GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Archives Mensuelles: juillet 2016

Now you see me 2

L ‘ AlienS du genre ?
Avant séance
J’ avais étez allez voir le premier Now you see me sans aucun préjugé ,j ‘ avais besoin de me divertir et le casting me semblait sympathique . Now you see me était un feel good movie inoffensif ( pléonasme ) , un bon vieux film d ‘ été fait entre deux projets majeurs et servant à divertir Michael Caine entre deux films de Nolan . Mais la ou Now you see me à marqué l ‘ esprit , c ‘est plus pour les BOFophile : le compositeur de ce qui est devenu une franchise : Brian Tyler avait offert librement l ‘ OST parce que malgré le petit succès du film , aucun labels ne l ‘avait signé . Comment Sony ou ce qui reste de Varèse à refusé de signé ? C ‘est un score cool , jazzy … ce qui fait que Tyler à gagné automatiquement des fans ( dont votre serviteur ) .
Après séance
Il aurais étez facile de faire plus gros , plus fort , plus rapide , comme plus de quatre vingt quinze pour cent des suites sur le marché . Now you see me 2 , fait parti des suites digne de ce nom , qui bien que dépendante du premier film , arrive à dépassé le premier du nom ( vu le budget du premier , c ‘est plutôt facile ) .
J ‘ ai toujours étez , jusqu ‘ a récemment un défenseur de la vie privée au dépend de la Nation ; je suis en train de changé d ‘ avis … pourquoi parlé de cela ? Simplement parce qu ‘ Edward Snowden est devenu un élément scénaristique comme un autre … une tarte à la crème . Now you see me 2 est écris de façon intelligente , si il échoue au box office , la trame est conclu , tout en laissant des portes ouverte pour l ‘ avenir .
Now you see me 2 est basé sur des twists et des deus ex machina par nature improbable , tenant autant de Mission Impossible que de la trilogie Ocean . Une double mentions à monsieur Micheal Caine qui prend un vrai plaisir à être un vrai méchant , un némésis digne de ce nom car motivé et son fils illégitime , un acteur que je ne connaissais que de nom : Daniel Radcliff , ayant esquivé la série Harry Potter et cet interprète à un certain talent , mais n ‘est pas extraordinaire non plus . Pas de la graine de de Niro ou de Pacino , mais toujours mieux que nos acteurs sans couilles .
Comment ne pas conclure sur le travail de Brian Tyler , qui cette fois à fais un score de dimension Marvel , dans la lignée de son premier travail sur la franchise en plus gros et fort .
Now you see me 2 est dans la lignée du premier un très bon divertissement .

Publicités

Wonder Woman et Justice league

Pour cité la Bible : la bonne nouvelle arrive

Warner Bros / DC est en position de challenger , cette position à de nombreux avantages , dont celle de joué à son rythme . Batman V Superman , qui sort dans quelque jours en format domestique à au final réussi son coup : donné un coup au cul à Marvel et la maison de Stan Lee , que j ‘ aime va devoir s ‘ habitué à cette sensation ( je cite Crimson Tide ; Kévin ) et ce sortir les doigts du fondement ou ils sont au chaud depuis 2007 pour bossé .
Wonder Woman : faire de l ‘ anti Thor
DC , via Batman V Superman , nous à présenté le cœur de la Justice league : la trinité . Le problème des films Thor est qu ‘ ils sont tous sauf bon , au mieux , pas exceptionnel . Diana Prince n ‘ a pas la tendresse , le coté badin d ‘ un fils d ‘ Odin , elle tue sans remord ( la case ou elle étrangle Maxwell Lord ) , qui contrôlais mentalement Kal El est iconique , marquante et déclencha le projet : OMAC .
L ‘ une des réactions , puéril du web français est que le trailer , ( ci dessous ) citais 300 . Je pensais davantage aux Sherlock Holmes de Guy Ritchie et puis que l ‘ action ce déroule durant la première guerre mondial est une excellente idée . Bref c ‘est prometteur et Gal Gardot est le rôle .

Justice league : blitzkrieg
L ‘ autre très bonne surprise est bien sur la suite directe de Batman v Superman : Justice league . Les pseudo fan ont hurlé parce que Batman blaguais . Je ne vois pas le problème , ce ne sont que des plaisanteries dans le ton de la scène , ce n ‘est pas de l ‘ humour de caserne , pas du Patrick Sébastien , voir pire que tout : de l ‘ Hanouna grivois ( pléonasme ) . Encore une fois , nous ne nous dirigeons pas vers du Deadpool ou de l ‘ Avengers ! Ben Affleck est un amoureux de la geek culture et puis c ‘est un proche de Kevin Smith , certes pas aimé en ancien lieu «  culte «  qui autre fois disais le bon goût .
Justice league va forcé Marvel à ce bougé le fion , d ‘ ailleurs le prochain Gardiens de la galaxie inclura enfin Captain Marvel . Mais nous n ‘ auras pas à attendre dix ans pour voir Darkseid ce battre .

Serial experiments Lain

Variation sur le ghost et Evangelion

Je n ‘est aucun souvenir de 1998 . Certes , n ‘ importe quelle imbécile nous ressortira la «  victoire «  en coupe du monde , mais comme c ‘ était sous l ‘ ère Blatter , cela dois être remis en question . Je devais être en attente de mon service militaire . Cela dit j ‘ étais de plus intéressé par le logiciel libre et l ‘ open source , mais n  » avais pas encore franchi le rubicon en installant ma première distribution SuSE . J ‘ avais naturellement décroché des animés et le Club Dorothée reposais en terre consacré , les anciens fans ce cachais , un culte était voué à Evangelion , alors diffusé sur Canal + , dont les VHS coûtaient une petite fortune …
Je n ‘est entendu parlé de cette animé que très récemment via le podcast «  c ‘ était mieux avant «  de Mangacast , je ne regrette pas mes 10 € .

Un chara design | animation | de son époque
Serial experiments Lain est typique de l ‘ esthétique de la fin des années 1990 . Nous sommes bien loin de Saint Seiya et autre Ghost in the shell . Mais plus proche d ‘ une esthétique cheap à la mode M6 / techno de l ‘ époque et l ‘ un des cliché de l ‘ époque : le décadrage .
Le chara design est moche , il faut vraiment s ‘ accroché , Lain n ‘ est pas particulièrement charismatique dans les trois premiers épisodes , mais cela change a partir du quatrième . L ‘ animation est plus proche de l ‘ animé de 6 heure du matin sur TF1 ; dès plus basique , que de ce que fait IG sur Ghost in the shell .
Une œuvre pillée sans vergogne
Serial experiments Lain n ‘est pas du tout connus du grand public et pas vraiment du public visé , celui de l ‘ otaku . Les questions posé dans cette série sont intéressante et sembleront «  révolutionnaire «  dans Matrix reload / révolution et surtout dans Caprica , le spin off de Battlestar Galactica . Serial experiments Lain cite aussi Akira , mais comme l ‘ on parle de deisme , cela est logique .
Paradoxalement parlant Serial experiments Lain est trop longue de trois épisodes , je ne puis que le recommandé , ce n ‘est pas encore devenu un incontournable , mais pour une fois que l ‘ on vois de l ‘ OpenStep , je ne vais pas me plaindre .

La seconde mort de Fairlight

La seconde disparition du Silicon Graphics Inc de l ‘ audionumérique

Fairlight est une entreprise inconnue du grand public , j ‘ en avais parlé longuement lors de «  the Fairlight years «  , je revois donc à mes archives .
Mort une fois , mort une seconde fois , anachronique ..
Fairlight à étez une société innovatrice dans le domaine de l ‘ audionumérique , inventant le sampling . Mais comme je l ‘est déjà raconté ; la firme australienne c ‘est fait rattrapé par les entreprises japonaise et les lois de Moore .
Fairlight mourru donc une première fois , pour ce réincarné dans une entreprise créant et commercialisant des solutions de post production et de diffusion à destination des chaînes de télévisions et des studio de cinéma .
Et une seconde fois , Moore rattrapa et tua l ‘ ancienne société de Peter Vogel . Tous ce que faisais une station Fairlight , un PC l ‘ effectue pour moins cher .
Il est facile de dire que Fairlight n ‘ a pas su ce mettre à jour , comme Softimage n ‘ a pas vu venir la fondation Blender et son Blender 3D , tout comme un jour Microsoft disparaîtra , même chose pour Google , voir Apple .
RIP Fairlight

%d blogueurs aiment cette page :