GeekBill

Dignatio cognitio stultitiae tenebris lumen . licence CC-BY-NC

Ghost in the shell 2017 – Ruppert Evans

Vers un trio de blacklisté par la Geeknation ?

Je suis profondément attaché à Ghost in the shell , c ‘est l ‘ un de mes manga préféré et ma série d ‘ animé culte . J ‘ aurais pensé , sincèrement , que la fessée , prise par «  Ghostbusters «  aurait fait un temps soit peu , les producteurs , le réalisateur , le ou les scénaristes ainsi que la troupe d ‘ acteurs .
Un bordel , une catastrophe annoncé
La marge entre un bon et un mauvais trailer est mince . Nous avons vu ceux de «  Wonder woman «  et de «  Justice league «  , qui nous donnes envie de campé devant notre salle de cinéma pour ne pas loupé la première séance de ces long métrages .

Contrairement à ce que crois Paramount , qui n’ a fait que greenlighté ce «  film «  Scarlett Johansson n ‘ a aucune crédibilité geek , pas plus que le «  réalisateur «  , qui va devoir devoir subir une longue peine de DTV . Quand aux «  scénaristes «  … bref
Qu ‘est ce qui ne m ‘ attriste pas dans ce trailer ? Le Parkinson précoce de l ‘ actrice principale , parce que je rappelle quand même que c ‘est un cyborg , donc un androide avec une masse gélatineuse dans la boite crânienne renforcée . Elle ne doit donc pas tremblée …

Peux t ‘ on me dire , l ‘ intérêt de cité , in extenso la scène de réveil de Kusanagi , de l ‘ animé de 1995 ? surtout qu ‘ il n ‘ y auras pas de Kenji Kawai pour sublimé cette instant . L ‘ esthétique , cheap est problématique , Evans aurait pus reprendre «  Blade runner «  , ce que fait le film de 1995 ! car oui la version de 2017 reprend l ‘ animé , pas le manga , c ‘est donc l ‘ adaptation d ‘ une adaptation …
Quelle est le public visé ?
Soyons très clair , en France le film va bidé , car le «  jeune «  , le fan de Black M , de Kev Adams , de Cyril Hanouna , n ‘ ira pas le voir . Ghost in the shell , aussi bien le film de 1995 , les séries animé , Arise inclus , le manga parle de sujets , qui au milieu des années 1990 étaient de la politique fiction , mais nous y sommes . Mais l ‘ ado , sous éduqué , sur informé ne va certainement pas comprendre le pourquoi du comment de la manipulation de la République de Gabel ( ou son équivalent «  live «  ) .

Pourquoi le public américain ce déplacerais ? GITS n ‘ est pas par essence bourrine , ni spectaculaire , Johansson , ce n ‘ est pas Emily Blunt , ni Gal Gardot , elle à une image arty , plus qu ‘ à coté de la plaque , surtout , que paradoxalement , Kusanagi est un bloc de glace sur un océan de méthane .

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :