GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Ghost in the shell – Rupert Sanders

Il ne manque plus que la musique de Benny Hills

Je suis en colère , avec l’ age , j ‘ ai appris , en étant vulgaire à laissé pissé , sauf sur deux points : mon argent foutu en l ‘ air par la non gestion d ‘ Olydri pour la franchise Noob et «  Ghost in the shell » . Hier donc , alors que la semaine devait ce terminé sans drame et sans Chièzerie de la taille de la classe Olympic ( la famille du paquebot Titanic ) et patatra : Scarlett Johansson déguisé en emo censé être la grande , la charismatique , l ‘ intouchable : Motoko Kusanagi .
Scarlett Johansson n ‘ a pas compris son rôle
Alors dois je parle de white washing ? Non , Kusanagi n ‘ a aucun trait asiatique , je vous renvois à Google image . Kusanagi est aussi importante que Wonder Woman ou les dernière itérations féminines de Captain Marvel . Gal Gardot est de façon indiscutable Diana Prince , dans son attitude , sa gestuelle , sa préparation physique , sa prestance , hormis d ‘ être butté , de ce nommé Kévin et de saoulé à la bière bas de gamme , personne remettrais en cause madame Gardot .
Johansson avec cette photo , à confondu «  Lucy «  et «  Ghost in the shell «  , son attitude est mauvaise , Kusanagi est une combattante , c ‘est l ‘ équivalence cybernétique de Son Goku , elle est aussi importante .
Ghost in the shell = Fantastic 4 + Dragon Ball évolution
«  Ghost in the shell «  est un univers qui me tient à cœur , je renvois à mes articles de la version «  Dragon Ball GT «  de GITS : Arise , censément être un GITS bégins , qui contredit «  stand alone complex «  . Si encore Johansson était le seul problème , mais le décor est ridicule , comme l ‘ éclairage , pour moi cela sent le petit budget , nous sommes à moins d ‘ une année avant la sortie en salle et «  Ghost in the shell «  nécessite autant de SFX que «  Warcraft «  et je rappelle à mis une bonne année après une prise de vue très courte .
«  Ghost in the shell «  est fait pour une mauvaise raison et va bidé car il sera comme un film d ‘ action futuriste , alors que le sujet de fond ne ce traite pas avec un film d ‘ une heure trente . Cela va posé un problème à terme , car GITS n ‘est pas connus par le grand public et meme chez les geek , les aventures de la section 9 attire moins que Dragon Ball .

Publicités

4 réponses à “Ghost in the shell – Rupert Sanders

  1. bounthavy 15 avril 2016 à 6 h 12 min

    Pour moi, Kusanagi restera avant tout l’héroïne de Shirow, dessinée par Shirow et rien d’autre. Tellement triste que la majorité des gens découvre l’univers GITS avec cette esthétique américaine de merde.

    Aimé par 1 personne

    • darklinux 15 avril 2016 à 6 h 51 min

      Déjà , je suis honoré que tu participe u débat , ensuite moi aussi je sent venir la catastrophe , d ‘ ailleurs le film doit sortir fin mai 2017 ( à l ‘ instant sur Facebook ) , On sent que les producteurs et le pool de scénaristes n ‘ ont pas du tout compris le sujet , bon week end

      J'aime

      • bounthavy 17 avril 2016 à 16 h 38 min

        Comment dire… Pour moi, Dragon Evolution était tellement naze dès le départ que cela ne peut pas entamer la réputation ou la valeur de Dragon Ball. Là, le fait qu’ils aient embauché ScaJo va faire venir des spectateurs qui ne connaissent pas GITS, voire ne connaissent pas les mangas. Et ça, pour moi, personnellement, c’est inadmissible de toucher à GITS car c’est la première héroïne non blanche qui apparaît dans un scénario non débile. Donc, en faire une bombasse blonde blanche est pour moi un vrai scandale. Je m’exprime mal car c’est vraiment sous le coup de la colère que je dis tout ceci.

        Aimé par 1 personne

%d blogueurs aiment cette page :