GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

La seconde mort de SGI

Le vendredi est vraiment un mauvais jour pour les anciennes gloires technologique . Après le retrait de Fairlight du monde de l ‘ audio numérique professionnelle . Voici le tour de SGI de ce faire absorbé , comme une vulgaire start up , c ‘est la déchéance final d ‘ une ancienne gloire technologique des années 1990 .
La première mort de Silicon Graphics Inc : tué par Moore
Silicon Graphics Inc à permit l ‘ innovation et la création des plus grand blockbuster des années 1990 . pas de SGI , pas d ‘ indépendance day ; de Mask , de Titanic , de Final fantasy : the spirit within , de twister , des premiers Jurrasik park etc . SGI à bien sur co crée avec Nintendo , la N64 . Certes le leg de la société de Silicon Graphics Inc est considérable : Open GL ; XFS etc
La première grosse faute de goût de l ‘ ancienne société de James H. Clark est la création et la vente de la gamme Visual Workstation , sous Pentium II /III , basé sur la gamme d ‘ Intergraph , ancienne société qui essayé d ‘ attaqué SGI sur l ‘ entrée de gamme .

Il va de soit que ces PC rebadgé deux fois commença à décrédibilisé la société . La double emergence de GNU / Linux et de NVidia , fondé par des anciens de Silicon Graphics Inc
et au dernières nouvelles boursière , la société au caméléon va très bien , ce qui déplaît fortement au idiots et au pseudo gauchistes de forum
La seconde mort de SGI : le sort de Cray inc en moins prestigieux
SGI , en ce faisant racheté par HPE est en train de subir ce qu ‘ ils ont fais subir à Cray Inc il y a deux décennies , de façon moins «  fraternelle «  , car une entreprise qui achetait du Silicon Graphics Inc , acquerrait à terme du Cray Inc . Ces deux entreprises avaient les même valeurs en matières d ‘ innovations et était techniquement complémentaire . Jusqu ‘ à que SGI achète Cray , pille le craylink , le renomme NUMAlink et éjecte Cray de la partie .
Il va ce passé la même chose pour SGI , pour les même raisons .

Je ne pleure pas sur ce qui fut le SGI de 2005 – 2016 , qui n ‘ avait aucune valeur rajouté . Le HPC actuel ce résume à Intel + NVidia avec une vrai expertise et GNU / Linux comme OS .
Le seul bon point que je reconnais au SGI de 2005 – 2016 est d ‘ avoir sauté du train de la workstation à temps ( j ‘ en avais parlé dans history of GPU ) , car le bilan depuis le milieu des années 1990 est globalement un massacre : Softimage est mort , 3DSmax est moribond , Maya est hors sol , Newtek Lghtwave 3D à techniquement disparue .

Mais l ‘ histoire des technologie est ainsi fait que Cinema 4D , Blender 3D , les moteurs de rendu comme Cycles , Maxwell … émerge peux à peu . Paradoxalement et pour conclure , Apple est plus proche de la disparition que l ‘ on ne peux le pensé . Elle est dans la position de ce que fut DEC , IBM à leur firmament , en étant plus fragile simplement en dépendant du grand public et celui ci est versatile , même avec le fractionnement d ‘ Android , sans compté que la firme à la pomme n ‘ a cessé de craché sur leur premier public : la PAO avec le rigolo et ridicule Mac Pro hors sujet .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :