GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: juin 2016

The hateful eight – Quentin Tarantino

Le Kill Bill du western spaghetti

Comme à peu près tous les gens de mon age , je suis un fan de Quentin Tarantino . Il est vrai que selon les sujets , mon intérêt , varie , cela est normal . Puis QT s ‘ intéressa au western . Genre sous entendu au second volume de Kill Bill et cité dans jusqu ‘ à plus soif dans Inglourious bastard .
Huit clos
Le huit clos , genre phare en France , est un exercice de style ailleurs . Sauf que contrairement aux drames petit bourgeois , Tarantino rempli la pièce . La musique n ‘est pas présente , Ennio Morricone à fais de tel sorte , via le montage de Fred Raskin . Autant je n ‘est jamais aimé «  reservoir dogs «  , autant quand je l ‘ aurai bien laissé reposé , je me reverrais bien «  The hateful eight «  .
Certes , il y a toujours eut des scènes de huit clos dans le cinéma de Tarantino , de mémoire la scène de la taverne dans « Inglourious bastard «  , qui en est un archétype . La question est elle : est ce un western , mais dans une pièce ou un huit clos avec des oripeau de l ‘ ouest américain ?
The hateful eight est un western point .
Un chapitre de plus dans l ‘ histoire du western spaghetti
Il est intéressant , voir cynique que le vrai western , sois désormais incarné dans sa version italo – espagnolo – anglo saxonne . Certes , il y a encore des western traditionnel , le dernier qui me viens en tète est la première réalisation de Nathalie Portman . Le spaghetti est devenu la norme , alors qu’ il était à la fois la pierre tombale , une étude de style et le commentaire du western .
Pourtant il n ‘ y a pas plus traditionnel que the hateful eight : sauf l ‘ absence de chapeau blanc revendiqué , ils sont tous gris .
Je ne dirais jamais le bien qu ‘ a fait Sergio Leone au genre .
Le kill bill du genre
Kill bill contient tous les ferments de ce que fut le cinéma de Tarantino . Même sa trilogie historique . The hateful eight est très différent dans le style à Django unchained , lui pur spaghetti , the hateful eight est à la fois un thriller , un film d ‘ évasion , un film d ‘ horreur ( pour un scène , mais quelle scène !) , un film de guerre .

Faut il le voir ?
C ‘est l ‘ un des films les plus aride de Quentin Tarantino avec reservoirs dogs , antithèse de Jackie Brown . Le réalisateur à semble t ‘ il commencé un travail sur l ‘ épure . Car on ne peux pas dire que The hateful eight est une réalisation baroque , d ‘ un autre coté , un youtubeur serais capable de mettre quatorze caméras pour deux types qui discute autour d’ un café .

Publicités

Ghost in the shell arise – pyrophoric cult

L ‘ émergence du major Kusanagi

Dire que j ‘ aime Ghost in the shell est un euphémisme , c ‘est une œuvre qui à marqué la fin de mon adolescence . GITS c ‘est autre chose que Motoko Kusanagi qui saute nue d ‘ un immeuble pour effectué une exécution et disparaître avec un camouflage thermo – optique ( technologie en cours de développement ) , ce sont des propos géopolitique intéressant .

Ghost in the shell arise – pyrophoric cult
Pyrophoric cult est au-delà de la très bonne surprise . J ‘ avais étez déçus par les épisodes trois et quatre d ‘ Arise , qui allais un peux loin dans le pré section 9 . Pyrophoric cult ce rapproche des deux saisons de «  Stand alone complex «  au niveau scénaristique et de l ‘ action . Arise semble nébuleux , en faite non , l ‘ image est brouillé et c ‘est de la faute de production I.G. Pyrophoric cult est la première mission de la section 9 canonique avec les mécanismes que le fan connaît sur le bout des doigts .
Certes , temporellement parlant , nous sommes bien avant la première saison de stand alone complex , mais Pyrophoric cult cite 2nd GiG de façon amusante avec les capacités de hacking des Logicoma , qui font aussi bien que les Tachicoma upgraté de la seconde saisons de stand alone complex … tous comme les hélicoptères IA américains qui prélude ceux de la saison 2 .
Arise est rêche , très rêche pour le fan , mais réussi ou commence à réussir la ou Georges Lucas c ‘est planté . Production IG prend son temps .

Prochain arrêt : ghost in the shell arise – le film
Juste avant les deux épisodes , le fan à droit aux trailer du film ; qui conclu la saison voir la série . Ce film va être l ‘ épisode trois , moins les mièvreries du funeste épisode Star Wars . Je suis très curieux de ce long métrage , dont je ne doute pas de la conclusion .
Et si je parlais , pour conclure du prochain film live ? J ‘ invite le lecteur à cherché les derniers clichés du machin qui est en ligne , comme ne pas pleuré concernant Batou , le design qui fait cheap ?
Bon , moi j ‘ attend la sortie Ghost in the shell arise – le film , à defaut d ‘ attendre une réédition Ghost in the shell dans le bon format et le bon sens de lecture …

La revanche posthume d ‘ AB production

La défaite morale indiscutable de Ségolène Royale

Le Mardi 21 Juin 2016 est à marqué d ‘ une pierre blanche de la taille d ‘ un menhir . En effet , un peu plus d’ un an après l ‘ invitation , respectueuse sur France Inter de monsieur Bernard Minet dans «  si tu écoutes , j ‘ annule tout «  , l ‘ émission fie de même avec madame Helène Rolles .
La vrai revanche des bébés zappeurs
Il ne s ‘ agit ici de réhabilité ici AB production . Après tout , ils ont réussi l ‘ exploit d ‘ avoir retiré le pain de la bouche du Joueur du Grenier , pour 10 secondes d ‘ animés pour le hors série Dragon Ball . Que la société AB , détentrice de droits , en autre de «  Saint Seiya «  . Bref n ‘ étant pas une génération de voleurs , il y a la SACEM qui règle cela .
La revanche des bébés zappeurs , brûlot opportuniste qui tapait à qui mieux mieux sur je cite : les japoniaiseries , Dorothée et sa bande . Désinformais volontairement les parents , qui inquiets que leurs petite tètes blonde , n ‘ allant pas brûlé des voitures ,violenté ces copains , ce drogués dans des caves glauques , restaient sage devant «  Jeanne et Serge «  , «  Princesse Sarah «  . Mais ce divertissaient devant des programmes inoffensif et écris comme telle .
Paradoxalement c ‘est à l ‘ actuelle ministre de l ‘ écologie , ancienne candidate à la présidence de la République , qui en poussant l ‘ ancêtre du CSA pour minimisé la diffusion des animés , caviardé à l ‘ époque à poussé à crée les «  sitcoms «  d ‘ AB .
Le faux débat entre sitcom AB et sitcom / série US
Il est facile de conchié sur «  salut les musclés «  , » les filles / nouvelles filles d ‘ a coté » , «  le miel et les abeilles «  ou «  Hélène et les garçons «  alors que France 2 diffusais à l ‘ époque «  Friends «  , dans une version re – traduite ( façon très poli de dire censuré ) , nous avions aussi «  Buffy contre les vampires «  , » XFiles « , le premier age d ‘ or des séries . Avec des budgets digne de ce nom , des comédiens , formé , motivé , des pools de scénaristes et de réalisateurs , des bibles etc .
AB production c ‘ était des jeunes comédiens qui brodaient vaguement sur un argumentaire minimal . Des non budgets …
Le public aussi étaient différent , entre l ‘ enfant du début des années 1990 qui regardais «  salut les musclés «  et son spin off «  premier baiser «  évoluera vers E.R par exemple . AB à bien essayé de faire de même , mais les budgets restaient ridicules et donnaient de la cheapitude irregardable .
L ‘ héritage
Donc AB reprend sa place dans l ‘ histoire de la pop culture française . Il aura fallut deux décennies d ‘ exil médiatique et c ‘est les gamins d ‘ hier , qui font ce travail de mémoire . Grâce à Internet notamment . Contrairement à ce que craignais sois disant ( cela reste à prouvé ) Ségolène Royal , nous avons développée un esprit critique , nous sommes ouvert au monde , sans pour cela renié notre héritage historique , notre Nation , ce n ‘est que de la pop culture . C ‘est la génération d ‘ après , celle des Playstation , de Cyril Hanouna , de Black M , de Kev Adams qui part en vrille , faute de valeurs , qui bien que mal mise en scène ou pas du tout , car cela étaient implicite . Quelles sont les valeurs des générations Playstation , des Kev Adams , des Cyril Hanouna ? Connaissent ‘ il ce terme et ces implications ?

Mystère

Beaumarchais l ‘ insolent – Edouard Molinaro

Un petit film inoffensif qui vire mal

J’ avais étez voir , au moment de sa sortie en salle , en 1996 , Beaumarchais l ‘ insolent . Puis il y a peu de temps , j ‘ ai retrouvé le DVD , je n ‘ avais plus ce film depuis longtemps et chose curieuse , je n ‘ en avais plus aucun souvenir , en revoyant , j ‘ ai mieux compris pourquoi ..
De 1996 à 2016 , les deux décades de l ‘ oubli
Beaumarchais l ‘ insolent , n ‘ a jamais étez écrit pour devenir un classique , ce n ‘est qu ‘ une comédie historique , ou plutôt , un film qui profitait du casting hype de l ‘ époque autour de Fabrice Luchini , rare bon acteur qui à survécu au vicissitude des modes et des comédies régionalistes qui tombent comme gravelotes .
C ‘est une bonne question à ce posé sur ce qui fait qu ‘ un film devient un classique , ou non . Encore une fois , Beaumarchais l ‘ insolent était de nature courante à la fin des années 1990 concernant les films en costumes , tournés à la chaîne .
En quoi est ce un nanar ?
Beaumarchais avait tout pour marqué les esprits : surtout Sandrine Kiberlain , post «  Les patriotes «  , mais c ‘est le post qui est gênant concernant la néo réalisatrice ( je rappelle quelle à présenté un court métrage au festival de Cannes ) , car en quelque années , toute la fraîcheur à étez évaporé et remplacé par une fausse spontanéité .
Même chose pour du Luchini , qui sur cabotine . La réalisation , est télévisuelle , sans aucune imagination , ne pas compté sur du split screen ou du ralenti à la Snyder ( ce qui aurais étez drôle ) . Molinaro n ‘ a semble t il pas étez motivé par le sujet . Même la première partie de «  la révolution française «  semble plus épique , ce qui est très étonnant puisque Beaumarchais l ‘ insolent est techniquement une préquel car politiquement sur la meme ligne .
Il ne faut pas s ‘ étonné dès lors et surtout avec son age , que ce machin ne sois pas rediffusé , car inregardable .

%d blogueurs aiment cette page :