GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Des conséquences de la mort de Mark Greene

Dark age on the TV show

J’ ai commencé à revoir une partie de cette série , désormais oublié de toutes et tous , connus en France sous le nom d ‘ Urgences . Plus , connus , outre atlantique sous le sigle ER . Mark Greene , personnage éminent de cette série majeur du milieu des années 1990 ( avec XFiles , Babylon 5 , Friends et Star Trek : the next génération ) . Nous suivons ces pérégrinations tous au long des huit premières saisons .
Mise en scène d ‘ une mort émouvante
Mark Greene était la vision humaniste du service des urgences du Cook County de Chicago . Le spectateur , est mis devant le fait accompli progressivement . Jusqu ‘ au depart précipité de nuit . Nous apprenons son décès à froid , via ce qui est un antique objet désormais : un fax et la mise en scène de celle ci dans l ‘ épisode suivant .
ER est que je sache la première série mainstream à mettre en scène le cancer . En cela les derniers moments de Laura Roslin dans Battlestar Galactica dans la dernière heure est héritière de l ‘ épisode de la plage .
La plage ferme à la fois la page Mark Greene de façon digne et ouvre au quatre vents la cohérence d ‘ ER et par conséquence ( nous y reviendrons plus bas ) .
Les quarante minutes de l ‘ultime épisode sur le cancer de Mark Greene , ne sont pas tragique , ce n ‘ est pas la disparition du couple Pond dans Doctor Who par exemple . Nous accompagnons Greene qui lui même essaye de sauvé sa fille Rachel , qui deviendra , on le suppose externe au Cook county dans l ‘ épisode fermant ER .
L ‘ age sombre des séries
Revenons à ER . Dès le décès du chef des internes , la série part en vrille et ce parodie dès la saison suivante . Les morts inutiles , sans objets et souvent spectaculaire de personnages principaux vont s ‘ empilé jusqu ‘ à un ridicule certain . Je ne reviendrais pas sur la mort , en deux fois de Romano qui perdra un bras , par amputation des le premier épisode de la saison 9 et la vie dans la saison 10 .
La mort , avant ER n ‘ était pas ou peu montré dans la série . Il est vrai qu ‘ à l ‘ époque nous n ‘ avions que peu de chaîne et de surcroît les directeurs d ‘ antenne filtraient au maximum ce que voyait le spectateur , d ‘ ou l ‘ inexistante en France de fan club / boys de Babylon 5 et de Star Trek .

La mort de Mark Greene à littéralement levé un tabou . Elle à permit l ‘ assassinat en full frontal d ‘ un personnage dans House of card , voir l ‘ établissement dans l ‘ imaginaire , du statu d ‘ anti héros , courageux malgré tout … Pas de «  Games of thrones «  et de the wire .
Les séries actuelles , mainstream ou non , TF1nisé ou DVDisé ou non , ce complaisent , par facilité créative et rhétorique dans le coté dark n’ gritty , comme l ‘ on étez les comics book à la fin des années 1980 , mais ceux ci ce sont réveillé vers la fin des années 1990 / 2000 pour redonné de l ‘ appétence à l ‘ optimisme ..

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :