GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Game of thrones – la série , mes impressions

Babylon 5 + Dune + LOTR

Game of thrones est l ‘ une des séries les plus enthousiasmante que j ‘ ai vu ces dernières années . Comme d ‘ habitude on veux y voir ce que l ‘ on veux : de la dark fantasy ; une version anglo saxonne des «  rois maudits «  , un nouveau manifeste féministe , comme l ‘ a étez «  Battlestar Galactica «  j ‘ y reviendrais . Mais comme sa cousine moderne et tout aussi sanglante «  house of cards «  , tué son adversaire politiquement est essentiel .

Leçon 1 : ne pas sous estimé une héritière avec des Dragons
L ‘ un des leitmotiv de la série est de sous estimé , systématiquement Daenarys des Typhons . Sans doute à cause de sa jeunesse et de sa blondeur . A chaque fois que les mâles la croise , ils la prennent systématiquement pour une fille de taverne et c ‘est à chaque fois une baffe au minimum , la mort .
La femme , est la vrai maîtresse du Mur , de Port Réal … la fin de la série viendra par elles . Dany est une grande femme politique , peux être plus dangereuse que Sansa ( une fois quelle aura dégagé ses scrupules romantoc , pas par simple vengeance , mais par simple calcul ) , le cas d ‘ Arya est particulier , mais je n ‘ aimerais m ‘ en faire une ennemie .
Leçon 2 : Game of thrones n ‘est pas les rois maudit
Si y a une série de livres que je lisais les été de mon adolescence , c ‘ était bien «  les roi maudits «  de feue Maurice Druon . Certes il y a des archétypes , mais Geoffrey n ‘est pas Edouard III , mais Cersei est une version corrompue et folle d ‘ Isabelle de France .
Leçon 3 : John Snow et Dany : les enfants de Sheridan
Martin à bien compris qu ‘ il fallait des héros , qui n ‘ était que des méchants «  présentable «  . D ‘ ou la mise en avants de Dany et de Snow , l ‘ une enfant naturel , l ‘ autre enfant conçut hors lit matrimonial . L ‘ un et l ‘ autre subissent stoïquement les préceptes de Campbell en subissant tous ce qui leurs tombent sur la tète . Tous comme subissent dans la même initiation les survivantes Stark , qui sont du même acier trempé .
Si ils survivent aux embûches à venir , Dany et Snow méritent à égalité le trône de fer .
Leçon 4 : le problème Cersei
Cersei est LE problème de la série . Pour qui est un tantinet attentif ; on vois bien que la reine mère à un grain de la taille du Titanic , elle est maboule ( expression 80 ‘ s ) , elle est bouffé par son orgueil et sa soif de pouvoir , la faire carbonisé par les trois dragons serait un destin trop gentil , trop humain pour une personne qui ne l ‘ est pas . Il faut une rectification sur deux épisodes .
Leçon 5 : Game of thrones = Dune
La série est complexe , c ‘est la ‘ une de ces qualité . C ‘ est aussi une des première qui parle d ‘ argent et d ‘ influence . La ou House of cards , que j ‘ aime est dans la force politique brut . GoT s ‘ adresse au même public . Game of throne , va connaître avec les deux dernières saisons à la fois son, saut de requin et un retrecissement de son public .
La dernière saison va être très intéressante , car elle parlera des survivant avant le début de la vrai confrontation contre les marcheurs blancs . Le fait de Littlefinger soit dans le dernier carré , n ‘ a que peux d ‘ importance , autant Underwoodesque qu ‘ il soit , il n ‘est pas de l ‘ acier des Targaryen et il sous estime Sansa , qui depuis la saison six à commencé à ce forgée , mais le trempage est en court .
Leçon 6 : Comme je regrette Tywin Lannister …
Pour conclure et reprendre sur «  les rois maudits «  . Tywin Lannister est le seul bon portrait de Phillippe IV Le Bel . Tywin mérite bien mieux que sa place de «  Main du roi «  . Charles Dance , que les millénium ont découvert , comme l ‘ eau qui mouille et le feu , brûle ; oui les millénium sont des cons . Certes , il mérite , ces carreaux , vu comment il n ‘ a cessé d ‘ humilié Tyrion sur plusieurs saisons , mais il aurait étez encombrant dans le dernier carré .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :