les années ont passé et comme je suis un fidèle du Joueur du Grenier , qui utilise voir sur utilise du Two steps from hell en passant par diverses OST . Kikuchi est certes moins connus que Goldsmith , John Williams ou Bryan Tyler ( lui par contre est invisible à la myopie intellectuelle de la génération Kev Adams – Hanouna ) .
Mais ce qui différencie un Joueur du Grenier , d ‘ un pseudo cinéaste gaucho post post post post 68 sur Youtube est son utilisation intelligente du travail de Shunsuke Kikuchi , je renvois au hors série sur les drama avec le thème de Freeza .
L ‘ autre minute de gloire dans notre pays est l ‘ utilisation du thème des Cyborgs / Cell dans l ‘ album «  Outrun «  de Kavinsky ou j ‘ ai plutôt tendance à préféré l ‘ entierté du thème .
La Dragon Ball Z BGM collection en 2016
Donc parlons de ce coffret , il est bien plus facile à trouvé que le désormais légendaire «  mémorial box «  Saint Seiya qui est devenu rare et frôle les 200 € , la « Dragon Ball Z BGM collection «  est très raisonnable , le montage des thèmes est comme toujours chez les japonais impeccable , ce qui est valable pour Yoko Kanno sur «  ghost in the shell : stand alone complex «  que sur son ascendance : « Dragon Ball « | « Dragon Ball Z » .
Le style de Shunsuke Kikuchi n ‘ a pas bougé , preuve que son style est vraiment dans l  » air du temps . Si j ‘ en crois sa notice sur Wikipédia , il serais plutôt disciple d ‘ Ennio Morriconne , le tout juste Oscarisé , m ‘ enfin je préfère ce type de mentor , que Kenji Girac …

Il est raisonnable pour le fan de Dragon Ball de ce procuré ce coffret .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :